Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je soutiens

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

e-santé

La Poste investit l’e-santé

Commencez
Le groupe La Poste a annoncé ce dimanche 7 janvier 2018 le lancement d’une application dédiée à la santé numérique pour mettre en lien les patients, les objets connectés et les professionnels de santé.
 
Cette nouvelle application, que le groupe public présentera au salon CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas, sera disponible gratuitement dès mardi 9 janvier sur les smartphones et tablettes.
« La Poste eSanté », c’est son nom, centralisera l’ensemble des données de santé générées par des objets connectés (tensiomètre, pèse-personne, pompe à insuline, etc.) et permettra d’envoyer des alertes en cas de dépassement de seuils adaptés au profil du patient.
 
Celui-ci, s’il le souhaite, pourra partager ses données avec son médecin, notamment dans le cadre d’un suivi post-opératoire.
 
« Le groupe La Poste a toujours eu un rôle très fort de déploiement de services au niveau national », a expliqué à l’AFP David De Amorim, directeur innovation du groupe, précisant que l’ambition de cette application est de devenir la « nouvelle forme de carnet de santé numérique ».
 
Un calendrier vaccinal et une messagerie pour interagir avec les professionnels de santé seront aussi intégrés à l’interface.
 
D’abord déployée auprès de certains hôpitaux, l’application doit être étendue à une échelle plus large d’ici deux ans, une fois la phase d’évaluation clinique terminée.
 
Face à la chute de son activité historique de distribution du courrier, La Poste cherche à élargir sa gamme de services, notamment dans le numérique et la santé. En mai, le groupe a ainsi lancé une offre payante de visites à domicile chez les personnes âgées.
Source : AFP
 

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
CESE
Article précédent

Orientation des jeunes : quelles solutions ?

Plainte contre Apple
Prochain article

Apple : Enquête pénale pour "obsolescence programmée". Une première mondiale menée en France

Derniers articles de Actualités en bref

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Afin de contribuer à l’effort d’information sur la crise actuelle du coronavirus, UP’ propose à ses lecteurs un accès gratuit aux derniers articles publiés relatifs à cette thématique.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print