Le nuancier du jardinier

paysagisme

Le nuancier du jardinier, de Alexandra Torossian et Morgane Ilin

Edition Ulmer – 3 mai 2018 – 160 Pages
Parce qu’une plante qui paraissait rouge sur une photo fleurissait orange et que les associations de couleurs qu’elles imaginaient étaient parfois décevantes, Alexandra Torossian et Morgane Ilin, paysagistes, munies d’un appareil photo et d’un nuancier Pantone, ont débuté une quête passionnante. Oubliez les associations de plantes que l’on voit partout et imaginez votre jardin comme un tableau !
Et si, dans les envies de jardin, tout commençait par la couleur ? Si le jardin est une aquarelle vivante, alors les plantes en sont les pigments. La richesse des variétés cultivées aujourd’hui est telle que le travail des paysagistes s’est approfondi, affiné, enrichi. La palette de couleurs est devenue quasi infinie et les associations possibles aussi. Sauf qu’il manquait un outil. Comment se souvenir des teintes de toutes les vivaces, bulbes, arbustes et arbres ? Comment se diriger dans ce monde complexe des fleurs et des feuillages ? Et du coup, comment ne pas se tromper en les associant ?
Les auteurs ont voulu rassembler et classer un grand nombre de plantes en suivant uniquement le filtre de la couleur. Etablir un repère colorimétrique, le plus précis possible pour que les paysagistes, les jardiniers et tous les amoureux de jardins puissent composer les tableaux au plus proche de leur goût et libérer leur créativité.
Après tout, si les pépiniéristes obtenteurs travaillent d’arrache-pied pour créer de nouvelles variétés, il n’est pas interdit de penser que l’art des jardins peut évoluer lui aussi…
Elles ont arpenté leurs jardins, ceux de leurs clients, les pépinières, les jardineries, les parcs, pour prendre des photos ; cinq années de travail, à la recherche de la bonne plante, de la bonne variété et de la couleur juste.
C’est au total, 23 000 images qu’elles ont collectées. Un projet fou qui est devenu leur guide de travail au quotidien.
L’ouvrage a répertorié 3 500 plantes classées par dégradé de couleur, 32 teintes pour les fleurs, 12 pour les feuillages. Le livre permet de créer des associations subtiles et aisées tout en vérifiant la compatibilité des plantes entre elles, quant à leur exposition, taille, période de floraison. Sous chaque image, les informations indispensables : le nom de la plantes, son caractère persistant ou caduc, son exposition, ses besoins en eau, sa taille et sa période de floraison. Le guide qui nous manquait, même si il existe déjà un « Nuancier des fleurs par la couleur » (Editions Marabout), mais il ne contient que 300 fleurs courantes …
Alexandra Torossian est paysagiste, diplômée de l’École nationale supérieure du Paysage de Versailles (ENSP). Depuis 2007, elle exerce au sein de l’agence Canopées, qu’elle a créée, à Sèvres (92).
Morgane Ilin, également diplomée de l’ENSP de Versailles a rejoint Canopées en 2013, en tant que paysagiste.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

biodiversité
Article précédent

Fleurs et arbres en bord de chemin : Regardez vivre les végétaux !

Emerveillement - Matthieu Ricard
Prochain article

Émerveillement

Derniers articles de Livres Photographie

Emerveillement - Matthieu Ricard

Émerveillement

Émerveillement de Matthieu Ricard,  Éditions de la Martinière, 216 pages, 100 photographies inédites,

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.

Pour poursuivre la lecture de cet article, inscrivez-vous gratuitement au cercle des lecteurs de UP’:

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.

Pour poursuivre la lecture de cet article, inscrivez-vous gratuitement au cercle des lecteurs de UP’: