Rendez-vous

19 Janvier: My architect : le film sur la vie de Louis Kahn

architecture
Arc en rêve centre d'architecture de Bordeaux propose, dans le cadre de l'exposition Bengal Stream, un film consacré au célèbre architecte Louis Kahn, réalisé par Nathaniel Kahn en 2004, le mercredi 16 janvier à 19h30.
 
Considéré comme l’architecte le plus visionnaire de son temps, Louis Kahn construisit certains des édifices les plus importants du XXe siècle. Ses œuvres étaient monumentales, profondément enracinées dans les matériaux, et pleines de mystère. Architecte américain associé au fonctionnalisme et père des notions d’espaces servant, servis et d’architecture creuse, iI apparaît comme l’un des dignes représentants du mouvement moderne, se situant dans la continuité des travaux de Ludwig Mies van der Rohe et de Le Corbusier.
À travers ses projets, il a néanmoins démontré qu’il était possible de concevoir des bâtiments modernes sans l’utilisation omniprésente d’acier et de verre qui sont associés au modernisme et au style international. Il était convaincu que les architectes contemporains devraient construire des bâtiments avec la monumentalité et la spiritualité qui qualifiaient les ruines en Grèce et en Égypte. Il travaillait avec des matériaux simples et ‘‘immortels’’, notamment la brique et le béton. Cette massivité n’allait pas avec les principes du modernisme qui encourageait l’utilisation du verre et l’effet de légèreté.
 
Louis Kahn
 
Pourtant le plus grand mystère qui entourait KAHN resta un secret toute sa vie durant. Après sa mort en 1974, il apparut que KAHN avait mené quatre vies à la fois : son travail, sa famille régulière, mais aussi deux autres femmes et les enfants qu’elles lui avait donnés. Nathaniel KAHN – fils d’Harriet Pattison, une architecte paysagiste qui travaillait dans le cabinet de Louis – avait 11 ans quand son père mourut. Trente ans après, avec My Architect, il part à la recherche de son père et reconstruit, à travers les visites de ses plus grands chefs-d’œuvre, les interviews de ses illustres confrères et les témoignages émouvants de sa famille, le portrait d’un homme complexe et attachant qui, au détriment de ses proches, a consacré autant son art que sa vie au service des autres.
 
Une seule maison fut conçue par Louis Kahn. L’espace public, le lieu de passage l’interpellent davantage. Rome, l’Égypte, la Grèce lui décillèrent les yeux. Ainsi s’ouvrit la voie à l’expression du monumental, du souffle, du silence éloquent de l’air, de l’ouverture au soleil et à la pluie. Ce film s’avère moins un questionnement labyrinthique qu’une célébration du créateur. » Positif
 
Une recherche du temps et de l’art perdus qui éblouit le regard autant qu’elle sert le cœur. » L’Obs
 
Lieu : Auditorium d'arc en rêve , Entrepôt - 7 rue Ferrère - 33000 Bordeaux
Entrée libre sous réserve des places disponibles
 
Possibilité de faire avant la projection, la visite commentée de l’exposition Bengal Stream à 18 h30 ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  – 6€)
 

 

Articles en relation
Minéral-Végétal : Deux visions du jardin

Quand un architecte citadin, venu du Nord, et un paysagiste méditerranéen, enraciné dans sa terre provençale, comparent leurs visions du jardin, quels éléments et enseignements pouvons-nous tirer de...

Créer une île verte à Paris

Face au réchauffement climatique amplifié par l’emballement de l’urbanisation et des transports, l’Ile-de-France ressent le besoin vital de plusieurs larges îlots de fraîcheur ; il est encore...