Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je soutiens

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

recherche

Une éponge en nanotubes de carbone contre les marées noires

Commencez

Des chercheurs américains sont parvenus à créer une éponge aux propriétés exceptionnelles. Sa faculté à absorber les huiles pourrait en faire un très bon candidat pour lutter contre les marées noires.

Les nanotubes de carbone sont décidemment prometteurs. Des chercheurs américains des Rice University et Penn State University viennent d’annoncer une nouvelle application pour ces matériaux aux propriétés physiques originales. Dans un papier publié par Science, ils décrivent la fabrication d’une éponge particulièrement efficace pour nettoyer les flaques de pétroles lors des marées noires.

Leur éponge en nanotubes de carbone est à la fois hydrophobe et lipophile. Comprendre : sa répulsion pour les molécules d’eau lui permet de flotter, et son affinité avec l’huile l’aide à capter le pétrole dans un mélange. Selon l’expérience décrite dans l’article, elle absorbe ainsi jusqu’à 100 fois son propre poids en hydrocarbures. Mieux : une fois chargée, elle peut être débarrassé de sa récolte par combustion, et réutilisée !

Une structure renforcée

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

Pour parvenir à cette éponge aux propriétés exceptionnelles, les chercheurs ont dû créer une structure renforcée. Jusqu’ici, les constructions tridimensionnelles en nanotubes pêchaient en effet par leur faible cohésion. Les différentes couches de carbone, enroulées sur elles-mêmes pour former les nanotube, n’étaient pas solidement maintenues entre elles. Grâce à l’ajout d’atomes de bore lors de la synthèse des feuilles de carbone, les chercheurs sont parvenus créer de doubles-liaisons physiques, particulièrement robustes, ente les atomes.

Au delà d’une éponge anti-marées noires, le concept pourrait engendrer des membranes de filtration industrielles extrêmement performantes. La recherche sur les nanotubes de carbone ouvre également des perspectives dans des domaines aussi divers que des électrodes de batteries électriques plus efficaces, des matériaux composites robustes et légers, ou la reconstruction des tissus osseux.

Article paru dans  http://www.industrie.com 

{jacomment on}

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
batteriesmartphone
Article précédent

Mémoire spintronique pour des économies d'énergie

janken
Prochain article

Un robot comme compagnon de jeu

Derniers articles de Archives Lab

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Afin de contribuer à l’effort d’information sur la crise actuelle du coronavirus, UP’ propose à ses lecteurs un accès gratuit aux derniers articles publiés relatifs à cette thématique.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print