Economie des ressources naturelles

ressources naturelles

Economie des ressources naturelles / Troisième édition de Gilles Rotillon

Edition La Découverte – Collection Repères, 23 mai 2019 – 128 Pages
Aujourd’hui, la quête d’un développement soutenable est au cœur des préoccupations. Ce livre actualisé présente les concepts et les théories économiques traitant de la gestion de ces ressources naturelles. Il veut ainsi contribuer à mieux faire comprendre les questions cruciales posées par notre mode de développement.
La pêche va-t-elle disparaître ? Détruisons-nous les forêts ? Aurons-nous du pétrole dans vingt ans ? Va-t-on répondre aux besoins en eau des habitants de la planète à la fin du siècle ? Que devient le climat ?
Ces questions révèlent des craintes de plus en plus partagées et mettent en cause notre mode de développement. Celui-ci repose, d’une part, sur l’utilisation croissante de sources d’énergie primaire (pétrole, gaz, charbon…) limitées, donc épuisables, et, d’autre part, sur des ressources qui, il y a moins de cent ans, semblaient inépuisables (air) ou capables de se renouveler (eau, forêts, poissons).
Cet ouvrage cherche a montrer l’intérêt d’une approche  économique de l’utilisation des ressources naturelles dans nos modes de production et de consommation. […] « Alors, faut-il croire aux discours sur le développement durable ? Si nous nous posons la question, en ce début de XXIe siècle, c’est justement parce que nous avons le sentiment que nos choix techniques passés, nos modes de consommation, nos comportements individuels eux-mêmes nous mènent à une impasse (voir Rotillon – 2008 aux éditions L’Harmattan – pour une analyse des raisons de cette impasse). Le recours incessant au développoement durable dans nos discours apparaît ainsi davantage comme un symptôme de notre sentiment collectif que notre développement actuel ne l’est justement pas. »
Gilles Rotillon, économiste de l’environnement, est professeur émérite à l’université Paris Nanterre, membre d’EconomiX (CNRS) et conseiller scientifique du Service de la donnée et des études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique et solidaire. Ses recherches portent en particulier sur la régulation des politiques agricoles, les marchés de droits à polluer et le développement durable.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

arts et cultures
Un autre article

Quand le mécénat scientifique innovant se met au service de l'art

propriété intellectuelle
Un autre article

Loi PACTE : une réforme de l’INPI pour mieux protéger les innovations françaises

Notre sélection de livres - Dernières infos