La Fondation Giacometti lance le Giacometti Lab

arts et cultures
Voici un nouveau lieu parisien associé à l’Institut Giacometti et dédié à la pédagogie et à la recherche : « Le Giacometi Lab ». Il accueille les programmes pédagogiques de l’Institut Giacometti et l’Ecole des Modernités, programme de recherche en histoire de l’art moderne. Ce programme contribue à mieux comprendre l’époque décisive dans laquelle Giacometti a évolué (1910-1960). La modernité cosmopolite à Paris, en est l’axe central.
 
D’une superficie de 350 m2, l’Institut Giacometti se situe au 5, rue Victor Schœlcher dans le 14ème arrondissement, quartier de Montparnasse où Giacometti a vécu et travaillé pendant toute sa carrière. Installé dans l’ancien atelier de l’artiste-décorateur Paul Follot, un hôtel particulier classé de style Art Déco, dont les décors ont été préservés, restaurés et réaménagés, il présente de manière permanente l’atelier reconstitué d’Alberto Giacometti composé de son mobilier, d’objets personnels, de murs peints par l’artiste et d’œuvres, pour certaines encore jamais exposées, des expositions temporaires (de trois à quatre par an) qui offrent un nouvel éclairage sur l’œuvre de l’artiste. Artistes et écrivains de son époque mais aussi générations suivantes et actuelles de l’art sont convoqués.
 
On y découvre également un cabinet d’arts graphiques qui permet d’accéder à l’exceptionnelle collection de la Fondation Giacometti comprenant plus 5000 dessins, lithographies et carnets personnels de l’artiste, pour la plupart inédits.
 
Un espace de recherche composé d’une bibliothèque de référence sur l’art moderne constituée en partie par la bibliothèque personnelle d’Alberto Giacometti et d’un programme de recherche en histoire de l’art L’Ecole des modernités.
Celle-ci soutient les jeunes chercheurs, historiens d’art et conservateurs, par l’octroi de bourses annuelles attribuées par un jury : une bourse de recherche (dotation 10.000€) et des bourses à l’édition.
L’École des modernités propose aussi des conférences, séminaires, journées d’études et colloques. Elle donne la parole à des historiens d’art et conservateurs internationaux présentant des recherches inédites, apportant un nouvel éclairage sur l’histoire de l’art moderne, à travers l’étude d’un artiste, d’un mouvement, ou d’un contexte. Les conférences, filmées, constituent un corpus de référence, accessible sur le site de l’Institut Giacometti. Les premières ont été données par des personnalités de renom : Okwui Enwezor, Eric Michaud, Silvia Naef, Agustín Pérez Rubio.
 
La Collection École des Modernités publie également des ouvrages courts sur des sujets inédits consacrés à la période moderne. Les deux premiers numéros, à paraître à l’automne 2019, porteront sur la sculptrice Alicia Penalba (texte de Victoria Giraudo) et sur des aspects méconnus des relations artistiques de Sophie Taeuber-Arp (texte de Cécile Bargues).
 
La lauréate de la bourse de recherche 2018 est Marion Sergent pour une thèse sur les artistes musicalistes autour d’Henri Valensi et Louise Janin.
Prochaines candidatures : juin 2019.
 
Directeur artistique, Institut Giacometti : Christian Alandete
Responsable de l’Ecole des Modernité : Hugo Daniel
 

Adresse : Giacometti Lab : 7/9, rue Victor Schoelcher 75014 Paris
 
Prochains événements :
Organisée à l’occasion de l’exposition Flora, de Teresa Hubbard et Alexander Birchler, qui retrace le destin tragique d’une étudiante en art américaine à l’Académie de la Grande Chaumière, cette journée étudie la trajectoire de plusieurs artistes femmes venues étudier dans les académies parisiennes.
Contributeurs : Christian Alandete, Eva Belgherbi, Claire Boisserolles, Emilie Bouvard, Yasna Bozhkova, Serena Bucalo-Mussely, Hugo Daniel, Catherine Gonnard, Marion Sergent, Charlotte Foucher Zarmanian.
RSVP : rsvp[at]fondation-giacometti.fr (Inscriptions avant le 15 mai).
 
 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

arts et cultures
Article précédent

Lisières & Mimesis à la Maison de l'Amérique latine

arts et cultures
Prochain article

Lucio Fontana : Sur le seuil, au Musée Guggenheim Bilbao

Derniers articles de ARTS & CULTURES

Arts au couvent

Jusqu’au 15 novembre, une centaine d’artistes investit un espace inattendu, l’ancien couvent