Notre sélection de livres

L'intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle

intelligence artificielle
L'intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle : Anatomie d’un antihumanisme radical, d'Eric  Sadin - Edition L'Echappée (Collection Pour en finir avec), 19 octobre 2018 - 296 Pages
 
C’est l’obsession de l’époque. Entreprises, politiques, chercheurs … ne jurent que par elle car elle laisse entrevoir des perspectives économiques illimitées ainsi que l’émergence d’un monde partout  sécurisé, optimisé et fluidifié. L’objet de cet enivrement, c’est l’intelligence artificielle.
Elle génère pléthore de discours qui occultent sa principale fonction : énoncer la vérité. Elle se dresse comme une puissance habilitée à expertiser le réel de façon plus fiable que nous-mêmes. L’intelligence artificielle est appelée, du haut de son autorité, à imposer sa loi, orientant la conduite des affaires humaines. Désormais, une technologie revêt un « pouvoir injonctif » entraînant l’éradication progressive des principes juridico-politiques qui nous fondent, soit le libre exercice de notre faculté de jugement et d’action.
Chaque énonciation de la vérité vise à générer quantité d’actions tout au long de notre quotidien, faisant émerger une « main invisible automatisée », où le moindre phénomène du réel se trouve analysé en vue d’être monétisé ou orienté à des fins utilitaristes.
 
Il s’avère impératif de s’opposer à cette offensive antihumaniste et de faire valoir, contre une rationalité normative promettant la perfection supposée en toute chose, des formes de rationalité fondées sur la pluralité des êtres et l’incertitude inhérente à la vie.
 
Ce livre procède à une anatomie au scalpel de l’intelligence artificielle, de son histoire, de ses caractéristiques, de ses domaines d’application, des intérêts en jeu, et constitue un appel à privilégier des modes d’existence fondées sur de toutes autres aspirations.
 
 
Eric Sadin est écrivain et philosophe. Il a publié plusieurs ouvrages, notamment une trilogie explorant l'état contemporain de nos rapports aux technologies numériques : "Surveillance Globale - Enquête sur les nouvelles formes de contrôle" (Climats/Flammarion, 2009) ; "La Société de l'anticipation" (Inculte, 2011) ; "L'Humanité Augmentée - L'administration numérique du monde" (L'échappée, 2013 - "Hub Award" 2013 de "L'essai le plus influent sur le digital").
Il intervient dans de nombreuses universités et centres de recherches en Europe, en Amérique du Nord et en Asie.
Il a publié en avril 2014, une fiction : "Softlove", l'histoire d'un système intelligent qui assiste en continu la femme dont il a la charge exclusive et qui de surcroît est secrètement épris de sentiments amoureux à son égard.
Il vient de publier son dernier essai à la portée la plus critique et politique : "La Vie algorithmique – Critique de la raison numérique", qui rencontre dès sa parution un bel accueil de la part de la presse et du public.
"Éric Sadin est l'un des rares intellectuels français à penser le changement de civilisation induit par la numérisation de notre monde". Libération, oct. 2013.
"En quelques années, Éric Sadin est devenu l'une des voix capables de décrypter notre monde en voie de numérisation globale". Technikart, avril 2014.
 

 

Articles en relation
Société disloquée et hors-sol généralisé

Dans une période d’infobésité, tout est sur le même plan : les actualités écrasent en quelques minutes les informations précédentes. Le scrolling des données participe au zapping permanent.Les...

Consommation de viande : la force de l'habitude

La consommation de viande est devenue un sujet brûlant. Trop consommée au détriment de la santé et de la planète, accusée de tous les maux, d’attenter au bien-être animal, sujet de société et sujet...

Machine Vision ou les métamorphoses du regard

L’impressionnisme, le pointillisme, le cubisme comme l’utilisation de la perspective à la Renaissance sont de véritables bouleversements dans l’histoire de l’art. Aujourd’hui, nous sommes les...

Rougeole : l’épidémie de bêtise

C’est une maladie extrêmement contagieuse que l’on croyait éradiquée grâce à la vaccination. Avant le vaccin, jusqu'à deux millions et demi de personnes mourraient chaque année de la rougeole. Grâce aux...