Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je soutiens

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

consommateurs

Les smartphones modifient la communication des marques

Commencez

Selon les résultats de l’enquête menée par Demandware Inc, les marques ne sont pas préparées à répondre aux demandes pressantes des nouveaux consommateurs équipés de smartphones. Des consommateurs qui n’hésitent pas à utiliser différents points de contact en ligne pour engager le dialogue avec elles. Ces résultats montrent donc l’incroyable fossé existant entre les points de contact actuellement proposés par les marques et les moyens d’interaction attendus aujourd’hui et demain par les consommateurs. « Notre étude indique que toutes les enseignes doivent adopter de nouvelles technologies et revoir sensiblement leur approche du commerce multi canal » note Jamus Driscoll, vice-président marketing de Demandware.

 

Dans son étude Demandware indique que seules 12% des enseignes proposent leur propre application d’achat mobile, alors que 23% des consommateurs en utilisent une et 50% prévoient de le faire à l’avenir. 54% des consommateurs aimeraient par ailleurs avoir la possibilité de cliquer, dans des magazines ou des catalogues, sur des codes barres ou des smart tags (étiquettes intelligentes) renvoyant vers des sites Web, mais seules 12% des marques étudiées offrent cette fonctionnalité.

Cette étude va parfaitement dans le sens des solutions développées par SmartSystem et notamment, SmartPaper qui, d’ores et déjà, s’impose comme un support innovant incontournable pour les entreprises et pour les consommateurs.

Autre fait marquant : 62% des consommateurs disent avoir l’intention d’acheter des produits ou des services via des sites Web ou des applications mobiles, seules 32% des enseignes offrent cette possibilité. D’ailleurs, seules 29% des enseignes permettent aux consommateurs d’utiliser leur téléphone mobile pour vérifier en magasin la disponibilité des produits, pourtant 38% des consommateurs le font déjà et 52% prévoient de le faire à l’avenir.

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

Enfin, 23% des enseignes permettent aux consommateurs d’ajouter des articles dans leur panier via leur téléphone mobile, puis de finaliser la transaction plus tard sur un ordinateur ou une tablette, mais 51% des consommateurs souhaiteraient avoir cette possibilité.

« Cette étude devrait alerter les marques sur le fait que l’approche traditionnelle du e-commerce, axée sur un canal unique à base de transactions, ne suffit plus » ajoute Jamus Driscoll. « Les consommateurs d’aujourd’hui demandent une interaction unifiée avec les marques, via tous les points de contact ». Et les enseignes qui ne répondront pas concrètement à ces attentes éprouveront des difficultés à rester compétitives et à prospérer sur le marché en pleine évolution du e-commerce.

{jacomment on}

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
eprouvettes
Prochain article

Universités et Entreprises : même combat.

Derniers articles de Archives Repérages

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Afin de contribuer à l’effort d’information sur la crise actuelle du coronavirus, UP’ propose à ses lecteurs un accès gratuit aux derniers articles publiés relatifs à cette thématique.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print