URBANISME - ARCHITECTURE - PAYSAGES

Concours international d’architecture 2017 : Appel à candidatures !

architecture
La 7e édition du concours international d'architecture Fondation Jacques Rougerie - Institut de France est lancée. L’architecte, l’ingénieur, le designer, tous participent à leur échelle au développement et à la construction du monde à venir. En regardant plus loin, au-delà des pensées acquises et des concepts établis, ces entrepreneurs, ces créateurs ont la capacité ensemble d’inventer de nouvelles règles, de proposer de nouvelles directions : des équipements, des cadres de vie, de mobilité et d’énergie en réponse aux grands défis environnementaux actuels et à venir de notre planète. Les prix de la Fondation Jacques Rougerie soutiennent et accompagnent cette démarche. L’innovation et la disruption architecturale, le développement durable, la résilience face aux grands changements climatiques sont les maîtres mots de cette nouvelle édition du concours international d'architecture pour encourager, stimuler et récompenser l’inventivité, la créativité, l’audace.
Photo : projet "Architecture on the moon" présenté au concours 2016  © Victor del Carpio Torres
 
Architecte visionnaire, Jacques Rougerie mène de front ses deux passions, la mer et l’architecture. Il fonde ses recherches et ses réalisations sur le principe de biomimétisme, tout en tenant compte du développement durable. Il construit des habitats, des laboratoires sous-marins, des centres de la mer, des vaisseaux à coque transparente, des musées subaquatiques et projette des villages et des lieux de vie sous la mer afin de sensibiliser le plus grand nombre à la beauté et au rôle fondamental de la mer dans la grande histoire de l’humanité.
Son projet phare, SeaOrbiter, fait la synthèse de plus de 30 ans de recherches innovantes dans les domaines de l’architecture marine et sous-marine. Inspiré depuis toujours par l’œuvre de Jules Verne, il en a adopté la maxime : « Tout ce qu’un homme est capable d’imaginer, d’autres hommes seront capables de le réaliser ».
Il a été élu en 2008 à l’Institut de France – Académie des Beaux-Arts.
 
Tout au long de ma vie j’ai donné corps à mes rêves et les ai réalisés grâce à des rencontres avec des Hommes qui ont cru en ma vision d’une architecture prospective et m’ont aidé à la mettre en œuvre. Sans leur soutien, nombre de mes projets n’auraient pu voir le jour. Aujourd’hui, il est de mon devoir d’aider les nouvelles générations, de les faire bénéficier à leur tour de cet accompagnement dont ils ont besoin pour bâtir le futur. C’est mon engagement et celui de la Fondation Jacques Rougerie dédiée à l’espace et à la mer… Car c’est de l’espace et de l’océan que naîtra le destin des civilisations à venir ». Jacques Rougerie.

Les Prix de la Fondation

Tous les projets architecturaux rendus devront obligatoirement s’inscrire dans l’un de ces deux univers : l’Océan garant de notre cadre de vie environnemental et sociétal pour demain ou l’Espace, champs de développements et d’applications technologiques incontournables pour le futur de notre civilisation. Cette année, la Fondation ajoute aux Grands Prix - dont le thème est libre - trois Focus pour apporter une vision prospective ciblée à moyen terme ou se préparer à une urgence écologique et sociale sur un continent. Cette démarche est née d’une volonté de répondre à des problématiques prospectives ciblées à moyen terme ou en réponse à une urgence mondiale.
 
La Fondation Jacques Rougerie – Institut de France récompensera ainsi entre trois et six auteurs de projet présentant une innovation architecturale liée au domaine de l’Espace, de la Mer ou de la Montée du niveau des Océans, comme suit :
 
- Prix de la Fondation Jacques Rougerie « Innovation et Architecture pour la Mer » - Louis Vicat
Grand Prix : 7500 €
Focus : « Les ports du futur » : 2500 €
 
- Prix de la Fondation Jacques Rougerie « Innovation et Architecture pour l’Espace »
Grand Prix : 7500 €
Focus : « Les centrales solaires spatiales  » : 2500 €
 
- Prix de la Fondation Jacques Rougerie « Architecture & Problématique de la Montée du niveau des Océans »
Grand Prix : 7500 €
Focus : « Le littoral africain : 2500 €
 
Chaque Jury se réserve le droit d’attribuer le Grand Prix au lauréat d’un Focus et ainsi cumuler les dotations. Il est ainsi possible de gagner les deux prix d’une même catégorie si le projet répond aux critères requis et illustre une excellence.
 
Projet « Water pavilion » présenté eau concours 2016  © Daniel Valle

Modalités de participation

Le concours est gratuit et s’adresse aux architectes, ingénieurs, designers, étudiants comme aux professionnels. Les candidats sont invités à monter des équipes pluridisciplinaires pour répondre au concours et valoriser une réflexion collective et des compétences transversales.
 
Inscription/dépôt du projet
Un seul site internet est mis à la disposition des candidats : https://sqore.com/opportunity/international-competition-in-architecture
 
Jury : La Fondation Jacques Rougerie bénéficie d’un réseau international et multidisciplinaire réunissant de grands experts selon la thématique de chaque prix : mer, espace, montée du niveau des océans.
Cette année, la Fondation l'honneur de recevoir le soutien de l'association Afrikarchi pour l'accompagner sur le focus "Le littoral africain".
 
Dates clés :
31 mai 2017 : Ouverture des inscriptions au concours
19 novembre 2017 : Clôture du dépôt des projets
Semaine du 4 décembre 2017 : Jury
Janvier 2018 : Cérémonie de Remise des prix
 
 
 

 

Articles en relation
Revégétaliser nos villes, un devoir citoyen

Plus de la moitié de la population humaine habite aujourd’hui en ville. L’exode rural en cours depuis plus d’un siècle maintenant est loin d’être fini puisque des géographes estiment que d’ici 2050, la...

Plus d'articles
L’Union européenne enlisée dans le gaz : les lobbies derrière la politique européenne de développement des infrastructures gazières
Anthropologies numériques #5 « croire, créer, désirer : faire avec l’autre »
Annabelle Playe au Cube pour un voyage musical expérimental
La société civile se mobilise pour faire reconnaître la responsabilité des États dans la protection du climat
Un milliard d’ « invisibles » et des centaines de millions d’enfants fantômes dans le monde
« Les éclaireurs », la websérie dont les chercheurs sont les héros