Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je soutiens

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

/

National Geographic : Découvrez le trailer du documentaire exceptionnel « Jane: Un message d’espoir »

Commencez

National Geographic présente le trailer de « Jane : un message d’espoir », un documentaire exceptionnel sur l’engagement militant du Dr Jane Goodall qui depuis plus de trente ans voyage sans relâche à travers le monde pour alerter sur l’importance de la préservation de notre environnement. Le film sera diffusé le 22 avril à 21h dans le cadre d’une programmation exceptionnelle autour de la journée de la terre.

Alors que la journée de la terre célèbre cette année ses 50 ans le 22 avril, National Geographic propose une programmation événement de 24h non-stop de documentaires visant à continuer de sensibiliser sur la fragilité et la beauté de notre planète et l’importance que chacun s’engage à son niveau.
Pour cette programmation spéciale, la chaîne propose en point d’orgue le documentaire exceptionnel sur l’engagement militant du Dr Jane Goodall « Jane : un message d’espoir ». Ce nouveau chapitre de la vie du Dr Jane Goodall sera diffusé le 22 avril à 21h. Le film sera diffusé en simultané sur National Geographic & National Geographic Wild.

Journée de la Terre : une programmation non-stop de 24h

Tout être vivant compte, chaque individu à un rôle à jouer, chacun peut contribuer à changer le cours des choses.
Dre Jane Goodall

En avril 1970, à l’occasion de la première Journée mondiale de la Terre, des millions de personnes se sont mobilisées dans le monde entier pour exiger des gouvernements qu’ils s’engagent à préserver notre environnement. Un demi-siècle plus tard, c’est devenu le plus grand événement citoyen au niveau mondial, avec plus d’un milliard de participants chaque année.
D’habitude, ils ramassent les déchets, plantent des arbres et redonnent à notre si belle Terre la splendeur perdue. Mais cette année, les choses sont différentes.

Puisque la majorité de l’humanité est confinée chez elle et ne peut sortir, National Geographic nous offre une fenêtre sur la Nature afin de redonner espoir à ceux qui l’auraient perdu et de nous faire apprécier les trésors de notre planète. Dans cette période où l’humanité a plus besoin d’espoir que jamais, la chaîne National Geographic commémore la Journée de la Terre avec une programmation exceptionnelle de 24h NON STOP de documentaires dédiés à notre environnement.

« La protection de l’environnement n’a jamais été plus urgente, et nous profitons du 50e anniversaire de la Journée de la Terre pour encourager les téléspectateurs du monde entier à agir, en leur montrant les merveilles de notre planète et ses espèces extraordinaires », explique Courteney Monroe, directrice générale de National Geographic Global Television Networks. « Avec cette programmation spéciale sur l’ensemble de nos réseaux et plateformes, nous sommes en mesure de toucher un maximum de gens pour fêter ce jour mémorable et faire en sorte que les téléspectateurs retombent amoureux de notre planète et agissent pour la protéger. »

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

Dans le cadre de cette programmation spéciale, National Geographic propose dès 7 heures du matin une sélection parmi ses meilleurs longs-métrages documentaires, notamment « AVANT LE DELUGE » présenté et produit par Leonardo Di Caprio.

À 21h, sur National Geographic et National Geographic WILD, le documentaire « JANE : UN MESSAGE D’ESPOIR » vous fera découvrir les différentes étapes du parcours du Dre. Jane Goodall, et son combat pour encourager les générations futures à préserver notre planète.

Enfin, vous accompagnerez Joël Sartore, célèbre photographe National Geographic, dans son inventaire des animaux de la planète dans « L’ARCHE DES ESPÈCES MENACÉES ».

Cette programmation s’inscrit dans le cadre des efforts entrepris par National Geographic sur l’ensemble de ses plateformes. Un numéro spécial du magazine, reprend les grandes problématiques qui touchent aujourd’hui notre planète. Il s’agit du tout premier numéro à double couverture du National Geographic, chacune adoptant un point de vue différent – optimiste ou pessimiste – de l’état du monde en 2070.

Pour compléter ce numéro exceptionnel, le site www.nationalgeographic.fr prendra le relais avec de nombreux articles inédits sur les bouleversements climatiques que traversent notre planète, mais également les bonnes nouvelles dont on peut aujourd’hui se réjouir concernant son avenir.

« JANE : UN MESSAGE D’ESPOIR »

Diffusé le 22 avril à 21h 90 minutes / Production : Lucky 8 / Année : 2020
Le film présente l’œuvre accomplie par le Dre Jane Goodall durant quatre décennies au cours desquelles elle est devenue une icône planétaire en révolutionnant l’écologie, la protection des animaux et la préservation de l’environnement.
Le documentaire revient sur la création de l’initiative Tacare de l’Institut Jane Goodall (le JGI) et du programme Roots & Shoots, qui incite les jeunes à s’impliquer ; sur le militantisme admirable de Jane Goodall au nom des chimpanzés et de l’humanité ; et sur ce que l’avenir réserve aux générations futures.

Cette histoire est celle d’une femme remarquable qui rêvait d’un monde meilleur… et l’a concrétisé. « Dans la forêt de Gombe, j’ai soudain pris conscience du monde qui m’entourait. Je me suis rendu compte que tout est lié », explique l’intéressée. « Il est chaque jour plus clair que le dérèglement climatique est une menace existentielle pour l’environnement, et que si nous détruisons cette planète, nous détruisons notre avenir. Chaque jour, chacun de nous a l’occasion d’influer sur le monde, à son échelle, par ses choix mûrement réfléchis. Quand des milliards d’individus font les bons choix, ils sont à même de changer le monde. N’abandonnez pas. Il y a toujours une solution. »

Pendant 90 minutes, nous suivons le Dr Goodall dans ses voyages incessants, et sommes les témoins de son engagement sans faille et de sa détermination à diffuser un message d’espoir.

Le film montre comment la scientifique s’est transformée en militante charismatique, partisane d’une approche holistique de l’écologie. Avec de nombreuses photos et séquences d’archives prises pendant près de 70 ans, le film explique comment la passion du Dre Goodall pour les animaux sauvages et sa foi inébranlable l’ont aidée à persévérer, jusqu’à devenir l’une des figures les plus importantes du mouvement écologique, et à galvaniser les générations futures pour faire changer les choses de manière durable.

Pour lutter contre la désinformation et privilégier les analyses qui décryptent l’actualité, rejoignez le cercle des lecteurs abonnés de UP’

Parmi les personnes interviewées, citons le prince Harry, duc de Sussex, qui milite depuis des années en faveur de l’environnement ; James Baker, l’ex-secrétaire d’État américain, qui avait reçu le tout premier prix décerné par le JGI pour son travail sur les chimpanzés ; le Dr Richard Wrangham, professeur d’anthropologie biologique à l’université d’Harvard et fondateur du Kibale Chimpanzee Project ; le Dr Francis Collins, directeur de l’Institut américain de la santé (NIH), qui a soutenu l’arrêt de toutes les expériences sur les chimpanzés après avoir discuté avec Mme Goodall ; et le Dr Robert Gallo, cofondateur et directeur de l’Institut américain de virologie, l’un des découvreurs du virus du SIDA en 1984.

LE DRE JANE GOODALL ET L’INSTITUT JANE GOODALL Titre complet : Dre Jane Goodall, commanderesse de l’Ordre de l’Empire britannique, messagère de la paix des Nations unies et fondatrice de l’Institut Jane Goodall Baignée dans les aventures de Tarzan et du Dr Doolittle depuis sa plus tendre enfance, Jane Goodall a toujours été fascinée par les animaux sauvages et l’Afrique. En 1957, elle a concrétisé son rêve et voyagé dans la ferme d’un ami de ses parents, au Kenya. Elle y a rencontré le Dr Louis Leakey, le célèbre anthropologue et paléontologue.

En 1960, à son invitation, elle a entamé une étude qui a fait date sur le comportement des chimpanzés, dans ce qui est aujourd’hui le Parc naturel de Gombe Stream, en Tanzanie. À l’âge de 26 ans, elle s’est aperçue que les chimpanzés fabriquent et utilisent des outils. Cette découverte a remis en cause nombre d’idées reçues, révolutionné le monde de la primatologie et redéfini la relation entre les êtres humains et le reste du monde animal.

Depuis plus de 40 ans, elle met sa notoriété au service de l’amélioration des conditions de vie de l’humanité, d’autres animaux et de notre environnement commun. En tant que fondatrice de l’Institut Jane Goodall (le JGI) et du programme jeunesse Roots & Shoots, et par ses activités d’autrice, de militante et de conférencière, elle voyage en moyenne 300 jours par an pour partager son message d’espoir, en rappelant que chacun peut contribuer, au quotidien, à créer un monde meilleur pour tous.

En 1977, elle a fondé le Jane Goodall Institute (JGI) pour donner de l’espoir aux populations du monde entier, par des actions, pour les générations futures. Le JGI est une organisation écologique communautaire qui diffuse la vision et l’œuvre de Mme Goodall. En protégeant les chimpanzés et d’autres grands singes grâce à des collaborations avec les populations locales et l’utilisation inventive de la science et des technologies, il met en place des actions collectives et éduque la prochaine génération de citoyens soucieux de préserver notre environnement, grâce au programme d’autonomisation des jeunes Roots & Shoots, aujourd’hui implanté dans une cinquantaine de pays.

Pour plus d’informations sur le Dr Goodall et les actions du JGI, rendez-vous sur : https://janegoodall.fr mai aussi sur https://www.facebook.com/JGIFrance/ et @janegoodallinst sur Instagram et Twitter.

Photo d’en-tête : Docteur Jane Goodall

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Article précédent

Logistique de crise, de Gilles Paché

Prochain article

Combien vaut une vie ? de Christian Debry

Derniers articles de ARTS & CULTURES

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Afin de contribuer à l’effort d’information sur la crise actuelle du coronavirus, UP’ propose à ses lecteurs un accès gratuit aux derniers articles publiés relatifs à cette thématique.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
8 Partages
Partagez8
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print