Et si vous osiez les cadeaux éco-solidaires sous le sapin ?

Start

Le Label Emmaüs et le Réseau National des Ressourceries viennent de signer un partenariat fort pour permettre en quelques clics de faire des achats éco-solidaires sur un seul et même site et ce faisant, d’agir en faveur d’un autre modèle de consommation. En effet, les objets ont une valeur au-delà de leur prix parce qu’ils sont le fruit d’un travail humain, le plus souvent invisibilisé. Dans ces lieux du réemploi et de la réutilisation qui offrent aux objets une nouvelle vie, le travail de tri, de nettoyage, de réparation réalisé en amont de la vente, crée un supplément de valeur immatérielle. A nous de nous en emparer, pour donner aussi un supplément d’âme à nos cadeaux de fin d’année. Une démarche plus que jamais d’actualité dans un contexte où la réduction de notre empreinte écologique et l’exclusion sociale constituent des enjeux prioritaires.

Deux acteurs majeurs du réemploi signent une convention pour unir leurs forces et créer un partenariat historique, à travers une plateforme unique. Label Emmaüs, premier site de vente en ligne solidaire et le Réseau National des Ressourceries s’unissent pour proposer sur ce site, dans une démarche éco-responsable, un plus large choix d’objets d’occasion à petits prix afin de se faire plaisir tout au long de l’année ou d’offrir des cadeaux pour Noël. Les biens proposés sur le site Label Emmaüs proviennent exclusivement de l’économie sociale et solidaire (ESS) : des structures du mouvement Emmaüs, de l’ESS et désormais du Réseau National des Ressourceries.
" Ce partenariat permet de donner la priorité à l’humain dans une période où l’on a plus que jamais besoin de solidarité et où l’on est à la recherche d’un nouveau modèle de consommation. Il met le lien social au centre, pour les vendeurs, les acheteurs et les acteurs locaux. » explique Maud Sarda, directrice et cofondatrice de Label Emmaüs.

Une promesse d’achats éco-solidaires pour tous les âges et tous les goûts

De plus en plus de personnes aspirent à consommer plus sobrement, refusant le gaspillage ou l’achat systématique d’objets neufs, mais aussi plus solidairement. Faire ses achats sur le site Label Emmaüs ou dans ses boutiques et Ressourceries, c’est découvrir l’univers foisonnant de la récup’, du réemploi, du surcyclage. On y trouve des essentiels du quotidien aux objets de collection, en passant par les vêtements, accessoires, meubles, jouets, électroménager, smartphones et matériels informatiques reconditionnés ou encore des créations upcycling.

Pour David Romieu, président du Réseau National des Ressourceries, « Le partenariat entre Label Emmaüs et les Ressourceries constitue une initiative porteuse de sens qui va renforcer nos actions au bénéfice de nos valeurs sociales et environnementales et nos dynamiques au cœur des territoires. "

Une alternative antigaspi aux géants du web

En raison de la précarité supplémentaire engendrée par les crises actuelles, de nombreux consommateurs s’orientent vers des produits peu chers. Label Emmaüs constitue une alternative humaniste aux géants du web et permet d’effectuer des achats en ligne éco-responsables et de qualité. Ces achats solidaires valorisent l’action de centaines d’hommes et de femmes qui récupèrent, retapent et donnent une nouvelle vie à tous les objets disponibles en boutique et sur le site Label Emmaüs. Ils permettent une vraie économie circulaire en limitant la surconsommation, le gaspillage, les pollutions et l’épuisement des ressources naturelles.

Maud Sarda  explique : « Les Ressourceries représentent 1,4 millions de clients par an environ et plus de 30 000 tonnes de déchets collectés. Avec un taux de valorisation de 94% en moyenne, un volume important de biens viendront donc s’ajouter à notre catalogue de près d’1,5 million d’objets. Ce partenariat nous permet de renforcer notre démarche de protection de l’environnement et de réduction des déchets sur le territoire national. "

Why not enjoy unlimited reading of UP'? Subscribe from €1.90 per week.

Un nouveau cadre législatif : la loi AGEC (Loi anti-gaspillage et économie circulaire)

Promulguée le 10 février 2020, la nouvelle loi française relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, s’articule autour de quatre orientations : la lutte contre le gaspillage, une amélioration de la collecte et du tri des déchets, une meilleure information du citoyen-consommateur, une évolution de nos modèles de production industrielle.
Elle dirige une partie des éco-participations – initialement fléchées vers le financement du recyclage – en direction du réemploi solidaire.

Objectifs fixés par la loi (Source ADEME) :

  • 100% des plastiques recyclés d’ici à 2025
  • 15% de réduction de déchets ménagers d’ici à 2030
  • 50% de réduction de déchets alimentaires d’ici à 2030
  • 5% de réemploi / réutilisation sur l’ensemble des déchets des ménages

Pour Martin Bobel, Vice-président au plaidoyer du Réseau national des Ressourceries, cette loi « est une première avancée concrète pour le développement des Ressourceries et du réemploi solidaire, particulièrement car elle prévoit une contribution de l’industrie et de la grande distribution au financement du secteur. Mais cette avancée est encore insuffisante au regard de l’urgence écologique mais aussi de la valeur ajoutée qui serait produite si le réemploi prenait le pas sur le recyclage, l’incinération et l’enfouissement. "

Par ailleurs, dans le cadre de leur campagne de mobilisation « Nos objets ont plein d’avenirs » en faveur de l’allongement de la durée de vie des objets, le ministère de la Transition écologique et l’ADEME ont créé www.longuevieauxobjets.gouv.fr, un site de conseils et d’outils pour aider le particulier à réparer, donner, revendre ou échanger ses objets plutôt que de les jeter et à emprunter, louer ou acheter d’occasion plutôt que d’acheter systématiquement du neuf. Ce site propose également un annuaire grâce auquel le particulier peut, en fonction de son objet, trouver le professionnel le plus à même d’en allonger la durée de vie.

Un partenariat fondé sur un engagement social

Le partenariat des Ressourceries avec Label Emmaüs s’inscrit dans un processus d’insertion professionnelle et d’acquisition de nouvelles compétences. Il permet de former des personnes en difficulté à toute la chaîne d’une activité de e-commerce par des professionnels et entre pairs : du shooting photo produit à la gestion des expéditions, en passant par la rédaction web, la gestion d’un back-office et le colisage. C’est ainsi créer des emplois qualifiés sur les métiers d’avenir de la logistique et du e-commerce ; des emplois non délocalisables sur des territoires parfois à fort taux de chômage.
Une trentaine de Ressourceries a déjà rejoint la formation à l’instar des Ressourceries Tri-Tout Solidaire dans la Manche et la ressourcerie d’Issoire dans le Puy-de-Dôme.

En achetant sur ce nouveau site, nous valorisons l’action de centaines d’hommes et de femmes qui récupèrent, retapent et rafraîchissent tous ces objets achetés, vite consommés et aussi vite jetés. Ensemble, nous pouvons certainement agir pour une société plus humaine et plus juste.

www.label-emmaus.co

To go further

To fight against disinformation and to favour analyses that decipher the news, join the circle of UP' subscribers.

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Previous article

"Les engagés du Covid"

Next article

Crise sanitaire : Jeunes en danger !

Latest articles in Social changes and new solidarities

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

Inscrivez-vous et lisez three articles for free. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
13 Shares
Share13
Tweet
Share
WhatsApp
Email
Print