Intelligence artificielle

Art, design et IA : Comment la création et l'intelligence artificielle s'influencent-elles ?

intelligence artificielle
Le nouveau cycle thématique mené par le Laboratoire Arts & Technologies de Stereolux à Nantes démarre le 25 octobre sur le thème ART, DESIGN ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE - Comment la création et l'intelligence artificielle s'influencent-elles ? Un nouveau cycle qui explorera les liens existants ou à imaginer entre les sphères de l’art, du design, de la culture et les technologies et les acteurs à l’œuvre dans le champ de l’intelligence artificielle.
Photo : Création : © Studio Chevalvert
 
En faisant émerger des visions créatives et parfois subversives de l’intelligence artificielle, artistes et designers contribuent à diffuser, médiatiser et décrypter les avancées technologiques menées dans ce domaine.
Entre temps théoriques et temps pratiques, ce cycle d’événements tâchera de répondre à ces questionnements. Quel est l’impact de l’intelligence artificielle sur les pratiques des artistes et designers ? Comment interrogent-ils les enjeux humains, sociétaux, économiques et conceptuels de l’intelligence artificielle ?
 
On assiste en effet depuis quelques années à un développement et à une démocratisation de technologies intégrant des éléments pouvant être qualifiés d’intelligence artificielle. Ce faisant, l’intelligence artificielle sort des laboratoires et des centres de recherche pour se matérialiser dans des produits ou des services susceptibles d’avoir un impact toujours plus grand sur nos vies.
Si les technologies mises en œuvre ne sont pas forcément récentes, cette démocratisation rend aujourd’hui possible leur appropriation par des artistes et designers, permettant d’imaginer de nouveaux outils de création, mais favorisant également en retour leur questionnement, leur critique et leur détournement. Ainsi s’alimentent les réflexions et les recherches autour de l’intelligence artificielle et de ses applications.
En faisant émerger des visions créatives et parfois subversives de l’intelligence artificielle, artistes et designers contribuent à diffuser, médiatiser et décrypter les avancées technologiques menées dans ce domaine. Ils alimentent ainsi un nécessaire discours critique sur ses imaginaires et ses impacts, permettant de mieux appréhender ses implications et son fonctionnement.
 
À travers différents temps théoriques et pratiques associant artistes, designers, entreprises et chercheurs, ce cycle aura un double objectif :
  • Interroger l’impact de l’intelligence artificielle sur les pratiques des artistes et designers. Comment s’emparent-ils de cette question de l’intelligence artificielle ? Quels sont les outils à leur disposition, et quelles nouvelles formes de création permettent-ils d’imaginer ? En quoi l’intelligence artificielle est-elle susceptible de transformer leurs pratiques, et comment interroge-t-elle la notion de création artistique ?
  • S’appuyer sur les réflexions et interrogations soulevées par les artistes et designers travaillant sur ce sujet pour questionner les impacts et les enjeux humains, sociétaux, économiques et conceptuels de l’intelligence artificielle, ainsi que réfléchir aux formes et aux interactions qu’elle est susceptible de prendre dans le futur.

Programme du cycle octobre-décembre 2017

 
Mardi 25/10 : Conférence d'introduction "Qu'est-ce que l'Intelligence artificielle ?"
Cette conférence abordera les enjeux techniques et humains à l’œuvre derrière le terme d’intelligence artificielle. En guise de préambule au cycle, cette conférence aura pour objectifs de revenir sur les technologies présentes derrière le terme d’intelligence artificielle, et de présenter les enjeux philosophiques, anthropologiques et éthiques que soulève le développement de ces technologies. Les différentes notions abordées permettront ainsi d’alimenter les réflexions qui seront mises en oeuvre tout au long de ce cycle.
Si elle est souvent considérée comme une technologie en plein essor susceptible de révolutionner notre quotidien dans un horizon proche, l’intelligence artificielle s’appuie sur des outils et des technologies précis, parfois développés depuis de nombreuses années.
 
