Permaéconomie

permaéconomie

Permaéconomie, d’Emmanuel Delannoy

Editions Wildproject / Collection « Le monde qui vient », septembre 2016 – 192 Pages
Faire équipe avec la vie »
Protéger la nature par notre activité économique ? C’est non seulement possible, mais nécessaire. Une révolution industrielle est en marche, fondée sur une nouvelle relation au vivant. Emmanuel Delannoy en décrypte les rouages, pour les citoyens et pour les décideurs. Nous ne pourrons plus dire que nous ne savions pas.
Encore masquée par le fracas du vieux monde, une révolution économique est en cours. Fondée sur une nouvelle relation au vivant, inspirée de la permaculture, la permaéconomie entretient la richesse de la biosphère, ce socle fondamental de toute prospérité.
Or dans son fonctionnement actuel, notre économie ne semble plus capable de créer la prospérité partagée qu’on est en droit d’attendre d’elle. La confiance n’y est plus. A qui la faute ? S’il y a bien sûr les excès d’un capitalisme « hors sol », financiarisé à outrance, il y a aussi la majorité silencieuse qui laisse faire, dépassée par un système dont les rouages lui échappent.
Chercher à comprendre, c’est déjà désobéir. Entreprendre autrement, produire autrement, consommer autrement, c’est déjà résister.
De nouveaux modèles révolutionnaires sont déjà à l’œuvre : économie circulaire, économie de la fonctionnalité, biomimétisme … La permaéconomie est le nouveau paradigme qui permet de les mettre en cohérence.
« Ce livre ne vient pas de nulle ,part. IL commence par des rencontres, dont l’une des plus étranges qui soient. Il y a quelques années, un petit être, aussi humble qu’on puisse concevoir, avait interpellé l’auteur pour lui rappeler la vraie nature de l’économie. […] L’économie c’est aussi une question de liens, d’interdépendances, de coopérations, de projets, de hasards et de contingences. L’économie repose que l’utilisation par l’humanité de ressources issues de processus naturels, échappant encore et toujours à son contrôle. Economie et écologie, au sens scientifique de ces deux termes, sont indissociables. Les activités humaines dépendent de la biosphère, qui en subit les effefts, s’adapte et réagit en retour. Le message le plus fort de l’insecte, puisqu’il s’agissait d’un insecte, c’est que la vraie question n’est pas de « faire entrer la biodiversité dans l’économie », mais au contraire de « replacer l’économie dans la biodiversité ».Autrement dit, de rendre compatible les flux de matière et d’énergie des activités humaines avec ceux de la biosphère.
Ce livre s’adresse à vous. Il ne s’adresse pas à ceux qui font le mal. Ceux-là ont bien compris comment détourner les rouages de l’économie à leur seul profit. Il s’adresse à ceux, autour de vous, qui seraient tentés de renoncer, pensant qu’ils ne peuvent rien faire. IL s’adresse à ceux qui, producteurs ou consommateurs, cherchent comment apporter leur contribution à cette nouvelle économie. Il s’adresse à ceux qui ont compris que l’économie n’était pas un dogme, mais un ensemble de moyens qu’il convient d’utiliser judicieusement. »
Emmanuel Delannoy, entrepreneur, conférencier, auteur, a contribué à la construction de l’Agence française de la biodiversité et chargé par le gouvernement d’une mission sur les emplois de la biodiversité. Entre idées et terrain, depuis l’Institut Inspire qu’il a fondé, Emmanuel Delannoy contribue à animer et mettre en œuvre la réinvention écologique de l’économie. Il a contribué notamment au Dictionnaire de la pensée écologique (PUF).

bioéconomie
Article précédent

Compétitivité et soutenabilité de la bioéconomie à l'horizon 2050

innovation
Prochain article

Oser innover : pour construire une société d’innovateurs

Derniers articles de Livres Economie

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.

Pour poursuivre la lecture de cet article, inscrivez-vous gratuitement au cercle des lecteurs de UP’:

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.

Pour poursuivre la lecture de cet article, inscrivez-vous gratuitement au cercle des lecteurs de UP’: