Calder-Picasso ou la confrontation du vide

arts et cultures
Alexander Calder (1898-1976) et Pablo Picasso (1881-1973) ont renouvelé notre façon de percevoir, en réinventant entièrement notre façon d’appréhender les grands thèmes artistiques. En explorant des visions figuratives comme abstraites, l’exposition « Calder-Picasso » que présente le Musée Picasso Paris du 19 février au 25 août 2019, étudiera l’expression du « vide-espace » dans les œuvres de ces deux artistes, dans leurs résonances et leurs différences.
 
Il s’agit de la confrontation de deux artistes phares du XXe siècle, même si l’on sait que Calder et Picasso se sont suivis tout au long de leurs carrières respectives. Alexander Calder est un sculpteur renommé pour ses mobiles et ses stabiles qui ont envahi les villes du monde entier. Il travaille durant de nombreuses années à Paris où il rencontre Pablo Picasso pour la première fois en 1931 dans la galerie parisienne Percier. La presse commence alors à faire un lien entre les deux artistes, Calder étant même appelé le « Picasso des États-Unis » ! C’est un honneur pour ce dernier, qui est plus jeune que le catalan. Leurs œuvres seront ensuite exposées ensemble en 1937 à l’occasion de l’Exposition Universelle de Paris et en 1958 au siège de l’UNESCO.
 

Le propos de l’exposition s’appuie sur les traces tangibles d’une relation entre les deux hommes, leurs points communs, leurs rencontres, leurs collaborations artistiques et les confrontations de leurs œuvres ; ces éléments sont sous-jacents au fil de l’exposition, qui propose une lecture synthétique et métaphorique de l’œuvre des deux créateurs fondée sur le tracé du vide comme matrice.
S’inscrivant dans la modernité au XXe siècle, Calder et Picasso placent au cœur de leur pratique l’expérience directe et personnelle du spectateur, en lui donnant accès à des perspectives obscures voire illusoires.
 
L’exposition rassemblera environ 150 œuvres des deux artistes, selon un parcours thématique qui utilisera la confrontation au vide comme prisme à l’analyse des tensions conceptuelles et formelles sur lesquelles repose la création de ces deux artistes majeurs du XXe siècle. Elle sera accompagnée d’un catalogue rassemblant de nombreuses contributions majeures et inédites sur le sujet, édité par Skira. Prolongeant et enrichissant le propos de l’exposition, cet ouvrage vise à souligner les points communs, les rencontres, les collaborations ainsi que les confrontations entre Calder et Picasso. Il souhaite particulièrement mettre en lumière leurs recherches et leur volonté commune de placer au cœur de leur pratique l’expérience directe et personnelle du spectateur afin d’en renouveler le regard et d’offrir des perspectives inédites, obscures et parfois illusoires.
Au travers du concept de « vide » comme prisme pour l’analyse des tensions conceptuelles et formelles sur lesquelles se fondait la création de ces deux artistes majeurs, cet ouvrage s’appuie sur les contributions des commissaires du MnPP, Claire Garnier et Emilia Philippot, de grands spécialistes internationalement reconnus, Donatien Grau (Paris-Sorbonne), Estrella de Diego (UCM), Chus Martinez (FHNW), Jordana Mendelson (NYU) ainsi que les contributions du critique et auteur américain Jed Perl et de celles de Bernard Ruiz-Picasso et d’Alexander S.C.Rower (petits-fils des artistes).
« Calder-Picasso » offre ainsi un outil de référence sur l’expression du « vide-espace » et sur l’idée du tracé du vide en tant que matrice de l’œuvre sculpturale.
 
L’exposition est réalisée en partenariat avec la Calder Foundation et la Fundación Almine y Bernard Ruiz-Picasso para el Arte. Elle sera présentée au Museo Picasso Málaga à l’automne 2019.
 
Exposition « Calder-Picasso » – du 19 février au 25 aout 2019 – Musée Picasso, 5 rue de Thorigny, Paris 3e
 
Photo d’entête : Affiche de l’exposition ©Musée national Picasso-Paris
 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

habiter le monde
Article précédent

Habiter le monde est le défi de notre époque

arts et cultures
Prochain article

Les Safra'Numériques – Arts numériques et Nouvelles technologies : entrez dans la 4e dimension

Derniers articles de ARTS & CULTURES

Arts au couvent

Jusqu’au 15 novembre, une centaine d’artistes investit un espace inattendu, l’ancien couvent