Le Lab mobile : éveiller nos enfants à la planète

écologie
58% des Français pensent qu’il faudrait réviser notre modèle de société pour le rendre plus respectueux de l’environnement mais ne savent pas exactement comment faire (1). Alors, comment préparer les générations futures, et donner à tous les enfants les clefs pour inventer le monde de demain ? C’est la mission que se donne le Lab Mobile, avec ses ateliers, désormais proposés comme une véritable activité extra-scolaire.
 
Le philosophe Michel Serres, dans un papier du journal Marianne, déclarait juste avant son décès le 8 juin dernier : « A chaque fois, c’est pareil, nos sociétés ont toujours massacré leurs enfants. Chaque génération recommence. » (2). Il est inquiet pour « la jeunesse » qu’il voit ballotée au milieu de ces « gigantesques changements » qu’il décrit. Alors, comment motiver les jeunes pour développer leur esprit d’analyse, leur créativité, leur débrouillardise et leur empathie (tête, mains, cœur), moteurs essentiels de leur autonomie ?
 
Il faut s’engager, se mettre en mouvement, se tourner vers l’avenir, rester bienveillant, … La montée en puissance des enjeux liés au développement durable a élargi de façon significative le scope de notre activité et de nos responsabilités. Le monde de demain, et les lieux de vie qui feront notre quotidien, c’est à nous d’aider nos enfants à les inventer.
C’est à l’issue d’un Startup Weekend Zero Carbon, que Sarah Bougeard, Thérèse du Sartel, Manon Couzy, Maxime Laurenty et Amélie Meyer s’unissent en novembre 2018 pour un projet et une mission, autour d’un concept de sensibilisation positive unique en France : bousculer l’écosystème des activités extra-scolaires d’Ile-de-France en proposant des ateliers originaux et pleins de sens qui donnent envie aux enfants de s’impliquer pour la planète, tout en développant une pédagogie positive et optimiste qui s’inspire des dernières recherches en sciences du développement humain.
 

(Re)connecter les enfants à leur planète, la Terre

Et si la protection de la planète passait par le jeu et la créativité ? L’initiative du Lab Mobile a pour ambition d’aider les enfants à devenir les acteurs optimistes du monde de demain. Leur tout premier objectif est de les aider à comprendre le monde qui les entoure et à découvrir qu’ils font partie intégrante d’un écosystème… qui s’appelle la Terre. C’est par le jeu et des activités ludiques que les enfants découvrent les merveilles de la nature et développent eux-mêmes l’envie de la préserver. Ils réfléchissent alors aux actions concrètes qu’ils peuvent faire au quotidien pour cela.
 
Le second objectif est de mettre l’enfant dans une démarche de création active. Rien de mieux que de bricoler et fabriquer pour découvrir la nature et le monde qui les entourent. C’est donc à travers des ateliers manuels artistiques et concrets à la fois que les enfants sont invités à réfléchir à des sujets tels que la biodiversité autour de chez eux, le recyclage de leurs jouets, le zéro-déchet, …
Loin des écrans, des discours culpabilisants et des images chocs, chaque atelier du Lab Mobile est l’occasion pour les enfants de développer leurs compétences pratiques et leur capacité d’agir au quotidien pour la planète. Dès la rentrée de septembre 2019, il devient une véritable activité extrascolaire et accueille les enfants une fois par semaine dans ses ateliers de bricolage créatifs 100% Nature.
 

Analyser, comprendre et créer : l’environnement en s’amusant

Proposer aux enfants de s’amuser en réalisant des ateliers de loisirs créatifs : bricolage, peinture, couture… et des expériences scientifiques permet à ces activités pratiques d’en découvrir plus sur la planète et l’environnement, avec des chiffres, des données scientifiques, toujours en partant du quotidien des enfants et des questions qui sont les leurs.
 
À chaque atelier, les animateurs proposent aux enfants d’explorer les secrets de la biodiversité qui les entoure et les nourrit, ou en apprennent plus sur les matériaux et le recyclage de leurs jouets, de leurs vêtements, la réutilisation, …
Et pour comprendre qu’il est facile de devenir acteur dans son quotidien, les enfants développent leurs compétences pratiques en fabriquant eux-mêmes des objets bons pour la planète, comme un germoir, des doudous en tissus upcyclés, un hôtel à insectes, des peintures naturelles…
Les animations du Lab Mobile ont été conçues pour stimuler la créativité de chacun, sa confiance en soi et son esprit critique, grâce à des ateliers ludiques et amusants.
Par la discipline positive et les ateliers multi-âge les enfants s’entraident et développent l’empathie envers les plus jeunes. Moments vivants et chaleureux, tout est pensé pour que les enfants puissent réellement être ensemble, rire, s’exprimer. Grâce aux ateliers pratiques, ils développent leurs compétences manuelles essentielles pour leur développement. Face aux enjeux de la planète, les élans du cœur des enfants sont généreux. En découvrant leur capacité d’agir ils prennent confiance en eux
 
Le Lab Mobile travaille avec un réseau de lieux partenaires en Île-de-France afin d’être au plus près des familles : des librairies, des espaces de coworking, des centres de garde d’enfants, des écoles…
 
Sarah Bougeard précise : « Notre activité s’inscrit dans le cadre habituel des activités périscolaires. Certains font de la danse, du théâtre, du sport… Le Lab Mobile propose un parcours de découvertes et surtout de la création et de la pratique pour éveiller et amuser les écocitoyens de demain. »
 

 

Comment ça marche ?

Aujourd’hui, le Lab Mobile c’est plus de quinze lieux partenaires à Paris et en proche banlieue qui accueillent des ateliers lors d’événements ponctuels ou de stages vacances. C’est aussi une activité extra-scolaire à l’année avec une séance par semaine à partir de la rentrée de septembre.
Il s’adresse aux enfants de 7 à 11 ans (ou 6 ans pour les plus débrouillards) et leur propose :
– Des ateliers de 1h ou 1h30 par semaine (hors vacances scolaires), après la sortie de l’école du lundi au jeudi, le mercredi après-midi et le samedi matin.
– Des ateliers centrés à 90 % sur la pratique pour fabriquer des objets en bois, tissu, carton, peindre, cuisiner… et à 10% sur les débats et échanges avec les enfants sur le thème de l’atelier.
– Une prise en charge de l’enfant dès la sortie de l’école sur demande.
– Des ateliers animés par des animateurs expérimentés et passionnés.
 
Chaque trimestre thématique se clôture par un « défi surprise » que les enfants relèvent ensemble :
– Septembre à décembre : ” Qu’elle est belle ma planète ! “ Partons à la découverte de la planète bleue, de son histoire, de ses habitants et de leurs super-pouvoirs.
– Janvier à mars : ” Inventons la ville de demain “. Le froid est là, il est temps de se construire la maison de nos rêves pour passer l’hiver. Profitons-en pour imaginer la ville de demain et devenir un parfait inventeur-bricoleur.
– Avril à juin : ” L’appel de la nature “. Alors que la nature se réveille, il est temps de préparer son sac d’explorateur, et de partir en voyage pour aider la nature à être encore plus belle !
 
Des activités pensées pour que les enfants développent leur créativité, leur confiance en eux, leur “ débrouillardise ” et leurs compétences manuelles. Ces activités sont très complémentaires avec l’enseignement classique qui stimule peu ce genre de compétences et savoir-être.
Pour les parents qui s’intéressent au sujet, c’est également une façon concrète, optimiste et ludique de présenter l’environnement à leurs enfants et de leur montrer que même à leur âge ils peuvent faire plein de choses pour donner un coup de pouce à la planète.
 

L’équipe

 
 
Aujourd’hui, le Lab Mobile emploie trois personnes à temps plein ainsi qu’une dizaine d’animateurs.
Au sein de l’équipe, Sarah Bougeard, ingénieur AgroParisTech, est l’instigatrice du projet. Après un début de carrière dans le conseil chez Capgemini Consulting, elle devient Customer Success Manager pour Otherwise, une startup d’assurance collaborative. Cette dernière expérience lui donne envie d’entreprendre et de changer le monde. Elle est aujourd’hui responsable du développement stratégique et commercial et de la structuration du projet.
 
Thérèse du Sartel est enseignante en ZUP pendant trois ans, titulaire d’un Master de développement local à Sciences Po Paris. Déjà responsable d’un café-atelier associatif qui promeut les savoir-faire manuels à Ménilmontant, elle rejoint le Lab Mobile pour agir contre le mal-être de ses élèves urbains sur-numérisés. Thérèse s’occupe désormais du développement de la pédagogie et des contenus, ainsi que des relations partenaires du Lab Mobile.
 
Manon Couzy, diplômée de l’ESSCA, passe plus de deux ans au siège d’Orange en tant que chef de projets internationaux et décide de changer de vie. Après quelques mois en Asie et notamment au Cambodge où elle réalise une mesure d’impact social pour la Fondation WAH, elle prend conscience de l’urgence écologique. Elle participe au Startup Weekend Zero Carbon et fait ainsi la rencontre de Sarah. Manon est responsable pour le Lab Mobile de la communication, des relations presse et du Community Management.
 
Maxime Laurenty, polytechnicien, apporte au projet ses connaissances scientifiques sur les domaine de l’énergie et de l’environnement. Il a également déjà participé au lancement d’un projet collaboratif pour Coopawatt et capitalise sur son retour d’expérience pour un lancement réussi du Lab Mobile.
 
Amélie Meyer, après des études à l’EDHEC, particulièrement engagée pour l’environnement depuis plusieurs années, rejoint l’équipe. Elle avait choisi d’orienter ses études en ce sens et a écrit un mémoire sur l’économie circulaire dans le textile. Pour le Lab Mobile, elle est en charge des recherches de financements (publics & privés).
 
L’écosystème des activités extra-scolaires classiques telles que le sport, la musique et les arts va bel et bien être bousculé par cette ambition porteuse de sens qui donne envie aux enfants de s’impliquer pour la planète tout en leur permettant de s’amuser grâce à des ateliers ludiques et fun. Le projet pourrait s’étendre au niveau national dès 2020.

Pour en savoir plus (Liste des lieux en Ile de France, liste des ateliers, …)

 
(1) Etude Greenflex  – ADEME « Les Français et la consommation responsable : tous acteurs ! », 2017 
(2) « Récits d’humanisme », Michel Serres – Editions Le Pommier, 2009
 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

comptabilité du vivant
Un autre article

Soyons comptables du vivant face aux générations futures !

C'est une histoire de blé et d'homme
Un autre article

C’est une histoire de blé et d’homme

Education et savoirs - Dernières infos