Le souci de la nature – Apprendre, inventer, gouverner

livre Cynthia Fleury

Le souci de la nature – Apprendre, inventer, gouverner – Sous la direction de Cynthia Fleury  et Anne-caroline Prevot

CNRS Editions, avril 2017 – 377 Pages
La nature nous relie les uns aux autres et à l’ensemble du vivant.
Mais quelles expériences avons-nous aujourd’hui de la nature ?
Celles-ci, ou leur absence, façonnent-elles nos façons de vivre et de penser, d’agir et de gouverner ? Existe-t-il une valeur ajoutée de l’expérience de nature pour l’éthique et la politique ? Il est urgent de préserver un  » souci de la nature  » qui soit au cœur des institutions, des politiques publiques, de nos dynamiques de transmission et d’apprentissage.
Cet ouvrage, s’affranchissant des frontières disciplinaires, interroge, de l’enfance à l’âge vieillissant, de l’individu aux différents collectifs qui organisent nos vies, la spécificité des expériences de nature, et de leur éventuelle extinction, l’hypothèse de l’amnésie environnementale, ou à l’inverse les nouveaux modes de partage et de reconnexion avec la nature, et leur continuum avec notre humanisme.
Une invitation à inventer un mode de partage.
Cet ouvrage explore les relations et expériences actuelles que nous avons collectivement avec la nature et l’environnement, puis cherche à repenser celles-ci : il s’agit d’inventer de nouvelles visions du monde, relations sociales et gouvernances pour construire un monde plus durable.
Les auteurs les plus pertinents ont été choisis pour construire cet ouvrage : Lucile Maertens ; Fabrice Flipo ; Dominique Méda ; Cécile Renouard ; Michaël Privot ; Lionel Obadia ; Susan Clayton ; Barbara Bonnefoy ; Fabienne Cazalis ; Sylvie Granon ; Louise Chawla ; Minh-Xuan Truong ; …
« Ce livre ne doit pas être considéré comme une fin, mais comme une invitation à bousculer nos modes de pensée individuels et collectifs, de façon à inventer ensemble de nouvelles trajectoires, plus soucieuses de la nature et de la biodiversité, pour être plus respectueuses des femmes et des hommes avec lesquels nous partageons le monde. »
Cynthia Fleury est professeur à l’American University of Paris, chercheur associé au CESCO (MNHN-CNRS-UPMC). Citons parmi ses nombreux ouvrages, Les irremplaçables. Elle est membre du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) et dirige la Chaire de Philosophie à l’Hôpital Hôtel-Dieu de Paris.
Anne-Caroline Prévot est directrice de recherches au CNRS, chercheure au Muséum national d’histoire naturelle et vice-présidente du comité MAB-France (UNESCO). Écologue de formation, elle travaille à l’interface entre biologie et psychologie de la conservation pour comprendre les relations des humains à la nature et inventer de nouveaux futurs.
Cynthia Fleury et Anne-Caroline Prévot ont dirigé l’ouvrage  « L’Exigence de la Réconciliation : biodiversité et société » (2012).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

vignoble Californie
Un autre article

Trump + cannabis, l’overdose des vignerons californiens

climat-financement
Un autre article

3 objectifs pour financer l’aide au changement climatique, selon l’Iddri : Atténuation, adaptation, développement

Notre sélection de livres - Dernières infos