« Tactiques du rêve augmenté  » : quinze artistes exposent un autre monde

Start

Dans la continuité du cycle « Matters of Concern | Matières à panser », le commissaire Guillaume Désanges présente « Tactiques du rêve augmenté », une exposition collective qui rassemble quinze artistes à La Verrière, espace bruxellois de la Fondation d’entreprise Hermès. Des formes organiques, des dessins d’anticipation ou encore des vestiges du futur : La Verrière accueille une cosmogonie d’œuvres qui ouvrent une brèche inattendue dans le réel en passant par des univers parallèles.

Bâtir un autre monde est un objectif partagé à grande échelle, mais les méthodes pour y parvenir paraissent diverger. L’art propose d’autres modalités pour atteindre ce but, à travers l’imaginaire, la fiction, qui permettent de créer des brèches fructueuses dans le réel. Poursuivant la réflexion écologique engagée dans le cadre du cycle « Matters of concern | Matières à panser », le commissaire Guillaume Désanges, avec l’exposition « Tactiques du rêve augmenté »,  invite le public à se projeter dans un avenir qui ne serait pas déjà écrit, à travers le prisme de la science-fiction. Quinze artistes de toutes générations proposent de nouveaux récits pour accéder au réel autrement : l’étrangeté, l’onirisme, la fiction laissent entrevoir un monde différent, forgé par les artistes, entre spéculations et désirs.

 

L’exposition prolonge et dévie à la fois la réflexion écologique élargie entamée par le cycle « Matters of concern | Matières à panser » à La Verrière depuis 2019, en l’emmenant du côté de la spéculation, de l’anticipation, de la science-fiction et des nouveaux récits, à inventer et partager.

En accord avec l’esprit artisanal et matériel qui a présidé à cette programmation, il ne s’agit pas pour autant de remplacer des formes par des histoires ou des théories, mais plutôt de montrer comment des fictions spéculatives animent secrètement des objets artistiques qui ne sont pas directement discursifs.

L’exposition associe une jeune génération d’artistes, dont c’est parfois la première présentation à Bruxelles, avec quelques figures plus reconnues. Des sculptures hybrides organico-technologiques de Roy Köhnke ou d’Alex Ayed aux excavations pratiquées dans le réel de Pierre Huyghe, des armes futuristo-fétichistes en verre et métal de Tarek Lakhrissi aux constellations de formes et de forces de Marie-Claire Messouma Manlanbien, des systèmes-mondes cryptiques de Suzanne Treister aux appendices fantastico-queer de la plateforme La Satellite (Luz de Amor, Set Chevallier & Chloé Van Oost, Marine Forestier, moilesautresart et Astrid Vandercamere), en passant par les étranges allégories stellaires de Paul Thek, cette exposition est un paysage ou un archipel de formes incertaines qui sont autant de portes ouvertes sur des univers parallèles, affirmant l’imaginaire comme outil de transformations politiques et sociales.

 

La Verrière – Boulevard de Waterloo 50 – 1000 Bruxelles /Entrée libre du mardi au samedi de 12h à 18h

Header photo : Vue de l’exposition – Photo © Isabelle Arthuis / Fondation d’entreprise Hermès

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Previous article

Stéphane Belzère au MAMCS : entre Mondes flottants et Mains des Anges

Next article

Les pratiques artistiques transforment-t-elles le monde ?

Latest articles from ARTS & CULTURES

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

Inscrivez-vous et lisez three articles for free. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
Share3
Tweet
Share
WhatsApp
Email