Microbiologie : Kenya Honda (Japon) lauréat du Prix UNESCO Carlos J. Finlay

Start

Le professeur Kenya Honda du département de microbiologie et d’immunologie de l’Ecole de médecine de l’Université Keio (Tokyo), est le lauréat du Prix Carlos J. Finlay 2020 de l’UNESCO pour la microbiologie.

Kenya Honda est professeur au département de microbiologie et d’immunologie de l’école de médecine de l’université Keio, à Tokyo, au Japon, et également chef d’équipe du laboratoire d’homéostasie intestinale du centre RIKEN pour les sciences médicales intégratives (IMS), à Yokohama, au Japon. Il a obtenu son doctorat en médecine à l’école de médecine de l’université de Kobe et son doctorat à l’école de médecine de l’université de Kyoto au Japon. Il a travaillé sur l’identification des membres spécifiques du microbiote intestinal qui ont un impact profond sur le système immunitaire.
Il a reçu le prix NISTEP en 2013, le prix Gottfried Wagener en 2014 et le prix Bälz en 2016. Il est co-fondateur scientifique de Vedanta Biosciences et membre du conseil consultatif scientifique de Science Translational Medicine.

Le prix Carlos J. Finlay récompense sa contribution exceptionnelle au domaine de la microbiologie, plus particulièrement pour ses recherches sur le microbiota et son impact sur le système immunitaire dans diverses maladies. 
En effet, l’homme ne peut survivre sans ses microbes. Avec près de deux kilos de bactéries dans le ventre – soit 100 000 milliards de microorganismes – chacun peut, grâce à ce microbiote intestinal, non seulement assimiler ce qu’il mange mais recevoir des signaux qui modulent l’immunité, l’inflammation, la résilience des cellules.
The flora plays a determining role in our immunity: 70% of immune cells are located around the intestine. It also conditions the good assimilation of food, participates in the manufacture of vitamins B and K, facilitates the digestion of proteins and milk, and degrades part of the cholesterol. Four families of bacteria are dominant and inescapable and their disappearance seems to sign the installation of diseases. 

Equipe du laboratoire d’homéostasie intestinale du centre RIKEN

L’équipe du Dr Honda a développé et perfectionné un conduit gnotobiotique descendant qui intègre des techniques de culture anaérobie très efficaces avec la génération suivante de séquençage et de modèles animaux gnotobiotiques. Cette innovation permet le dépistage et le test directs des microbes effecteurs car les membres du microbiote intestinal coopèrent souvent en tant que communauté pour produire des métabolites qui affectent la physiologie de l’hôte. Le Dr Honda a ainsi pu identifier les membres du microbiote qui entraînent des types spécifiques de réponses immunitaires adaptatives.

Kenya Honda a été choisi par la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, sur la base des recommandations d’un jury international composé d’experts en microbiologie.

Créé en 1977 à l’initiative de Cuba, le Prix Carlos J. Finlay de l’UNESCO est doté de 10 000 dollars.

Why not enjoy unlimited reading of UP'? Subscribe from €1.90 per week.

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Previous article

Appel à projet pour une transition écologique, juste et solidaire

Next article

Lancement du Mandat du Climat : sensibiliser aux enjeux du changement climatique

Latest News in Brief articles

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

Inscrivez-vous et lisez three articles for free. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
Share5
Tweet
Share
WhatsApp
Email
Print