/

Collecte nationale « Piles solidaires »

Batribox, Electriciens sans frontières et des milliers de jeunes mettent leur énergie au service de l’électrification d’une école guyanaise. Une opération éco-solidaire avec une double mission : apprendre les enjeux du recyclage et les bons gestes de tri aux élèves et soutenir un projet de développement durable. Objectif : 80 tonnes de piles à collecter !

En septembre, Piles solidaires fait sa rentrée dans les écoles et collèges français. Cette collecte nationale de piles et petites batteries usagées, initiée par l’éco-organisme Screlec et sa solution de recyclage Batribox et l’ONG Electriciens sans frontières, proposera pour la cinquième année consécutive à des milliers de jeunes de collecter leurs piles usagées et apporter un soutien financier et logistique à une opération de solidarité.

Cette édition 2019 – 2020 permettra à la Collectivité Territoriale de Guyane de bénéficier de l’électrification d’un site isolé sur son territoire. Ce projet concerne tout particulièrement une école située dans le village de Trois-Sauts au cœur du Parc Amazonien de Guyane, où sont scolarisés 96 enfants. Cette électrification mobilisera l’association guyanaise Kwala Faya qui forme des habitants à l’électrification solaire, et pilote à ce titre plusieurs programmes d’électrification photovoltaïque participative.

Apprendre le recyclage

En plus de soutenir un projet de développement durable, l’opération Piles solidaires enseigne les enjeux du recyclage et les bons gestes de tri aux élèves, à l’aide d’un kit éducatif gratuit et d’une web TV clôturant le projet. Piles solidaires permet de sensibiliser les plus jeunes aux bonnes pratiques écoresponsables.

La gestion des déchets fait partie des enjeux éducatifs essentiels du XXIe siècle en faveur du développement durable. En collectant leurs piles, les élèves découvrent ainsi l’importance du traitement de ces déchets et la puissance de l’énergie collective au service d’une grande cause.

Pour cette 5e édition, Screlec a également fait appel à l’éco-organisme français PV Cycle pour le recyclage des panneaux photovoltaïques usagés de l’école de Trois-Sauts, lorsqu’ils seront remplacés par l’association Kwala Faya. PV Cycle participe également au financement de la nouvelle installation électrique de l’école prévue en Février 2020.

 D’autres acteurs publics locaux – la Communauté de Communes de l’Est guyanais, la Mairie de Camopi, le Rectorat de la Guyane et le Parc Amazonien de Guyane – soutiennent et encouragent également ce projet de développement durable sur leur territoire pour favoriser les conditions d’enseignement.

En 2018-2019, Piles solidaires avait incité 1 500 établissements scolaires français à collecter 60 tonnes de piles usagées, « transformées » en don de 20 000 € au profit d’une opération d’électrification de deux centres de santé à Enyellé et Epena au Congo-Brazzaville. L’objectif ayant été largement dépassé (83 tonnes au total ont été collectées), un chèque de 10 700 € supplémentaires permet de financer une seconde opération qui aura lieu dans la Région des Plateaux au Togo en novembre 2019. Trois villages auront ainsi accès à une eau de qualité, à des services d’assainissement et à une énergie électrique respectueuse de l’environnement.

Les inscriptions sont ouvertes depuis le 9 septembre.

Jusqu’au 10 avril 2020, collectez vos piles et batteries usagées !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

nouvelles solidarités
Article précédent

La réalité virtuelle : un levier de sensibilisation pour l'humanitaire ?

Prochain article

Création du Nestlé Institute of Packaging Sciences

Derniers articles de Actualités en bref