Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je soutiens

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

/

Ateliers Médicis : L’Autre·expo [commandes d’œuvres inédites partagées sur le web]

Commencez

Les Ateliers Médicis proposent une carte blanche à des artistes pour explorer et expérimenter des points de vue, des regards, dans l’univers du web. Une série de commandes d’œuvres inédites sont partagées ici, sur les écrans, et diffusées durant quelques jours. Une nouvelle forme inédite de présentation d’œuvre originale en ligne, un nouvel espace qui s’invente, par temps de confinement. Jusqu’au 6 mai, Quantum Mecanic de Josèfa Ntjam.

Dans le contexte de crise actuelle, il s’agit là d’une belle réaffirmation de mission de soutien à la création artistique et à son accès au plus grand nombre. Soutien à la jeune création, soutien à l’innovation, ce nouvel espace web est évolutif. Dédié à la création et à l’expérimentation, il sera l’occasion d’ouvrir des perspectives, d’explorer les points de vue, les regards et d’échanger collectivement, durablement.

L’Autre·expo sur www.ateliersmedicis.fr ouvre avec une première œuvre de l’artiste Josèfa Ntjam, visible pendant une semaine (jusqu’au 6 mai).

L’œuvre, Quantum Mecanic

Dans cette œuvre, une voix nous parle du temps, et se mélange à des vidéos d’atomes, de fusion d’atomes et de particules. La parole et l’image s’enchevêtrent, l’un ne va pas sans l’autre… est-ce le temps qui nous organise ou l’inverse ?

En physique, le temps n’existe pas. Nous sommes calés sur un temps solaire et, en soi, le temps est un concept qu’on a décidé de donner pour normer une partie de notre vie. […] C’est donc un concept assez troublant. Actuellement, il y a quelque chose d’étrange. Le temps des 24 heures semble rallongé. Est-ce qu’on décide de se caler sur un temps sociétal et universel des 24 heures du cadran ou décide-t-on de l’utiliser autrement ?”

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

L’artiste, Josèfa Ntjam

Josèfa Ntjam appartient à la jeune génération d’artistes ayant grandi avec Internet. Ses productions constituent un récit dont chaque pièce, performance, installation, vidéo ou photomontage est un indice sensible sur le monde qui l’entoure et nos futurs possibles.

Née en 1992 à Metz, Josèfa Ntjam vit et travaille à Paris. Dans son œuvre, Josèfa combine différents médiums, de la vidéo à la lecture performée, en passant par l’installation, le photomontage, l’écriture et la sculpture. Elle croise ainsi les références aux rituels ancestraux, aux explorations de l’espace – extra-atmosphérique – et aux civilisations sous-marines hypothétiques. Le travail de Josèfa Ntjam crée des fictions utilisant une esthétique transhistorique, comme des outils pour une pratique d’émancipation, déconstruisant et réinventant le concept d’origine pour favoriser l’émergence de communautés inclusives, processuelles et résilientes. Passionnée par l’idée de spéculation autour de l’espace, elle élabore depuis plusieurs années un travail de fictions autour de mondes possibles, des alter-futurismes. Josèfa Ntjam nous plonge dans des mondes colorés et oniriques, futuristes, construits à partir de l’accumulation d’éléments disparates, plus ou moins ancrés dans le réel, souvent détournés.

S’inscrivant dans cette jeune génération d’artistes ayant grandi avec le numérique, elle lie dans son travail nouvelles technologies et références aux cultures ancestrales et traditionnelles, principalement africaines, interrogeant par là sa propre identité et ses origines camerounaises. 

Josèfa Ntjam a fait ses études à l’École supérieure d’Art et de Design d’Amiens, à l’Institut des Arts et des Cultures de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, et est diplômée de l’École nationale Supérieure d’Art de Bourges et des Beaux-Arts de Paris-Cergy.

La commande d’œuvres partagées sur les écrans

Une carte blanche est donnée aux artistes pour explorer, expérimenter et dire l’ambivalence de nos relations numériques. Dans le contexte mondial de l’art et de la circulation des données et des communications, la tension ne cesse de grandir entre une augmentation de la diffusion des œuvres et une perte de valeur de ces œuvres ou l’effondrement même des moyens de production pour y parvenir.

Les Ateliers Médicis, lieu de résidence, principalement dédié à la recherche et à la création, in situ dans la relation et l’expérience directe, poursuivent leur soutien aux artistes et à l’expérimentation d’accès diversifiés et démultipliés à la création artistique.

La commande s’adresse à des artistes du monde entier évoluant dans le champ des arts visuels et de l’art contemporain. Ils sont choisis par les Ateliers Médicis et leurs partenaires y compris internationaux.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Article précédent

L'épreuve de faiblesse - Les conséquences géopolitiques du coronavirus, de Bruno Tertrais

Prochain article

Assignés à résidence, de Christophe Rioux

Derniers articles de ARTS & CULTURES

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Afin de contribuer à l’effort d’information sur la crise actuelle du coronavirus, UP’ propose à ses lecteurs un accès gratuit aux derniers articles publiés relatifs à cette thématique.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
19 Partages
Partagez19
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print