Pop Air : c’est gonflé !

Start

Des œuvres monumentales de plus d’une quinzaine d’artistes internationaux seront réunies pendant cinq mois pour une expérience gonflable inédite du 14 avril au 21 août dans la Grande Halle de La Villette à Paris, réalisée en collaboration avec le Balloon Museum de Rome. Après Au-delà des limites en 2018, exposition monumentale du collectif japonais teamLab, La Villette renoue avec un projet d’art immersif et ludique.

Cette exposition est hors norme : plus de 5000m² de la Grande Halle se métamorphosent et vous invitent à vivre une expérience étonnante au cœur d’œuvres monumentales, des plus gonflées aux plus colorées. Vous pourrez retrouver les œuvres de William Forsythe, Geraldo Zamproni, Max Streicher, Cyril Lancelin ou encore le collectif italien Quiet Ensemble.

Pop Air est un format innovant et sur-mesure dans lequel art, artiste et public coexistent : un voyage dans le monde de l’inflatable art capable de libérer l’imagination.
Le potentiel de cet art réside dans sa capacité à étonner et à emmener le visiteur dans une autre dimension par une approche immersive nouvelle. L’Art Gonflable répond également à la nécessité d’imaginer de nouveaux espaces. Susciter la curiosité du spectateur par le biais d’un objet ludique placé dans un nouveau contexte, permet au projet de prendre des formes surprenantes, de se charger de significations profondes et de les communiquer au grand public.

Mais c’est aussi une expérience pensée dans le respect de l’environnement : parmi les partenaires et fournisseurs, Gemar, la première entreprise du secteur des ballons et des fêtes à adopter un rapport de durabilité (certifié selon les directives GRI, Global Reporting Initiative) grâce à leurs ballons naturellement biodégradables, meilleur latex de caoutchouc naturel du marché.

Pop Air s’annonce comme le rendez-vous incontournable pour petits et grands, curieux et férus d’expériences insolites. L’exposition sera visible en version augmentée du 19 mai au 5 juin avec l’installation gonfable White Bouncy Castle du chorégraphe William Forsythe.

Un voyage dans des œuvres monumentales, des plus gonflées aux plus colorées

L’expérience s’ouvre sur Cupid’s Koi Garden, fontaine géante immersive de six mètres de haut aux couleurs vives et éclatantes, une création du studio australien ENESS, reconnu pour leurs installations dans le monde entier.

Dans un espace aux murs recouverts de miroirs, reflétant une centaine de sphères colorées suspendues, l’installation Never Ending Story du collectif italien Motorefisico plonge les visiteurs dans un univers psychédélique et immersif qui bouleverse leur perception de l’espace.

With Hypercosmo, immense piscine à boules accompagnée de projections lumineuses, mouvements et sons, le collectif Italian Quiet Ensemble propose une expérience ludique et multicolorée. À découvrir également, A quiet storm, installation énigmatique dans laquelle une infinité de sphères blanches tombent sur le sol, à l’image de bulles de savons les artistes offrent une belle leçon de légèreté.

Artiste écossaise installée à Chicago, Claire Ashley réalise des sculptures gonflables bariolées qu’elle conçoit comme des créatures monumentales aux tonalités acidulées. Elle s’attèle alors à révéler leur côté Pop et burlesque en combinant formes et attitudes loufoques.

L’artiste germano-polonaise Karina Smigla-Bobinski propose de découvrir ADA. Dans espace entièrement blanc, une sphère gonflable est mise à disposition des visiteurs. Une fois entre les mains du public, la sphère se promène dans les airs laissant apparaitre une multitude de dessins abstraits et aléatoires sur toutes les surfaces de la pièce. Véritable machine à dessiner, l’œuvre ADA invite à libérer sa créativité.

L’artiste italien Mimmo Rubino dit Rub Kandy réalise une installation inédite composée d’une soixantaine de personnages gonflables : les Ginjos, tribu loufoque aux formes et couleurs multiples viennent investir l’espace de la grande Halle. Issu de la culture graffiti l’artiste Rub Kandi d’ordinaire habitué aux œuvres extérieures s’amuse ici à animer son travail. Pour Pop Air, il prête à ses créations des voix, des yeux et même le mouvement !

Cyril Lancelin, artiste français est l’un des représentants les plus renommés de l’art gonflable international. Il présente son œuvre Knot rouge à grande échelle. Mêlant technologie et art, Cyril Lancelin invente des sculptures gonflables qui emportent petits et grands dans un univers labyrinthique, invitant aux jeux de cache-cache et à l’interaction.

Le collectif espagnol Penique Production invite le visiteur dans un univers immersif et envoutant. Recouverte d’une bâche monochrome dont l’air a été retiré, l’architecture de la Grande Halle disparait pour mieux se révéler. Les visiteurs découvrent alors de nouvelles formes et détails dans une atmosphère vaporeuse et colorée.

L’œuvre Battle of Cannae du sculpteur canadien, Max Streicher s’inspire des grandes scènes de batailles historiques représentées dans la peinture : la “Bataille de Cannes” (2 août 216 av. J.-C.) bien sûr, mais aussi “Guernica”, de Pablo Picasso. L’œuvre suspendue réunit un taureau, deux chevaux ainsi que deux personnages tout de blanc vêtus.

Mesurant 6 mètres de large, la Volatile sculpture de Geraldo Zamproni est conçue comme un véritable jeu d’équilibre. S’amusant avec les architectures, l’artiste autodidacte brésilien empile et compresse de gigantesques oreillers gonflables rouges. En défiant la gravité, Geraldo Zamproni prouve qu’il n’a rien perdu de son âme d’enfant.

Fondé à Berlin en 1999, Le collectif Plastique Fantastique est aujourd’hui dirigé par Marco Canevacci et Yena Young. Protagonistes majeurs de l’inflatable art, ils réalisent à l’occasion de l’évènement Pop Air une œuvre inédite, pensée pour l’espace de la Grande Halle de la Villette. Toujours avec la même volonté de voir leurs installations gonflables habitées, cette expérience collective promet une sensation d’immersion totale.

L’expérience est ponctuée par des pauses ludiques grâce aux productions originales du Balloon Museum : flower bar, vidéo mapping, balloon bar, booth Instagram, espaces dédiés aux enfants. Des activités à partager en famille, entre amis…

Du 19 mai au 5 juin, Pop Air en version augmentée

Après sa venue en 2017 dans la Grande Halle pour deux installations croisées monumentales avec Ryoji Ikeda, William Forsythe, artiste chorégraphe américain, investit à nouveau les lieux avec son White Bouncy Castle. Cet immense château gonflable est conçu pour accueillir les visiteurs invités à tomber, rebondir, ressentir leur corps sur une création sonore du compositeur Joel Ryan.

Exhibition Pop Air, du 14 avril au 21 août 2022 à la Grande Halle de La Villette – Paris XIXe

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Previous article

Grand Palais augmenté #2

Next article

Avec qui venez-vous au Musée ?

Latest articles from ARTS & CULTURES

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

Inscrivez-vous et lisez three articles for free. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
Share4
Tweet
Share
WhatsApp
Email