Giving Tuesday : valoriser et promouvoir le lien et la générosité

Sculpture de Xavier de Fraissinette – Parc de la tête d’Or, Lyon, France

En contrepied au Black Friday de ce vendredi 29 novembre, et au Cyber Monday, le Giving Tuesday se célébrera le 3 décembre prochain. Mouvement spontané, 100% gratuit et collaboratif, Giving Tuesday permet aux individus, organisations, médias, entreprises et associations à travers le monde, de se rencontrer autour d’un objectif commun : valoriser et promouvoir le lien et la générosité. Objectif ?  A la fois mettre un coup de projecteur sur les actions généreuses réalisées tout au long de l’année par des milliers d’anonymes mais également encourager les actes de générosité ce jour-là.

Ce 3 décembre 2019, deuxième édition d’un mouvement volontairement « contestataire » face au Black Friday commercial : des particuliers, des salariés, des associations, des fondations et des entreprises vont unir leurs forces partout en France et dans le monde pour donner un coup de projecteur sur leurs actions et sur les différentes formes de générosité, des plus connues aux plus émergentes. Au programme de cette journée : des collectes, des vidéos et des tutoriels, des formations gratuites, des journées d’entreprise solidaires, des visites et actions in situ, des témoignages de personnes engagées, des expositions dans les écoles, des cafés solidaires, du crowdfunding pour les abeilles, …
L’année dernière partout en France, ce sont ainsi 300 projets et 180 acteurs qui se sont mobilisés dans un même élan de générosité mondial.

Apparu aux Etats-Unis en 2012, Giving Tuesday est célébré dans de nombreux pays en contrepied des événements Black Friday et Cyber Monday. S’il s’adresse à toutes et à tous, les valeurs du mouvement, sa spontanéité et sa forte dimension digitale touchent aussi fortement les jeunes. Au fil des années, cette journée s’est étendue à plus de 150 pays : Un dia para dara chez les hispanophones, Mardi je donne au Québec, Dia de doar au Brésil, ЩедрыйВторник en Russie, sans oublier le Kazakhstan, le Kenya, l’Ukraine, l’Inde, et bien d‘autres pays.

Les objectifs du Giving Tuesday sont d’augmenter les dons en faveur des associations, de montrer la diversité et la créativité des formes d’engagement, à tous les niveaux, de participer à ce mouvement mondial en faveur de la générosité pour qu’il devienne aussi puissant et surtout plus enthousiasmant, que les événements commerciaux Black Friday et Cyber Monday.

Giving Tuesday c’est aussi l’occasion de mobilisations autour du handisport, contre le gaspillage alimentaire, pour l’éducation, en faveur de la nature, des personnes âgées ou l’accueil des réfugiés, des alliances entre acteurs d’un territoire pour lutter contre l’habitat indigne, la précarité énergétique ; c’est aussi organiser le ramassage des déchets ou protéger le patrimoine des hommes et des femmes, de tous âges, qui donnent leur temps au service d’une cause spécifique, et souvent au profit de plusieurs causes, des acteurs privés et publics engagés sur la recherche, la prévention, la santé, la fracture numérique, le retour à l’emploi, etc.

L’occasion aussi de découvrir de nouveaux modèles économiques qui permettent de créer des emplois autour de la récupération, du recyclage, des circuits courts avec l’implication des très nombreux bénévoles qui soutiennent les événements culturels, artistiques et festifs partout en France mais aussi  des médias engagés pour diffuser de l’information positive, des plateformes en ligne pour faciliter le crowfunding, des élèves, étudiants et professeurs qui réfléchissent et agissent pour un monde meilleur sur les différentes cultures de la générosité, les initiatives et les personnalités engagées à travers le monde.

Une expérience de don virale en France et dans le monde

La générosité est un sujet qui concerne tout le monde, à fortiori dans un contexte de crises multiples, spécifiquement en France et en Europe, de diminution de la dépense publique. Elle s’inscrit dans un mouvement plus vaste où les individus souhaitent s’exprimer et participer concrètement à l’évolution de la société. Aujourd’hui, chaque individus ou groupe peut créer une communauté locale, nationale ou mondiale. Chacun peut lancer des collectes pour une cause qui l’intéresse avec les outils numériques qui permettent de démultiplier les réseaux sur des modèles de type wiki. Ces actions sont complémentaires des mobilisations de terrain incontournables pour convaincre in situ, et des campagnes lancées par les grandes associations, les fondations et tous les acteurs de la générosité dans le monde.

