Les libertés de l’improbable

Les libertés de l’improbable d’Alain Berthoz et Carlo Ossola

Edition Odile Jacob, 19 juin 2019 – 256 Pages
L’improbable est souvent considéré comme un vain exercice d’hypothèses oiseuses ou comme un supplément d’incertitude dans la culture occidentale, qui préfère le prévisible à l’incertain. Et pourtant…
Que ce soit dans la recherche scientifique fondamentale ou dans l’invention artistique, dans la discussion philosophique ou dans l’évolution du vivant, l’improbable est cette source de liberté d’où peuvent jaillir idées, solutions ou événements nouveaux et imprévus.
Autour d’Alain Berthoz et de Carlo Ossola, une dizaine de chercheurs d’envergure internationale abordent dans une approche multidisciplinaire les mystères et les ressorts de l’improbable, puissant facteur de créativité aux frontières du possible et de l’impossible.
L’improbable au cœur de la création dans les sciences, les arts et dans la vie sociale !
 
La thèse de cet ouvrage, improbable lui-même, issue de chaleureux échanges entre les auteurs et notamment avec l’historien Brian Stock, est que, paradoxalement, l’improbable est créateur grâce à l’ouverture de champs de libertés d’où peuvent jaillir des idées, des solutions, des événements nouveaux et imprévus. Une des grandes qualités de l’improbable est d’être vicariant (1), c’est-à-dire ouvert à de multiples possibilités. C’est une source de sérendipité. Car, si le possible est déjà là et si l’impossible est obstacle, l’improbable est source potentielle d’innovations.
 
Alain Berthoz est neurophysiologiste et professeur honoraire au Collège de France (chaire « Physiologie de la perception et de l’action »). Il a notamment publié Le sens du mouvement, La Décision, La Simplexité et, plus récemment, La Vicariance.
 
Carlo Ossola est philologue, historien de la littérature. Il est professeur au Collège de France ‘chaire « Littératures modernes de l’Europe néolatine »). Il a récemment publié Erasme et l’Europe, L’Automne de la Renaissance et Fables et identité. Pour retrouver l’Europe.
 
(1) La Vicariance, le cerveau créateur de mondes, d’Alain Berthoz – Edition Odile Jacob, 2013 ;  La Simplexité, d’Alain Berthoz – Edition Odile Jacob 2009.
 

RELIRE DANS UP’ : Notre renaissance en cinq mots

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

spiritualité
Article précédent

Interconnectés

Prochain article

Quand la forêt brûle

Derniers articles de Livres Philosophie

spiritualité

Interconnectés

Interconnectés – Réenchanter le monde ensemble de Sa Sainteté Le Karmapa / Orgyèn