La première partie de cette conférence permettra donc de revenir sur l’histoire de l’intelligence artificielle, et de présenter les différents outils technologiques, du machine learning au deep learning en passant par les réseaux neuronaux, qui sous-tendent son développement actuel. L’objectif sera ainsi de clarifier et d’expliciter le terme d’intelligence artificielle, qui peut parfois renvoyer à des réalités et des technologies très différentes.
La deuxième partie de cette conférence abordera les enjeux humains que soulève, ou risque de soulever, l’essor de l’intelligence artificielle. Ce terme nécessite en effet de s’interroger sur la notion même d’intelligence, et plus largement, sur ce qui fait la spécificité de l’être humain, et de questionner le rapport qu’entretiennent l’Homme et la technologie. Il s’agira également d’aborder les questions éthiques soulevées par le développement d’intelligences artificielles susceptibles de concurrencer l’être humain dans des domaines qui lui étaient jusque-là réservés.
Intervenants :
Harold Mouchère, Maître de conférences à l'Université de Nantes, LS2N
Anne-Laure Thessard, doctorante en philosophie à l’Université Sorbonne-Paris IV
 
Jeudi 9 & Vendredi 10/11 : Workshop "Machine learning"avec Martial Geoffre-Rouland
Obtenir une “boîte à outils” pour réaliser ses propres projets et expérimentations impliquant du machine learning // Complet

Samedi 18/11 : Atelier utop/dystop(IA) avec le studio Design Friction
Atelier de réflexion-action qui propose d’explorer les futurs inattendus de l’intelligence artificielle en s’appuyant sur les outils du design fiction.
utop/dystop(IA) est un projet collaboratif qui a pour objectif d’imaginer et de questionner les différents enjeux économiques, sociaux ou encore culturels de l’intelligence artificielle dans notre quotidien. Afin de conjuguer au pluriel les futurs de cette technologie dont on entend beaucoup parler, utop/dystop(IA) fait appel au design fiction, une approche prospective et critique qui vise à susciter discussions et débats par des scénarios fictionnels.
À l’image de ce qui a été précédemment développé autour de la ville connectée, avec le projet de la Cité des Données, nous souhaitons nourrir des débats par des propositions de scénarios concrets et co-construits, qui servent de point de départ afin que chacun puisse livrer sa vision de l’intelligence artificielle. En mêlant à la fois l’expertise de spécialistes en intelligence artificielle et le regard pragmatique, mais curieux, de futurs utilisateurs, l’ambition de ce projet est de proposer des pistes de réflexion provocantes mises en image et en histoire, racontées à travers des produits et services fictionnels. Nous pensons, en effet, que cette approche mêlant créativité, imagination et esprit critique sera propice à des retours inattendus sur les implications de ces technologies intelligentes.
 
Ce projet se matérialise par différents temps : rencontres d’experts, élaborations de scénarios, exposition participative… Et un atelier, qui a pour objectif d’ouvrir les réflexions à un large public. 
5€ - 10€
Inscription

Jeudi 23/11 : Conférence "Design et intelligence artificielle"
Quelle place pour le design, et quel rôle pour les designers, dans le développement de l’intelligence artificielle ? Le développement et le déploiement de produits intégrant des éléments d’intelligence artificielle questionnent de manière directe les relations entre utilisateurs et objets technologiques, soulevant des enjeux nouveaux en termes de design et de conception, aussi bien au niveau des pratiques des designers que de leurs impacts humains et éthiques.
Quels rôles les designers jouent-ils dans cette démocratisation de l’intelligence artificielle ? Comment peuvent-ils contribuer au développement de technologies porteuses de progrès social et humain ? En quoi l’intelligence artificielle questionne-t-elle les pratiques actuelles des designers ?
Intervenants​ :
Jean-Louis Fréchin, designer et fondateur de l’agence NoDesign
Daniel Gaffner, enseignant en design graphique à l’Université de Malmö (intervention en anglais)

