Mutations sociales et nouvelles solidarités

577 députés immergés dans « 24 heures de bonheur » ... pour la bonne cause

nouvelles solidarités
577 cardboards vont être distribués ce mardi 27 juin aux membres de l’Assemblée nationale nouvellement élue pour tester en réalité virtuelle « 24 heures de bonheur », film en 360° sur le quotidien d’une mère de famille dans la précarité. Une action de sensibilisation unique au cœur des acteurs publics, grâce à une technologie immersive et impactante.
 
La France compte 9 millions de personnes pauvres aujourd’hui, dont 2,7 millions d’enfants. Et pourtant les politiques pérennes de lutte contre ce fléau qui fragilise notre société et le vivre ensemble manquent à l’appel (manquent d’ambition/de l’ampleur nécessaire).
 
A l’occasion de cette nouvelle mandature, le Secours Catholique-Caritas France veut donner à voir, à vivre, à ressentir aux élus de la République le quotidien de ces personnes. Via la technologie novatrice d’un film réalisé en 360° de smartVR for impact qui permet de s’immerger dans le quotidien d’une mère de famille, le Secours Catholique souhaite toucher les décideurs publics pour qu’ils accordent à la lutte contre la pauvreté tous les moyens nécessaires.

Pourquoi un film en 360° ?

Chaque année, en novembre, le Secours Catholique publie un rapport statistique, véritable photographie des situations de pauvreté dans notre pays. Chaque année, l’association interpelle les politiques, les pouvoirs publics, les citoyens à partir des données recueillies sur le terrain. Celles-ci permettent également de nourrir les plaidoyers comme les actions de l’ONG. Mais cela ne suffit pas.
Trop souvent, l’indignation à la lecture des chiffres est désincarnée. Les lecteurs ont parfois du mal à se projeter concrètement dans la vie des personnes touchées. Le Secours Catholique a souhaité, via la réalisation d’un film en 360°, donner un visage, une voix, un regard aux millions de personnes qui en France se battent au quotidien pour survivre.
 
Ce film, de 3 minutes 37 secondes, permet à ceux qui le visionnent de s’immerger dans le quotidien d’une mère de famille et de son fils. Sans misérabilisme, mais sans fard non plus, ce film permet de vivre la journée d’une femme qui se bat pour offrir la meilleure vie possible à son enfant.
Ces familles monoparentales, en situation précaire, subissent une pauvreté lourde et durable. Elles cumulent insuffisance de revenu et isolement affectif. Ce sont majoritairement des femmes, particulièrement vulnérables. Un grand nombre d’entre elles sont dans l’obligation vitale d’accepter des emplois à temps partiel subi, à faible rémunération et à horaires décalés, peu compatibles avec leurs responsabilités de mères de famille.
 
Chaque année, le Secours Catholique accompagne 1,5 millions de personnes. Autant de femmes et d’hommes qui ont un visage, un nom, des rêves et des espoirs. Ce film c’est une façon de mettre en valeur leur humanité, au-delà des chiffres qui ne donnent pas à voir leur combat quotidien.
 

La réalité virtuelle au service de l’impact social

La réalité virtuelle représente un nouveau levier clé pour créer de l’impact social et engager autrement le grand public sur des grands enjeux sociaux et environnementaux.
En créant smartVR for impact, son nouveau pôle indépendant, en février 2017, smartVR studio a souhaité mettre son expertise de la VR au service de grandes causes, dans la lignée du mouvement « Tech4good » qui rassemble depuis plusieurs années des entrepreneurs du numérique, engagés autour de grands enjeux de notre société.
L’objectif est double :
• créer ses propres expériences sur des grands sujets de société et démontrer l’impact de la VR pour développer l’empathie et l’engagement citoyen ;
• accompagner des acteurs responsables et engagés dans la révolution VR – associations, fondations, départements RSE des entreprises, institutions… – pour valoriser et développer leur impact social.
 
Pour Sarah Mariotte-Tirmarche, fondatrice de smartVR for impact : « la VR peut créer de véritables déclics émotionnels. Les expériences immersives touchent nos émotions, s’ancrent dans nos mémoires et changent notre rapport au monde. Elles permettent de s’immerger dans des situations qui nous sont parfois lointaines et nous donnent l’envie d’agir.  Au cœur de ce dispositif réside l’empathie, cette capacité à nous mettre dans la peau d’un autre, de ressentir ces émotions, de le comprendre et d’agir en sa faveur. »
 
Pour voir le film en 360° :
1) Téléchargez l’application dédiée baptisée « 24 heures de bonheur »  via le Playstore ou l’Applestore de votre téléphone portable
2) Une fois l’application installée sur votre téléphone :
•             ouvrez l’application
•             choisissez vos options
3) La vidéo se lance automatiquement, vous pouvez la mettre en pause.
•             sélectionnez l’option cardbord pour lancer le mode 360°
 4) Insérez votre téléphone dans le cardboard Secours Catholique-Caritas France (indications sur l’objet)
5) Bravo… Vous êtes prêts à visionner le film !
 
 

 

Articles en relation
Paris Images Digital Summit

Le Paris Images Digital Summit, événement co-produit par la Commission du Film d’Ile de France et le Centre des arts d’Enghien-les-Bains (1), est le rendez-vous culte dédié à la création numérique...

Quand l'hologramme fait remonter le temps

Remonter le temps est un des rêves que nous avons tous, notamment en visitant nos musées. Tenter de retrouver l’aspect original des édifices ou des œuvres du passé présente un intérêt majeur tant du...

L'entraide, l'autre loi de la jungle

L'entraide, l'autre loi de la jungle de Pablo Servigne et Gauthier Chapelle – Edition Les liens qui libèrent, 11 Octobre 2017 – 224 Pages   Dans cette arène impitoyable qu'est la vie, nous sommes tous soumis...

UMA : du musée imaginaire au musée idéal

3,6 % : C’est la part de la population mondiale qui a pu se rendre dans un musée cette année. En France, cela représente 39% de la population ; c'est loin d'être le cas partout ! Pour redonner accès au...

Le stress mis en observation

Le stress, vous connaissez ? Ce « mal du siècle » qui touche 89 % des Français et 24 % des salariés français en « état d'hyperstress », soit à un niveau déclaré dangereux pour leur santé ? (1)...