interoute

Interoute is committed to renewable energy

Start

Une installation free cooling sur mesure au data centre de Genève : Interoute, opérateur propriétaire de la plus grande plateforme de services cloud d’Europe, annonce l’adoption d’un système de free cooling dans son Data Centre de Genève et investit dans l’électricité hydraulique d’origine suisse.

A partir de 2013, le Data Centre Interoute de Genève consommera de l’énergie 100% renouvelable et ses émissions de carbone passeront de 6000 à 150 tonnes. De nombreux clients tels que UEFA (Union européenne des associations de football), TCS (Touring Club Suisse), IUCN (Union internationale pour la conservation de la nature) ou UCI (Union Cycliste Internationale) sont hébergés dans le data centre de Genève ; et pourront ainsi faire valoir que leurs infrastructures ou leurs services sont opérés en respect de contraintes strictes et respectueuses de l’environnement.

Le nouveau dispositif de refroidissement est plus silencieux et, en fonction des températures extérieures, Interoute Suisse devrait réduire jusqu’à 30% sa consommation d’électricité dès 2013. En outre, Interoute Suisse utilisera de l’énergie 100% hydraulique pour les trois prochaines années. L’objectif est d’atteindre le niveau 2 de l’«European Union Data Centre Code of Conduct ». Interoute s’engage dans une utilisation plus responsable de l’électricité et de l’énergie, et utilise également une électricité plus « verte » pour ses Data Centres d’Amsterdam et de Berlin.

Le free cooling consiste à utiliser l’air extérieur pour refroidir les équipements du data centre lorsque la température le permet. Par exemple, lorsque la température extérieure est inférieure à 14°C, le système de production d’eau glacée utilise en partie cet air naturel pour fonctionner. Lorsqu’elle passe en-dessous des 8°C, le système utilise uniquement l’air extérieur, c’est-à-dire qu’il fonctionne en mode 100% free cooling et permet d’éteindre les groupes de refroidissement, de consommer beaucoup moins d’énergie en utilisant la basse température extérieure pour refroidir l’eau dans le système. Sous les 4°C, le système bascule en mode super free cooling permettant de baisser la température de l’eau encore davantage et de réduire la consommation des climatiseurs.

Ce projet s’inscrit dans la politique éco responsable d’Interoute Suisse qui a signé la charte éco21, dans le cadre du programme Ambition Négawatt, et développée par les Services Industriels de Genève (SIG). Ce programme motive les grands consommateurs à développer et mettre en place des solutions d’amélioration de rendement énergétique et rétribue chaque kWh économisé et tonne de CO2 évité.

Par cette démarche, Interoute Suisse prouve son engagement en matière de transparence sur l’origine de son énergie électrique (volume d’électricité produite, sources d’énergie, période et lieu de production, données sur la centrale de production), répondant au principe de « Guarantee of Origins » mis en place par Swiss Grid.

Why not enjoy unlimited reading of UP'? Subscribe from €1.90 per week.

Le projet a duré un an, l’enjeu étant de passer au free cooling dans un data centre opérationnel, sans interruption de service.

Adnane Boulerbah, Manager Power and Facility Design pour Interoute, témoigne : « Nous évaluons constamment des systèmes de refroidissement plus performants, les technologies dites « green » et les méthodes de réduction des émissions de carbone. Notre choix s’est naturellement porté sur l’implémentation d’un système free cooling, avec lequel nous devrions réduire de 4000 % les émissions de carbone du data centre. »

A propos d’Interoute

Interoute est le propriétaire de la plus grande plateforme de services Cloud d’Europe, avec 60 000 km de fibre et 9 data centres, plus 32 centres en colocation reliés à 140 autres data centres chez ses partenaires à travers le continent. Son offre pour des TIC unifiées s’adresse aux multinationales ainsi qu’à toutes les grandes entreprises de télécommunications d’Europe et aux principaux opérateurs d’Amérique du Nord, de l’est et du sud de l’Asie, aux états et aux universités. Ces organisations trouvent en Interoute le partenaire idéal pour assurer leur connectivité, l’hébergement de leurs contenus, l’accès à Internet, ou créer de nouveaux services. Sa stratégie pour des TIC unifiées se montre attractive pour les entreprises qui cherchent une plateforme sécurisée, évolutive et sans contraintes, sur laquelle elles puissent construire leurs services voix, vidéo, informatique et données, et pour les fournisseurs de services Internet désirant une haute capacité internationale pour leur infrastructure et le transfert de données. Présent au sein de toute l’Europe, en Amérique du Nord et à Dubaï, Interoute possède et gère également plusieurs réseaux métropolitains parmi les plus grands centres d’affaires européens. Société non cotée en bourse, Interoute est la propriété de la Fondation de Famille Sandoz, l’une des plus importantes fondations familiales privées au monde, et d’International Emirates Télécommunications (IET), basée à Dubaï. www.interoute.fr 

Nous avons un message pour vous…

En octobre dernier nous avons pris l’engagement que UP’ Magazine accordera au dérèglement climatique, à l’extinction des espèces sauvages, à la pollution, à la qualité de notre alimentation et à la transition écologique l’attention et l’importance urgentes que ces défis exigent. Cet engagement s’est traduit par le partenariat de UP’ Magazine avec Covering Climate Now, une collaboration mondiale de 250 médias sélectionnés pour renforcer la couverture journalistique des enjeux climatiques.

Nous promettons de vous tenir informés des mesures que nous prenons pour nous responsabiliser à ce moment décisif de notre vie. La désinformation sur le climat étant monnaie courante, et jamais plus dangereuse qu’aujourd’hui, il est essentiel que UP’ Magazine publie des rapports précis et relaye des informations faisant autorité – et nous ne resterons pas silencieux.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous sommes libres d’enquêter et de contester l’inaction de ceux qui sont au pouvoir. Nous informerons nos lecteurs des menaces qui pèsent sur l’environnement en nous fondant sur des faits scientifiques et non sur des intérêts commerciaux ou politiques. Et nous avons apporté plusieurs modifications importantes à notre expression éditoriale pour que le langage que nous utilisons reflète fidèlement, mais sans catastrophisme, l’urgence environnementale.

UP’ Magazine estime que les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la crise climatique sont systémiques et qu’un changement sociétal fondamental est nécessaire. Nous continuerons à rendre compte des efforts des individus et des communautés du monde entier qui prennent courageusement position pour les générations futures et la préservation de la vie humaine sur terre. Nous voulons que leurs histoires inspirent l’espoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd’hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque abonnement des lecteurs, quelle que soit sa taille, est précieux. Soutenez UP’ Magazine à partir d’1.90 € par semaine seulement – et cela ne prend qu’une minute. Merci de votre soutien.

Je m’abonne →

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
evolutionenergie
Previous article

Evolution Energie, the energy management solution for industrial companies

Next article

Hydrocity: a major innovation in non-potable water management

Latest articles from Ecological and Energy Transition

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

Inscrivez-vous et lisez three articles for free. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
Share
Tweet
Share
WhatsApp
Email
Print