ARTS & CULTURES

Pierre - Révéler la ressource, explorer le matériau

arts et cultures
L’épuisement annoncé des matières premières, au premier rang desquelles le sable, composant indispensable du béton, invite à repenser les modes de construction dominants des logements franciliens contemporains. Au regard des études entreprises pour trouver des matériaux innovants plus économes et des technologies importées plus vertueuses, l’exposition-recherche « Pierre » interpelle la matière première de Paris : son sol de craie et son histoire calcaire. Exposition créée par le Pavillon de l’Arsenal, du 23 octobre au 2 décembre 2018.
 
Face aux enjeux du climat, le bilan carbone des constructions nous oblige, et les critères environnementaux doivent subroger à tout autre élément de choix pour l’industrie immobilière. Sous ce prisme, aujourd’hui, seule la construction en pierre offre une réponse locale, naturelle, fondée et éprouvée. L’économie d’énergie liée à sa mise en œuvre se conjugue avec la proximité des gisements. Il ne faut en effet que quelques coupes pour transformer la roche en matériau et quelques heures pour passer de la source au chantier. Le matériau autochtone valorise aussi des compétences et des savoir-faire locaux. L’étude de la dizaine de carrières du bassin géologique parisien encore productives démontre la disponibilité de la ressource et de l’outil industriel, tous deux remobilisables demain.
 
Déjà, quelques pionniers architectes, constructeurs, promoteurs engagent en Ile-de-France la relecture de la pierre à bâtir. Leurs réalisations récentes explorent le potentiel d’hier et inaugurent le vocabulaire de demain. En mixant les matériaux et les techniques, ils cherchent à renouveler les modes d’habiter. D’autres, chaque jour plus nombreux, imaginent dans un proche avenir des architectures vernaculaires plus hautes, plus ouvertes et plus généreuses. L’inventivité de leurs constructions ne remplace pas simplement l’usage de matériaux corrompus, mais développe une filière complète de matières biosourcées disponibles pour la fabrication métropolitaine.
 
Symbole de la propriété, la pierre présage de la pérennité. La manifestation « Pierre, révéler la ressource, explorer le matériau », que propose le Pavillon de l’Arsenal avec l’agence d’architecture Barrault Pressacco, entend aussi démontrer le caractère vertueux de la pierre afin de participer demain à l’ambition de bâtir 70 000 logements par an pour le Grand Paris.
 
Commissaires scientifiques invités : Thibault Barrault et Cyril Pressacco
 
Exposition « Pierre, Révéler la source, explorer le matériau » au Pavillon de l’Arsenal – 21 Bld Morland – 75004 – Paris – Du 23 octobre au 2 décembre 2018.
 
 

 

Articles en relation
Haute Agora au Pavillon de l'Arsenal

Haute Agora, étude menée par l’architecte Jean-Christophe Quinton (1)avec les ingénieurs du bureau Bollinger + Grohmann, propose une exposition qui explore le potentiel des grandes structures pour...

Nanodilemmes : l’éloge des contraintes

A l’heure où s’invente en France, un débat national aux formes inédites et multiples, chacun s’interroge : comment passer de la défiance à la confiance ? Quels peuvent-être les signaux, les...

Pierre Bonnard: La couleur de la mémoire

La Tate Modern présente du 23 janvier au 6 mai 2019 la première grande exposition consacrée à l’artiste français Pierre Bonnard au Royaume-Uni depuis 20 ans. Souhaitant apporter un regard inédit sur...

Le casse-tête du logement moins cher

Un enjeu majeur pour l’économie des métropoles mais aussi pour la forme de nos sociétés Dans une société polarisée par la mondialisation, où les inégalités économiques vont croissant, le logement est devenu...