Robot Mab plays the Mary Poppins...

Start

Magie ou utopie ? Ni l’un ni l’autre : Mab est un système de nettoyage automatisé, constitué de centaines de micro drones qui volent pour nettoyer à fond nos maisons. En s’inspirant du concept des abeilles qui butinent et de leurs allers et retours à la ruche, un jeune designer a présenté dans le cadre d’une compétition d’innovation et de design organisée par Electrolux,  un concept original de minuscules robots volants nettoyeurs qui scannent les impuretés et poussières dans les intérieurs.

Image : Près d’un miliers de drones miniatures, synchronisés par des ondes radio, s’envolent de leur base sphérique. Posés sur une surface quelconque, ils en frottent la surface avec un détergent, aspirent le liquide et retournent le vidanger. © Electrolux

Adrian Perez Zapata, 23 ans, vient de l’Universidad San Buenaventura Medellín et de l’Universidad Pontificia Bolivariana, de Colombie. Il fait partie des 20 demi-finalistes sélectionnés pour l’édition 2013 de l’Electrolux Design Lab competition. Etudiant en design industriel, il pense « que les concepts qui vont au-delà de l’imagination, où les gens se demandent si c’est vraiment possible, sont ceux qui peuvent changer le monde. »

Mab est un système d’auto-nettoyage constitué de 908 robots qui nettoient les surfaces en piégeant les particules de saleté sur le sol. Ces robots se nourrissent à l’énergie solaire captée sous leurs ailes (durée d’autonomie : 15 mn). Pour voler, ces mini-drones sont dotés d’hélices inspirées des ailes de papillon et se déplacent à la façon d’un hélicoptère. Sur ce point, le concept du designer n’est pas une utopie. Il repose effectivement sur un prototype déjà existant, sortant de l’école des sciences appliquées et d’ingénierie d’Harvard (RoboBee).

Image ©Electrolux

Why not enjoy unlimited reading of UP'? Subscribe from €1.90 per week.

Le noyau central de l’appareil génère un mélange d’eau avec un additif qui donne une pression plus élevée et une odeur agréable à l’eau, contrôlée par le robot qui base ses informations sur l’environnement.

Le tableau suivant résume le processus de nettoyage en sept étapes :

1. Mélange l’eau et de substance chimique aux propriétés désinfectantes
2. Le mélange est distribué aux mini-drones
3. Les robots volent avec la charge. 
4. Les robots de nettoyage volent en pulvérisant la surface à nettoyer avec leurs gouttelettes de produit
5. La goutte capture la saleté et la ramène à la base centrale
6. Le noyau filtre la saleté
7. Le noyau récupère le pourcentage le plus élevé possible de l’eau par des filtres pour relancer le cycle.

On peut programmer les cycles de nettoyage : avec des données numérisées, Mab recommande un cycle de nettoyage hebdomadaire et indique la consommation de ressources en fonction du cycle programmé. Les cycles peuvent se programmer pendant des jours, heures et en fonction des besoins nécessaires de nettoyage.

Des patrouilles de mini-drones dans nos salons : la science-fiction à portée de plumeau !

En image de synthèse, une armée de minidrones Mav (Micro-Aerial Vehicle) en pleine aspiration. Les trois ailes sont indépendantes (comme dans le RoboBee), permettant différents modes de vol, et le designer les imagine en graphène. © Electrolux

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Previous article

How to get fresh water from scratch

pplane
Next article

Après l'Autolib', l'Avionlib' ?

Latest articles from Archives Lab

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

Inscrivez-vous et lisez three articles for free. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
0 Shares
Share
Tweet
Share
WhatsApp
Email
Print