OR NOIR, ruée – marées – virage : notre avenir sans pétrole ?

arts et culture pétrole
Après s’être construit grâce au pétrole, après avoir rêvé les transformations infinies de la matière brute et tellurique, le monde contemporain est-il capable de s’en passer ? La Halle aux sucres de Dunkerque accueille une exposition jusqu’au 16 juin 2019, « OR NOIR, ruée – marées – virage » pour une projection d’un avenir sans pétrole.
 
De l’éclairage des foyers au XIXe siècle aux images des puits en feu au Koweït, en passant par les marées noires à répétition, l’ubiquité du plastique et le voyage de Tintin au pays des mille et une nuits, le pétrole fait partie de nos mythologies, de notre quotidien et de notre histoire.
Aujourd’hui, l’hégémonie du pétrole est remise en cause. Après s’être construit grâce au pétrole, après avoir rêvé les transformations infinies de la matière brute et tellurique, le monde contemporain est-il capable de s’en passer ?
 
Dans un contexte de demande croissante d’énergie, d’épuisement potentiel des ressources fossiles et de nécessaire réduction des émissions de gaz à effet de serre, « OR NOIR, ruée – marée – virage » nous projette dans un avenir sans pétrole.
 
 
Imaginative et interactive, ancrée dans le présent et orientée vers le futur, cette exposition interroge nos liens et nos dépendances au pétrole en s’appuyant sur ses modalités de présence les plus concrètes et les plus immédiates dans notre environnement, et en explorant les potentialités heureuses des scénarios et des paysages de l’après-pétrole.
 
En prolongement de l’exposition, des rendez-vous pour penser le monde autrement réunissant des écrivains, artistes, chercheurs, inventeurs et citoyens à travers une programmation transversale de conversations, événements, ateliers, visites…
 
Commissaire de l’exposition OR NOIR, ruée – marées – virage : Carola HEIN, professeure et directrice de chaire du département d’Histoire d’architecture et d’Urbanisme de l’Université de Delft.
 
OR NOIR, ruée – marées – virage à la Halle aux sucres, 9003, Route du quai Freycinet 3 à Dunkerque (59), (sur le môle 1 juste en face de la Citadelle) jusqu’au 16 juin 2019
 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Miguel Chevalier à Trévarez
Article précédent

Noël numérique et immersif à Trévarez

photographie
Prochain article

Photographie, arme de classe

Derniers articles de ARTS & CULTURES

Arts au couvent

Jusqu’au 15 novembre, une centaine d’artistes investit un espace inattendu, l’ancien couvent