Giving Tuesday se veut un nouveau modèle de diffusion d’idées et d’organisation au profit des causes sociales, environnementales, médicales, sportives, sociales, etc.

Aux USA, plus de 1 milliard de dollars (1) ont été collectés en ligne depuis le lancement de Giving Tuesday en 2012. En France, le Giving Tuesday 2018 a permis une augmentation de 70% (2) de collecte de dons pour les associations par rapport au même jour en 2017 … sans le Giving Tuesday !

#GivingTuesdayFr 2018 à rassemblé 180 partenaires recensés 100 assos / 16 entreprises / 38 fondations / 15 institutions / 3 médias / 3 plateformes de crowdfunding / 6 écoles.
Plus de 43% de la population française est engagée dans une action associative.

LIRE DANS UP’ : Le don, plus qu’une question de générosité

Sébastien Folin, ambassadeur de Giving Tuesday

Animateur, réalisateur, producteur, auteur, Sébastien Folin est aussi Président du Fonds Solidarité Sida Afrique, Président d’honneur du Festival Atmosphères,administrateur de Moteur ! et du campus L’Envol de La Banque Postale. Il est également membre de L’Observatoire de la Diversité du CSA, du Club XXIe Siècle et du collectif The Freaks.
Sébastien Folin a tourné aux quatre coins du globe et est l’auteur de Vacarme en Haute Mer, un documentaire sur la pollution sonore chez les mammifères marins ou La Part Verte des Choses (Ed.Florent Massot), une enquête sur la réalité de l’économie verte.

Sébastien a accepté d’être l’ambassadeur de Giving Tuesday pour témoigner de ses engagements. Africain, asiatique, européen, ayant fait ses armes à la Réunion, il se retrouve dans la dimension mondiale de ce mouvement open source, enthousiaste et créatif qui se développe depuis les Etats-Unis sur tous les continents, chaque pays se l’appropriant avec ses spécificités, sa culture du don et sa culture associative.

Pour lui, seule une société de l’engagement à tous les niveaux, permettra d’affronter les enjeux auxquels nous sommes confrontés dans les domaines de l’environnement, de la santé, de l’égalité des chances ou de la solidarité internationale. Et ce mouvement est déjà en marche avec des millions de personnes impliquées au quotidien et au long cours, dans leur vie privée, au sein des entreprises et des institutions, le plus souvent anonymement.

De très nombreux citoyens sont bénévoles dans les festivals, s’investissent pour soutenir les plus démunis, pour permettre à des jeunes en difficulté de repartir, pour tisser des liens à travers le monde. Bénévolat, mentorat, sponsoring, événementiel, production, partage de compétences, les formes d’engagement sont aussi diverses que ceux qui s’engagent.

Les initiateurs de l’événement

De part leur implication et leur expérience à l’international, Yaële Aferiat et Fred Fournier ont été désignés comme Global Leaders pour la France par les fondateurs du Giving Tuesday. Portraits.

Yaële Aferiat : À l’issue d’un cursus en économie et marketing, Yaële Aferiat a débuté une carrière dans les études de marché qualitatives dans le secteur de la grande consommation avant de s’orienter rapidement vers le secteur associatif pour donner plus de sens à son travail. Elle a fait ses premiers pas en fundraising et mécénat en Israël où elle a vécu deux ans, afin de contribuer au rapprochement économique israélo-arabe. Elle a également contribué au lancement de la Banque alimentaire en Israël. De retour en France, Yaële Aferiat passé plusieurs mois chez Care France puis participé au montage de programmes européens pour l’intégration de demandeurs d’asile chez France Terre d’Asile. Elle est ensuite devenue responsable de la collecte de fonds au Bureau International Catholique de l’Enfance (BICE).

