dna

DNA, tomorrow's hard drive?

Start

Deux chercheurs de l’université de Harvard sont parvenus à stocker 700 To de données informatiques dans un gramme de matière. Pour cela, ils ont directement utilisé de l’ADN.

L’idée de stocker des données informatiques dans de l’ADN n’est pas nouvelle. Pourtant, cette fois, les choses s’accélèrent avec la parution, dans la revue Science, des travaux de deux chercheurs de l’université de Harvard. Ceux-ci ont réussi à stocker la copie numérique de l’ouvrage que publiera bientôt l’un d’entre eux dans quelques microgrammes de matière faite de molécules d’ADN synthétisées.

Selon ces scientifiques, la densité de stockage atteinte est telle que l’on pourrait stocker dans environ 4 grammes d’ADN l’ensemble des informations produites dans le monde en 2011, ce qui correspond à 1,8 zettaoctet (soit 1,8 x 1021 octets) !

Pour que l’ADN se comporte comme une molécule de stockage, il suffit de faire correspondre les nucléotides (A, C, G, T) qui le composent avec les informations binaires 0 et 1 qui constituent les données informatiques. Ainsi T et G représentent le 1, A et C le 0. De plus, sur chaque brin d’ADN, une partie des « bits » disponibles a été réservée à l’enregistrement d’un code permettant de déterminer l’ordre de lecture des différents fragments.

Why not enjoy unlimited reading of UP'? Subscribe from €1.90 per week.

Mais quel support utiliser ? Plutôt que d’opter pour une cellule vivante susceptible de mourir, les deux chercheurs ont opéré la synthèse sur un substrat en verre. Figé, l’ADN devient virtuellement inaltérable, capable de résister à des températures extrêmes. Les données peuvent ensuite être retrouvées en procédant à un séquençage, un algorithme informatique se chargeant de reconstituer les différents fragments.

L’ADN est peut être donc l’avenir du stockage informatique de masse.

(Article published in  http://www.maxisciences.com / 21 aôut 2012)

{Jacuzzi on}

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
mainrobot2
Previous article

Launch of the first robotic hand

trafficroutier
Next article

Où en sont les innovations en matière de sécurité routière ?

Latest articles from Archives Lab

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

In order to contribute to the information effort on the current coronavirus crisis, UP' proposes to its readers a free entry to the latest published articles related to this theme.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
0 Shares
Share
Tweet
Share
WhatsApp
Email
Print