Actualités en bref

La France entre dans le top 10 mondial de l’innovation et dépasse les USA

Classement Bloomberg
Selon le dernier classement de Bloomberg, la France entre dans le top ten de l’innovation à la neuvième place alors que les Etats-Unis sont, pour la première fois sortis du palmarès, régressant à la onzième place.
 
La France gagne ainsi deux places dans cette édition 2018 du palmarès Bloomberg, classement annuel des pays en pointe dans la recherche et le développement.
Le classement est calculé par une note sur 100 points attribuée en fonction de sept indicateurs : les investissements dans la recherche, la valeur ajoutée manufacturière, la productivité, le dynamisme du secteur tertiaire, le nombre d'entreprises du secteur high-tech, le nombre de brevets déposés et le nombre de chercheurs par rapport à la population.
 
La France est parvenue à se hisser dans le tableau de tête des nations innovantes grâce à une forte augmentation de sa productivité (+4 places) ; Elle a, en revanche, perdu trois places sur le critère du nombre de chercheurs dédiés à l’innovation.
 
En tête de classement, la Corée du sud conserve sa place grâce notamment à son fleuron technologique Samsung. Singapour se hisse à la troisième place en raison de son système éducatif en science et en ingénierie et ses investissements massifs dans la recherche. De ce fait, elle fait reculer l’Allemagne à la quatrième position.
Les Etats-Unis pâtissent de leur frilosité dans le financement de la recherche par rapport à des pays concurrents plus agressifs en la matière. Le quotidien Les Echos citant à ce propos Robert Atkinson, président de la Fondation Information Technology & Innovation, qui estime que « D'autres nations ont adopté des politiques d'innovation intelligentes et bien financées pour la recherche, en insistant notamment sur les initiatives de commercialisation de la technologie »
 
Enfin, la Chine poursuit sa progression. L’empire du Milieu progresse de deux places en 19e position, en raison d’une part du nombre croissant de diplômés en science et en ingénierie et d’autre part, par le développement rapide de grandes entreprises d’électronique comme Huawei.
 
 
 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.