Passionnée par le fundraising qui réunit à la fois marketing et projets associatifs, Yaële a rapidement eu envie d’essayer de fédérer les citoyens autour du sujet de la collecte de fonds. C’est aux Pays-Bas à l’occasion de l’International Fundraising Congress (IFC) qu’a débuté son aventure avec l’Association Française des Fundraisers. Impliquée à l’AFF depuis le début des années 2000 en tant qu’administratrice et convaincue qu’il fallait professionnaliser le secteur, Yaële en est devenue directrice en 2006.

S’il s’est développé depuis 2012 dans de nombreux pays, Giving Tuesday, n’était pas encore arrivé en France. Souhaitant continuer à accroître l’ « empowerment » citoyen, Yaële Aferiat a choisi de mobiliser bénévolement ses réseaux pour provoquer un sursaut citoyen de générosité et contribuer à diffuser ce mouvement inédit, auquel chacun peut participer : « Conquis par ce mouvement mondial, nous mettons toutes nos forces dans le #Giving Tuesday pour inventer un monde plus solidaire. Ce mouvement est complètement Open source, sans recherche de profit et ouvert à tous. Les expériences de #Giving Tuesday dans les autres pays montrent que ce mouvement solidaire est passionnant, créatif et innovant ».
https://www.linkedin.com/in/yaeleaferiat/

Fred Fournier : Diplômé de l’Université de Montpellier, Frédéric Fournier démarre sa carrière dans une agence de marketing BtoB parisienne. Très vite il décide de mettre à profit ses compétences pour le secteur Non Profit et intègre l’une des agences leader en fundraising dont il deviendra directeur général puis Président délégué. Des pièces jaunes aux Virades de l’Espoir, d’Handicap International à la Fondation Nicolas Hulot (etc.), il collabore depuis 20 ans avec les plus grandes organisations françaises pour les aider dans le développement de leur collecte de fonds.

Membre de la ePhilanthropy foundation puis de l’advisory panel de l’International Fundraising Conference, il lance le premier eTour en France pour promouvoir l’utilisation des nouveaux media au sein des organisations caritatives françaises, dès 2004. C’est le début d’une implication au niveau international qui l’amènera à dispenser des sessions de training sur le digital en Inde, Chine, Singapour, Hollande, Angleterre, Thaïlande, Malaisie.

Au fil des années, Fred Fournier a tissé un réseau mondial avec les acteurs de la générosité. C’est dans ce cadre qu’il a fait le pari d’accompagner bénévolement le lancement de Giving Tuesday en France convaincu que les nouvelles formes de participation – festives, open source, engagées, mondiales et digitales – pouvaient fédérer le plus grand nombre. En 2018, il est nommé Global Leader par les fondateurs du mouvement.

En 2019, également convaincu de la nécessité d’une nouvelle approche plus agile, souple et créative, il décide de lancer l’agence mind me®, la « fabrique de fundraising digital » qui compte aujourd’hui cinq collaborateurs. mind me® accompagne les organisations dans leurs réflexions stratégiques de collecte de fonds et la mise en œuvre de campagnes sur deux axes : les attentes des donateurs et le digital.

Son ambition ? Dans un monde qui change ou les citoyens souhaitent s’exprimer et participer concrètement à l’évolution de la société, il souhaite permettre à toutes les organisations – ONG, associations, fondations, institutions, musées, centres de recherche – de disposer à la fois des réflexes, des moyens et des outils qui leur permettrait d’avoir une relation quasi individuelle avec leurs soutiens et leurs donateurs.
« Je suis persuadé aujourd’hui que les organisations qui réussiront seront celles qui sauront aller au-delà d’un fundraising traditionnel – encore très axé sur le seul acte de don – pour créer des relations significatives et sincères qui valorisent le potentiel “humain” de leurs soutiens. »  déclare-t-il.

* Fred Fournier est co-auteur du livre « Internet management for non profit » https://www.linkedin.com/in/fredfournier/

Quelques exemples d’action le 3 décembre

Afficher la générosité dans les écoles (France)

L’École de la philanthropie est une association loi 1901, partenaire du monde de l’éducation depuis 2011, portée par les Fondations Edmond de Rothschild et la Fondation de France. Elle propose un programme pédagogique pour sensibiliser les enfants de 8 à 11 ans à l’intérêt général et les inciter à mener des actions solidaires.

