mémoire

oubli

Des neuroscientifiques travaillent sur une pilule pour effacer les mauvais souvenirs

Les mauvais souvenirs taraudent souvent l’esprit. Chez certains, victimes de stress post-traumatiques, ils sont si violents qu’ils résistent à tout traitement et empêchent toute vie normale. En travaillant sur les mécanismes de l’apprentissage, un neuroscientifique a découvert fortuitement que l’on pouvait effacer à tout jamais certains mauvais souvenirs. Un médicament

Plus
oubli

Des neuroscientifiques travaillent sur une pilule pour effacer les mauvais souvenirs

Les mauvais souvenirs taraudent souvent l’esprit. Chez certains, victimes de stress post-traumatiques, ils sont si violents qu’ils résistent à tout traitement et empêchent toute vie normale. En travaillant sur les mécanismes de l’apprentissage, un neuroscientifique a découvert fortuitement que l’on pouvait effacer à tout jamais certains mauvais souvenirs. Un médicament

Plus
neurosciences

La médecine rejoint le Conseil scientifique de l’Observatoire B2V des mémoires

Une neurologue spécialiste de la mémoire rejoint le Conseil Scientifique de l’Observatoire B2V des Mémoires. Neurosciences, sciences humaines, numérique, il ne manquait que la médecine au sein de l’Observatoire B2V des Mémoires. C’est chose faite avec l’arrivée du Docteur Catherine Thomas-Antérion, neurologue spécialiste de la mémoire. Elle vient renforcer la

Plus

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.

Pour poursuivre la lecture de cet article, inscrivez-vous gratuitement au cercle des lecteurs de UP’:

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.

Pour poursuivre la lecture de cet article, inscrivez-vous gratuitement au cercle des lecteurs de UP’: