L'homme augmenté

L'Homme augmenté, un fantasme qui devient réalité

homme augmenté
L'émergence des nouvelles technologies et les progrès réalisés dans de nombreux domaines (numérique, robotique, médecine...) ont révolutionné en quelques années notre vie quotidienne et le regard sur l'évolution de l'humanité. A quoi ressemblerons-nous dans le futur ? Quelles sont les limites ? Réponses lors de la conférence de France Culture en octobre dernier.
 
L'émergence des nouvelles technologies et les progrès réalisés dans de nombreux domaines (numérique, robotique, médecine...) ont révolutionné en quelques années notre vie quotidienne et le regard sur l'évolution de l'humanité. Aujourd'hui, des scientifiques développent des imprimantes 3D capables de construire tissus et organes humains, des informaticiens créent des langages de programmation qui modifient le comportement des cellules vivantes, des intelligences artificielles se mesurent avec succès avec des champions d'échecs ou de Go et des exosquelettes peuvent être contrôlés par la pensée.
 
Les limites humaines, comme celles de la machine, semblent pouvoir être repoussées de jour en jour... Alors, à quoi ressembleront les êtres humains dans quelques dizaines d'années ? Jusqu'où nos limites physiques et intellectuelles seront-elles poussées ? Quelle place donnerons-nous aux machines ? Quelles questions éthiques se posent à nous et quel type de société voulons-nous construire ?
 
France Culture a organisé une conférence en octobre dernier pour tenter de répondre à ces questionnements. En présence de :
- Oumeya Adjali, chargée de recherche Inserm, Laboratoire de thérapie génique translationnelle des maladies neuromusculaires et de la rétine
- Jean-Michel Besnier, philosophe, professeur émérite de l'Université Paris-Sorbonne
- Franck Damour, essayiste et professeur agrégé d'histoire, auteur de "La tentation transhumaniste" (2015)
- Catherine Le Visage, directrice de recherche Inserm, Laboratoire d'ingénierie ostéo-articulaire et dentaire (LIOAD)
- Stéphane Tirard, professeur d'épistémologie et d'histoire des sciences, directeur du Centre François-Viète d'épistémologie et d'histoire des sciences et des techniques, Université de Nantes.
 
 
 

 

Articles en relation
L'immortalité, de l'Antiquité aux transhumanistes.

Faire l’histoire de l’immortalité nourrit le paradoxe : si l’immortalité était effective, elle ne serait soumise à aucune historicité. L’histoire, le processus, l’évolution : autant de notions...