A l’occasion du Giving Tuesday, l’Ecole de la Philanthropie invite :
– les enfants à réaliser des cartes avec des messages portant sur l’importance de donner, exposés dans les écoles
– à faire prendre conscience à tous les élèves que l’empathie est un levier du vivre ensemble et qu’elle est un moteur pour contribuer à faire évoluer de façon positive le monde qui nous entoure. Les élèves découvriront que les raisons et les moyens d’agir à leur échelle sont nombreux. www.ecoledelaphilanthropie.org

Le Ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse et l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille mobilisent également les professeurs et leurs élèves pour le Giving Tuesday.

Faire le buzz pour sauver les abeilles (France)

1.la première abeille influenceuse, a décidé de saisir le Giving Tuesday pour sensibiliser à sa cause. B., avec sa marraine, la Fondation de France, appelle chacun à faire un acte de générosité simple : suivre son compte Instagram @Bee_nfluencer !
Plus B. aura de followers, plus elle collectera des fonds pour sauver les abeilles à travers le BEEFUND,grâce à des partenariats rémunérés avec des marques du monde entier.
www.beefund.fondationdefrance.org

Une visite du village de La Laupie, restauré grâce à la volonté d’un couple de passionnés (Rhône-Alpes)

Village perché fortifié au Moyen-âge, La Laupie a été entièrement détruit par les bombardements lors de la Seconde guerre mondiale. Relevé de ses ruines par un couple de passionnés qui a créé l’Association de sauvegarde de La Laupie, le village a été entièrement rénové dans le style de l’époque, devenant un site prisé des visiteurs pour son charme et pour son calme. Soutenus par la Fondation du Patrimoine, ils se mobilisent pour rénover le rempart qui soutient la chapelle castrale du village.
A l’occasion du Giving Tuesday, l’association proposera une visite commentée du site.
www.fondation-patrimoine.org/les-projets/village-de-la-laupie

Se former gratuitement sur le mécénat de compétence (France)

KOEO, entreprise sociale et solidaire, va déployer une formation gracieuse auprès d’associations locales le 3 décembre pour les sensibiliser/former au mécénat de compétences et recueillir leurs premiers besoins dans ses bureaux à Paris, Bordeaux, Tours et Strasbourg.
www.koeo.net

Lever les tabous sur les maladies psychiques (Ile-de-France)

L’association Psychodon, qui vise à sensibiliser sur le sujet des maladies psychiques, participe au Giving Tuesday en France, pour atteindre son principal objectif : dire stop au tabou sur la maladie mentale et les personnes souffrant de maladies mentales. Le Psychodon rejoint donc le Giving Tuesday pour lancer un appel à la générosité et récolter des dons en faveur des malades atteints de maladies psychiques.

Dans le monde, une personne sur quatre est concernée par les troubles psychiques, qui sont le premier poste de dépenses d’assurance maladie liées aux maladies chroniques en France, devant le cancer ou les maladies cardio-vasculaires.
https://psychodon.org

Se retrouver pour un café et soutenir la recherche médicale (France)

Depuis le début 2013, l’enseigne Columbus Café a fait le choix de s’engager socialement avec l’association Laurette Fugain. L’association Laurette Fugain lutte contre la leucémie et la déficience en dons de vie (www.laurettefugain.org).

Du 2 au 31 Décembre 2019, une campagne de dons en caisse au profit de l’association sera déployée au sein d’un certain nombre d’établissements du réseau Columbus Café & Co. Durant ce mois de collecte, chaque client payant par Carte bleue aura la possibilité de faire un don en arrondissant à l’euro supérieur le montant de sa commande.
L’objectif est de soutenir financièrement un grand projet de recherche médicale de l’association sur les leucémies aiguës lymphoblastiques de type B à hauteur de 50 000€.
www.columbuscafe.com/

 Participer au pot commun pour Solidarité Paysans, découvrir le Petit Monde ou la Cravate Solidaire (France)

Le Giving Tuesday est aussi l’occasion de découvrir les projets ou associations soutenus par les Fondations ou les entreprises. Le Crédit Coopératif à choisi de soutenir le projet de Solidarités Paysans Sarthe qui soutient les agricultrices isolées.

Le Groupe APICIL mettra un coup de projecteurs sur deux associations : Le Petit Monde pour soutenir et améliorer la vie des enfants hospitalisés et de leurs familles et La Cravate Solidaire pour accompagner et favoriser l’accès à l’emploi.

Des collectes et des dons au profit de l’habitat solidaire, des enfants hospitalisés, du retour à l’emploi, des femmes enceintes (etc.)

Face aux nombreux besoins des associations qui luttent contre le mal-logement et forte de l’expertise du groupe dans l’habitat, la Fondation d’entreprise Somfy implantée en Haute-Savoie s’investit pour l’accès à un habitat décent pour tous. Elle apporte son soutien aux acteurs associatifs de terrain par le biais d’un mécénat financier, et d’un mécénat par l’humain.
Le 3 décembre, elle a choisi de remercier les collaborateurs ayant donné de leur temps cette année en participant à une journée solidaire. A partir du 3 décembre et au-delà, la Fondation lancera une collecte de jouets en interne avec les salariés au bénéfice du Secours catholique local.
https://www.fondation-somfy.com

Les Petites Pierres est une plateforme en ligne, soutenue par plusieurs fondations, qui mobilise la puissance du crowdfunding pour initier un élan de générosité ouvert à tous dans le domaine de l’Habitat, valoriser l’action des associations et fédérer des communautés de donateurs. Au-delà de la gestion opérationnelle de la plateforme, les membres des Petites Pierres soutiennent, également, financièrement les projets, en abondant les dons des internautes.

Du 3 décembre jusqu’à la fin du mois, à l’occasion du Giving Tuesday et à l’approche des fêtes de fin d’année, les dons effectués par les particuliers seront triplés par la plateforme.
www.lespetitespierres.org

Le Groupe APICIL, 4e groupe français de Protection Sociale consacre plus de 16 millions d’euros à l’action sociale.

Le 3 décembre, le Groupe APICIL organise son premier Giving Tuesday pour promouvoir les associations, initiatives et Fondations qu’il soutient mais également encourager les collaborateurs à être solidaires en proposant des collectes de jouets, vêtements, protections féminines …
https://mon.apicil.com/

AssoConnect est une plateforme web sur laquelle les responsables d’associations et bénévoles peuvent gérer le tout le quotidien de la vie de leur association (adhésions, dons, comptabilité, événement, emailing, etc.) en ligne et facilement.

A l’occasion du Giving Tuesday, l’équipe dont tous les membres sont impliqués personnellement dans le monde associatif organise une grande braderie pour redistribuer les objets collectés aux ressourceries de leur quartier parisien.
www.assoconnect.com

Le Secours Islamique organise une rencontre autour d’un goûter entre des femmes enceintes vulnérables et des donateurs (d’argent, de vêtements, de produits d’hygiène…).

Des partenaires engagés

L’association RoseUp accompagne, informe et défend les droits des femmes touchées par le cancer. Rose Association voit le jour en 2011 à l’initiative de deux amies qui ont décidé de concevoir et publier un magazine à destination des femmes souffrant d’un cancer RoseUp – https://www.rose-up.fr

Imagine est un institut de recherche et de soins public privé, regroupant chercheurs, médecins et patients, dans un objectif commun : guérir les maladies génétiques. http://www.institutimagine.org

Le Centre Mutualiste de Kerpape est un établissement de soins de suite et de réadaptation (SSR), spécialisé en rééducation et réadaptation fonctionnelles et en médecine physique et de réadaptation (MPR). http://www.kerpape.mutualite56.fr

Konexio a pour ambition de combler la fracture numérique grâce à l’innovation et la solidarité. https://www.konexio.eu/

Au Plein Air milite pour le départ de tous les enfants en vacances en soutenant financièrement leur départ. http://www.jpa.asso.f

Simplon.co est un réseau de Fabriques solidaires et inclusives qui proposent des formations gratuites aux métiers techniques du numérique en France et à l’étranger.
https://simplon.co

Lire Ecrire en Aquitaine soutient des familles dans la période préscolaire et scolaire et développe desactions visant à l’amélioration de l’enseignement en France, particulièrement celui de la lecture.

« Ecoles et Amitié » (EclAt) est une ONG française de solidarité internationale qui œuvre pour améliorer les conditions matérielles et sanitaires de la scolarité des enfants défavorisés, de 3 à 12 ans, des pays d’Afrique de l’Ouest.
http://www.ecoles-amitie.org/

Dona Beatriz est un réseau social et solidaire dont la vocation première est la lutte contre l’illettrisme et l’analphabétisme. http://donabeatriz.org

Forte d’un siècle d’engagement avec plus de 50000 adhérents, 5000 bénévoles actifs, 400 salariés sur le territoire national et d’un réseau d’associations locales actives dans 83 départements, la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) est aujourd’hui la première association de protection de la nature en France. https://www.lpo.fr

La Société Protectrice des Animaux (SPA) est la première association de protection animale en France. Créée en 1845, elle a été reconnue d’utilité publique en 1860. https://www.la-spa.fr

Habitat et Humanisme a été créé en 1985, à Lyon, par Bernard Devert, un professionnel de l’immobilier, devenu prêtre. Reconnue d’utilité publique, l’association abrite plusieurs structures pour répondre à l’exclusion et à l’isolement des personnes en précarité, en agissant en faveur du logement, de l’insertion et de la recréation des liens sociaux. www.habitat-humanisme.org

La Fondation du Nord soutient des initiatives pour l’inclusion des personnes les plus fragiles par l’emploi, pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap et l’accompagnement des jeunes les plus fragiles. Sous égide de la Fondation Agir Contre l’Exclusion, la Fondation du Nord, créée en 2018 à l’initiative du Département du Nord, rassemble un collectif d’acteurs publics et privés, accélérateur d’innovation sociale. www.lafondationdunord.org

Fondée en 1945, l’ONG internationale CARE est l’un des plus grands réseaux d’aide humanitaire aumonde, apolitique et non confessionnel. Son objectif : lutter contre l’extrême pauvreté et défendre l’accès aux droits fondamentaux. https://www.carefrance.org

Depuis 1946, les Petits Frères des Pauvres luttent contre l’isolement et la solitude des personnes âgées, prioritairement les plus démunies. Par ses actions, les équipes recréent des liens leur permettant de reprendre goût à la vie et de faire partie du monde qui les entoure https://www.petitsfreresdespauvres.fr

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, reconnue d’utilité publique, sous le nom officiel de « les Restaurants du Cœur – les Relais du Cœur ». 33 ans plus tard, les besoins des personnes démunies sont toujours là et les 72 000 bénévoles des Restos se mobilisent toute l’année pour y répondre, au sein des 2 027 centres que comporte l’association. Lors de la dernière campagne, ce sont 133,5 millions de repas équilibrés qui ont été distribués par l’association à 900 000 personnes accueillies (2018-2019). www.restosducoeur.org

Créée en 1871, l’association Aurore héberge, soigne et accompagne plus de 41 300 personnes en situation de précarité ou d’exclusion vers une insertion sociale et professionnelle. Aurore intervient principalement en Île-de-France et dans 7 autres régions (Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Centre-Val de Loire, Auvergne-Rhône-Alpes, Grand-Est, Hauts-de-France et Pays-de-la-Loire). http://aurore.asso.fr

Fondation catholique reconnue d’utilité publique, Apprentis d’Auteuil s’engage et agit auprès des jeunes et des familles les plus fragiles. La Fondation compte plus de 230 établissements en France métropolitaine et dans les DOM. https://www.apprentis-auteuil.org/

L’association Rehobowth Lueur d’Espoir est une association à but non lucratif, crée en juillet 2017. Son objectif principal est d’apporter de l’aide aux démunis et aux vulnérables. https://www.rehobowth-leur-despoir.com/

(1) Dons sur internet uniquement et sur la base des données fournies par les plateformes de dons aux USA
(2) Dons sur internet et sur la base des dons versés aux organisations utilisant la plateforme don iRaiser

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le don, plus qu'une question de générosité

Derniers articles de Mutations sociales et nouvelles solidarités