New generations: what promises for what future?

Start

Face aux fractures générationnelles et la « panne » de l’ascenseur social, le CESE lance sa saisine « Générations nouvelles : quelles promesses pour quel avenir ? » avec la participation de 30 citoyens tirés au sort.

Une saisine dans la lignée des problématiques révélées par le Grand débat national et les précédents travaux du CESE

L’expression virale « Ok boomer » a récemment cristallisé dans l’opinion publique l’existence d’un fossé intergénérationnel, opposant une jeunesse à ses aînés qu’elle accuserait d’avoir sacrifié les ressources naturelles et bénéficié de conditions économiques privilégiées, aux dépens de ses enfants.

Dans le même temps, la société française a vu se creuser les inégalités entre les différentes classes d’âge : selon l’Insee, en 2016, les revenus moyens des jeunes de 18 à 29 ans équivalaient à 92 % de la moyenne des Français, contre 110% pour les 65-74 ans.
Selon l’Observatoire des inégalités, les 18-29 ans sont d’ailleurs la catégorie d’âge pour laquelle la progression de la pauvreté a été la plus forte entre 2004 et 2015 (augmentation de 8 à 12,5%, contre une part stable entre 3 et 4% pour les sexagénaires, et en baisse de 3,6 à 2,6% pour les plus de 70 ans).

Il y a un an, en plein cœur du Grand débat, le CESE rendait un avis inédit, co-construit avec 28 citoyens tirés au sort : « Fractures et transitions : réconcilier la France ». Parmi les principaux constats formulés par ces travaux : l’existence de fractures générationnelles tenaces et un phénomène de « panne » de l’ascenseur social.
C’est pourquoi le CESE a choisi de poursuivre son travail sur ce sujet, en associant à nouveau et davantage les citoyennes et citoyens dans la construction d’un projet d’avis intitulé « New generations: what promises for what future? ".  

Pendant quatre week-ends jusqu’au mois d’avril, ce sont 30 citoyens de tous âges et milieux qui travailleront, aux côtés de la commission temporaire « Générations Nouvelles » formée pour cette occasion et présidée par Bernard Tranchant (Groupe UNAF), à l’élaboration d’un avis citoyen qui visera à répondre à la question suivante : « Comment assurer des conditions sociales, matérielles, de cadre de vie et professionnelles meilleures pour chacun, à chaque étape de la vie ? ".
Cet avis s’intéressera, entre autres, aux questions d’amélioration de la formation et de la réussite scolaire, d’accompagnement des transitions professionnelles sur un marché du travail en profond bouleversement, de solidarité intergénérationnelle et de lutte contre les inégalités de biens et de revenus. Il sera rapporté par Danielle Dubrac (Groupe des entreprises) et Djamal Teskouk (Groupe CGT).

Why not enjoy unlimited reading of UP'? Subscribe from €1.90 per week.

Une démarche de co-construction avec les citoyens tirés au sort, qui préfigure la réforme du Conseil

Les 30 citoyens tirés au sort se réuniront lors de quatre sessions de travail : 31, 1er et 2 février ; 21, 22, 23 février ; 13, 14, 15 mars ; 27, 28, 29 mars. Le projet d’avis final sera présenté au vote en assemblée plénière à la fin avril.

La méthodologie de travail repose sur une démarche de co-construction entre les conseillers membres du CESE composant la commission temporaire et les citoyens tirés au sort. Au cours des quatre week-end de travail, le groupe citoyen participera à deux sessions d’auditions d’experts extérieurs, communes avec les membres de la commission temporaire.

Des sessions de travail de co-construction entre le groupe citoyen et la commission temporaire sur le plan et le contenu seront également au programme. Enfin, six citoyennes et citoyens tournants assisteront à tour de rôle aux travaux de la commission temporaire. Six conseillères et conseillers de la commission temporaire assisteront aux échanges du groupe citoyen.

Par cette seconde saisine élaborée sur ce modèle, le CESE pérennise l’intégration et la participation de citoyens tirés au sort à ses travaux, préfiguration de la réforme du Conseil à venir.

More information 

www.lecese.fr

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Previous article

MOOC on the environmental performance of food products is back in service

Next article

Nungesser Aquatic Centre: between heaven and earth

Latest News in Brief articles

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

In order to contribute to the information effort on the current coronavirus crisis, UP' proposes to its readers a free entry to the latest published articles related to this theme.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
0 Shares
Share
Tweet
Share
WhatsApp
Email
Print