Ça dure : 6 mois après leur infection, 76% des patients du Covid-19 sont encore malades

Ça dure : 6 mois après leur infection, 76% des patients du Covid-19 sont encore malades

Start

Plus des trois quarts des personnes hospitalisées avec le Covid-19 souffraient encore d’au moins un symptôme après six mois, selon une étude published ce 9 janvier dans la revue médicale The Lancet et qui a impliqué des centaines de patients dans la ville chinoise de Wuhan. Cette recherche est l’une des rares à retracer les symptômes à long terme de l’infection par le Covid-19.

L’étude a révélé que la fatigue ou la faiblesse musculaire étaient les symptômes les plus fréquents, tandis que les personnes ont également fait état de troubles du sommeil. « Le Covid-19 étant une maladie nouvelle, nous commençons seulement à comprendre certains de ses effets à long terme sur la santé des patients », a déclaré l’auteur principal, le professeur Bin Cao, du Centre national de médecine respiratoire de l’hôpital de l’amitié Chine-Japon et de l’université de médecine de la capitale.

Le professeur a déclaré que la recherche a mis en évidence la nécessité de soins continus pour les patients après leur sortie de l’hôpital, en particulier ceux qui ont eu des infections graves. « Notre travail souligne également l’importance de mener des études de suivi plus longues dans des populations plus importantes afin de comprendre tout le spectre des effets que le Covid-19 peut avoir sur les personnes " he added.

L’Organisation mondiale de la santé a said de son côté que le virus présentait pour certaines personnes un risque d’effets graves permanents – même chez les jeunes, par ailleurs en bonne santé, qui n’ont pas été hospitalisés.

La nouvelle étude a porté sur 1 733 patients Covid-19 ayant quitté l’hôpital Jinyintan de Wuhan entre janvier et mai de l’année dernière. Les patients, dont l’âge moyen était de 57 ans, ont été visités entre juin et septembre et ont répondu à des questions sur leurs symptômes et leur qualité de vie liée à la santé. Les chercheurs ont également effectué des examens physiques et des tests de laboratoire.

L’study a révélé que 76 % des patients qui ont participé au suivi (1 265 sur 1 655) ont déclaré qu’ils avaient toujours des symptômes. La fatigue ou la faiblesse musculaire ont été signalées par 63 % des patients, tandis que 26 % avaient des problèmes de sommeil. L’anxiété ou la dépression a été signalée chez 23 % des patients. Les auteurs ont également constaté que certains patients ont développé des problèmes rénaux après leur sortie de l’hôpital. En plus des poumons, on sait que Covid-19 affecte d’autres organes, dont le rein. Les tests de laboratoire ont révélé que 13 % (107/822) des patients dont la fonction rénale était normale pendant leur séjour à l’hôpital ont vu leur fonction rénale réduite au cours du suivi.

Why not enjoy unlimited reading of UP'? Subscribe from €1.90 per week.

De plus, les patients gravement malades hospitalisés présentaient plus souvent une altération de la fonction pulmonaire et des anomalies détectées à l’imagerie thoracique – qui pourraient indiquer des lésions organiques – six mois après l’apparition des symptômes.

L’étude a également porté sur 94 patients dont les niveaux d’anticorps sanguins ont été enregistrés au plus fort de l’infection dans le cadre d’un autre essai. Lorsque ces patients ont été testés à nouveau après six mois, leurs niveaux d’anticorps neutralisants étaient inférieurs de 52,5 %. Les auteurs ont déclaré que cela soulève des inquiétudes quant à la possibilité d’une réinfection par le Covid-19, bien qu’ils aient déclaré que des échantillons plus importants seraient nécessaires pour clarifier comment l’immunité au virus change au fil du temps. D’autres travaux sont également nécessaires pour comparer les différences de résultats entre les patients hospitalisés et les patients externes, car les patients présentant de légers symptômes de COVID-19 qui ont séjourné dans des hôpitaux refuges temporaires de Fangcang n’ont pas été inclus dans l’étude.

In a article de commentaire également publié dans The Lancet, Monica Cortinovis, Norberto Perico et Giuseppe Remuzzi, de l’Istituto di Ricerche Farmacologiche Mario Negri IRCCS (Italie), ont précisé qu’il demeurait une incertitude quant aux conséquences sanitaires à long terme de la pandémie. « Malheureusement, il existe peu de rapports sur le tableau clinique des conséquences du Covid-19 », ont-ils déclaré, ajoutant que la dernière étude était donc « pertinente et opportune ".

Faisant écho aux appels des auteurs de l’étude pour des recherches plus approfondies, ils ajoutent : « Même si l’étude offre un tableau clinique complet des conséquences de COVID-19 chez les patients hospitalisés, seuls 4% ont été admis dans une unité de soins intensifs (USI), ce qui rend les informations sur les conséquences à long terme dans cette cohorte particulière peu concluantes. Néanmoins, des recherches antérieures sur les résultats des patients après leur séjour en USI suggèrent que plusieurs patients COVID-19 qui étaient gravement malades pendant leur hospitalisation seront par la suite confrontés à des troubles concernant leur santé cognitive et mentale et/ou leur fonction physique bien après leur sortie de l’hôpital ".

1 Comment
The oldest
Most recent Most Votes
Inline Feedbacks
View all comments
Member
mucchielli***
9 months

Bonjour, le titre de cet article est hélas très trompeur. Ce ne sont pas 76% des malades de la Covid mais 76% des malades HOSPITALISES de la Covid (c’est-à-dire des formes graves chez les sujets fragiles). Ce qui change totalement l’ordre de grandeur et la signification du message que l’on envoie aux lecteurs.

Enquête sur l’origine du virus : mission impossible ?
Previous article

Enquête de l'OMS sur l’origine du virus : mission impossible ?

Bonne nouvelle : Le vaccin Pfizer/BioNTech semble efficace contre les nouveaux variants du coronavirus
Next article

Bonne nouvelle : Le vaccin Pfizer/BioNTech semble efficace contre les nouveaux variants du coronavirus

Latest articles from Health -Medicine

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

Inscrivez-vous et lisez three articles for free. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
Share99
Tweet
Share
WhatsApp
Email
Print