Jeudi 30/11 & Vendredi 1/12  : Workshop "Machine jacking" avec le studio Chevalvert
Détourner, hacker, jacker des IA afin de les utiliser comme outils de génération graphique. L’objectif de ce workshop sera de détourner, hacker, jacker des IA afin de les utiliser comme un outil de génération graphique pour générer quelque chose de différent de ce pour quoi elles ont été prévues et programmées.
Il proposera aux participants de manipuler et de “jacker” différents systèmes intelligents (chatbots, SIRI, Alexa,...) pour en tirer des matières ou des normes de compositions graphiques permettant de générer des affiches, webapps, supports print, etc.
Une série de données amenées par les participants (image, texte, data, etc.) sera manipulée par une intelligence artificielle (chatbot, assistant personnel, analyse de texte, etc.) et fournira une série de résultats qui seront utilisés comme matière première pour générer des productions graphiques. Seule règle à respecter : il faudra détourner, hacker des AI. La production graphique n’aura ainsi pas de lien direct avec le système AI que le participant aura utilisé, il sera utilisé pour composer / générer quelque chose de différent.
Ce workshop s’adresse à des étudiants ou des professionnels en art, graphisme ou développement qui souhaitent explorer les possibilités offertes par les intelligences artificielles actuelles dans un processus de création graphique.
10€ - 20€ - Inscription

Mercredi 6/12 : Conférence "L'imagination artificielle"
Décrypter ce qu’implique l’apparition de ces nouveaux outils technologiques en matière de création artistique. Cette conférence aura pour objectifs de décrypter ce qu'implique (ou n'implique pas) l'apparition d'outils technologiques utilisant des éléments d'intelligence artificielle par rapport aux pratiques artistiques actuelles ou futures, et d'analyser en retour comment les questionnements et les apports conceptuels amenés par les artistes peuvent enrichir les réflexions actuelles autour de l'intelligence artificielle.
Intervenants :
Grégory Chatonksy, artiste
Manuela de Barros, maître de conférences en philosophie, esthétique et théories des arts, Université Paris 8

Mercredi 13/12 : Journée thématique "Créativité et émotions à l'heure de l'intelligence artificielle" (tables rondes, ateliers et démonstrations)
Croiser les expériences et les expertises de professionnels du numérique, de la création, de la communication et de l’intelligence artificielle. 
Gratuit sur inscription

Jeudi 14/12 : Conférence de conclusion "Quel futur pour l'intelligence artificielle ?"
Cette conférence abordera les développements à venir de l’intelligence artificielle, aussi bien au niveau technologique que créatif. Une première intervention proposera un regard prospectif sur les développements technologiques et scientifiques à venir dans le champ de l’intelligence artificielle, et les problématiques techniques et conceptuelles qu’ils poseront. Elle présentera les futures évolutions de ces technologies, et ouvrira de nouvelles pistes de réflexions sur le devenir de l’intelligence artificielle, de ses applications et de ses impacts.
Une deuxième intervention abordera les évolutions à venir dans le champ de l’art et du design, en lien avec les évolutions de l’intelligence artificielle prévues dans un futur proche. Elle permettra de revenir sur les principaux enjeux abordés pendant le cycle, et d’esquisser de nouvelles formes d’interactions entre artistes, designers, intelligences artificielles et publics. Gratuit sur inscription
 
Ce cycle a été monté en collaboration avec l’École de Design Nantes Atlantique, l’Université de Nantes (laboratoire LS2N), La Cantine et Images & Réseaux
 

 

Articles en relation
ICO : le défi d’une régulation efficace

L’année 2017 a été marquée par un boom des opérations d’ICO (Initial Coin Offering) sur le marché des crypto-monnaies. Ce dynamisme pose néanmoins des questions en termes de gouvernance et de...