Rendez-vous

16 Octobre: Forum BioRESP : Nouvelles boussoles pour la transition bioéconomique

bioéconomie
Le prochain Forum BioRESP aura lieu le 16 octobre 2018, de 9h à 18h30, sur le thème "Nouvelles boussoles pour la transition bioéconomique".
 
La transition bioéconomique reconfigure les valeurs sociales, environnementales et éthiques. De ce fait, elle nous oblige à revoir nos critères de comptabilité car il s’agit d’expliciter une vision du monde, des préférences implicites à travers un langage qui a vocation à être universel. On verra que la différence entre comptabilité d’engagements (en valeur historique) et les méthodes plus anglo-saxonnes centrées sur les flux, la valeur de marché et la valeur actualisée n’est pas neutre sur l’appréciation des projets.
Quelles sont les pratiques comptables en vigueur ? Sont-elles un obstacle ou un soutien aux transitions. Peut-on discuter des « mises en concordance » possibles avec des évolutions parallèles du droit, de la finance, du cadre institutionnel et des valeurs ?
 
 

Programme

 
MATIN
9h15 - Accueil par Gérard TENDRON, Secrétaire perpétuel de l’Académie d’agriculture de France
9h30 -  Présentation du rapport « Quelles boussoles pour la transition bioéconomique ? » par Jean-Paul KARSENTY, Forum BioRESP, TEK4life
Echanges avec la salle
 
10h – 11h - Table ronde 1  Risques de transition : comment sécuriser les acteurs ?
Animation : Dorothée BROWAEYS, Forum BioRESP, TEK4life
Laurent PIERMONT, Directeur-adjoint de la stratégie, Caisse des dépôts et Consignations
Marie-Hé:lène AUBERT, Inspectrice générale de l'administration du développement durable, MTES (sous réserve)
Raymond VAN ERMEN, European Partners for the Environment
Anne-Laure BEDU, Conseillère régionale déléguée Innovation, Nouvelle Aquitaine
 
PAUSE
 
11h15 – La photosynthèse tremplin de l’économie de demain, par Jean-François MOROT-GAUDRY, expert en bioéconomie, INRA, Académie de l’agriculture de France
 
11h30 – 12h30 – Table ronde 2  Opportunités de transition : le monde agricole revalorisé
 Animation : Frédéric COURLEUX, Cabinet Agriculture Stratégies
Yvon LE HENAFF, Président du Pôle de compétitivité Industries et agro-ressources (IAR)
Sophie DANLOS, Responsable des activités de production, Fermes d’avenir, Valorisation des services environnementaux de l’agriculture
Marc RICO, chef du bureau Chimie et biotechnologies, Direction générale des entreprises, Ministère de l’économie et des finances (sous réserve)
Olivier GUERRINI, directeur industriel gaz renouvelables, ENGIE New Corp (sous réserve)
 
BUFFET
 
APRES-MIDI
 
Quelles transitions comptables pour « maintenir » le vivant ?
 
La bioéconomie, celle qui utilise les biomasses comme ressources, compte avec le vivant : les agriculteurs le savent, elle doit faire avec les sols, les pollinisations, les équilibres,…Or, l’économie, dans son ensemble cette fois, ne considère nullement les écosystèmes vivants auxquels elle a pourtant recours : les comptabilités des entreprises ou celles des Etats ignorent le prix, le coût ou la valeur liés au vivant dans toute production de biens ou de services.
Les conséquences d’un tel comportement ont pu jusqu’à présent être négligées. Mais face aux menaces liées au dérèglement du climat et à l’érosion de la biodiversité, il nous faut d’urgence fabriquer une « image fidèle » de nos activités, comme insiste à le dire le récent rapport Notat-Sénard. Cela implique d’évaluer et compter nos actions depuis « le monde d’après », celui qui « maintiendra » le vivant pour que le monde soit habitable. Seule une telle légitimation peut mettre en cohérence avec la biosphère nos modes de production et d’échange et, finalement nos modes de vie.
Le Forum BioRESP donnera la parole aux « forgerons » des nouveaux capteurs, indicateurs, signaux aptes à rendre compte du « capital naturel ». Il mettra en dialogue les porteurs de nouvelles formes de comptabilité et d’évaluation.
 
14h  Introduction
Jour du dépassement versus outils comptables dépassés Par Dorothée BROWAEYS, Forum BioRESP, TEK4life
 
La comptabilité comme représentation du monde : lever les ambiguïtés  par Alexandre RAMBAUD, chercheur au CIRED Co-responsable de la future chaire Comptabilité écologique (AgroParisTech, Univ.Paris-Dauphine, Univ. de Reims Champagne-Ardenne)
 
14h30 – 15h30 : Table ronde 1   Maintenir le « capital naturel », qu’est-ce que cela veut dire, et comment le faire ?
Animation : Hélène LE TENO, Directrice de Groupe SOS Transition écologique
Grand témoin : Carole HERNANDEZ-ZAKINE, juriste spécialisée en droit de l’environnement, Membre de l’Académie d’agriculture de France
 
Avec
Jean-Charles DE LASTEYRIE Vice-President, Federation of European Accountants, IIRC
Jacques RICHARD, Professeur émérite à l’Université Paris Dauphine, créateur de la méthode CARE
Pascal QUERU, économiste au WWF
 
Echanges sur pistes de travail
 
15h30 – 16h45 Table ronde 2   Quels outils pour « rendre compte » du vivant ?
 Animation : Hélène LERICHE, Expert Biodiversité, OREE
Grand témoin : Anne LARIGAUDERIE, Secrétaire exécutive de IPBES
 
Avec
Frédéric ZAHM, IRSTEA, ingénieur-chercheur en agro-économie
Samuel BATES, Maître de conférence Université Dauphine
Jean-René BRUNETIERE, Président du groupe de travail du CNIS sur les indicateurs des 17 ODD
 
Echanges sur pistes de travail
 
PAUSE
 
17h - 18h15  Table ronde 3  Débattre de modèles de comptabilité pour une bioéconomie durable
Animation : Jean-Paul KARSENTY, Forum BioRESP, TEK4life
Grand témoin : Clément FEGER, Maître de conférences à AgroParisTech & chercheur associé à l'Université de Montpellier, Nouveaux modèles d’affaires et de services aux écosystèmes.
 
Avec
Patrick de CAMBOURG, Président de l’Autorité des normes comptables (ANC)
Armelle DE SAINT FRONT, Expert Comptabilité universelle® au Cabinet de Saint Front (sous réserve)
Hervé GBEGO, fondateur du Cabinet Compta durable 
Jean-Christophe MARTIN, Vertigolab
 
Echanges sur pistes de travail
 
18h15  Clôture par Laurence MONNOYER SMITH, Commissaire générale au développement durable, MTES (sous réserve)
 
Lieu :  Académie d'Agriculture de France, 18 rue de Bellechasse, Paris 7e