Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Molnupiravir : Ce médicament pourrait bloquer le virus en 24 heures

Molnupiravir : Ce médicament pourrait bloquer le virus en 24 heures

Commencez

Les yeux du monde sont focalisés sur la course au vaccin contre le Covid-19. Mais côté traitement, les chercheurs ne chôment pas. Des scientifiques américains viennent d’annoncer une découverte qui, si elle est confirmée, pourrait changer la donne : un médicament, le Molnupiravir, administré par voie orale, pourrait bloquer la propagation du virus en 24 heures.

La découverte a été publiée ce 3 décembre dans la revue médicale Nature Microbiology ; elle est le fruit du travail de l’équipe du professeur émérite Richard Plemper de l’Institut des sciences biomédicales de la Georgia State University. Le nom de ce médicament est MK-4482/EIDD-2801 ou Molnupiravir. Ce produit était à l’origine destiné à lutter contre les virus de la grippe. Mais les dernières recherches, menées en association avec les laboratoires Ridgeback Biotherapeutics et Merck, démontrent que ce médicament montre des effets très prometteurs sur le Covid-19, allant jusqu’à supprimer complètement la transmission du virus dans les 24 heures.

« Il s’agit de la première démonstration d’un médicament disponible par voie orale pour bloquer rapidement la transmission du SRAS-CoV-2. Le MK-4482 / EIDD-2801 pourrait changer la donne », a déclaré le Dr Richard Plemper. Comme ce médicament est administré par voie orale, le traitement peut être entamé rapidement, ce qui présente un triple avantage potentiel : inhiber l’évolution des patients vers une maladie grave, raccourcir la phase infectieuse pour atténuer les conséquences émotionnelles et socio-économiques d’un isolement prolongé des patients et faire rapidement taire les foyers locaux.

« Nous avons noté très tôt que le MK-4482 / EIDD-2801 a une activité à large spectre contre les virus à ARN respiratoire et que le traitement des animaux infectés par voie orale avec le médicament réduit la quantité de particules virales excrétées de plusieurs ordres de grandeur, réduisant considérablement la transmission. Ces propriétés ont fait du MK-4482 / EIDD / 2801 un candidat puissant pour le contrôle pharmacologique du Covid-19 », note le Dr Plemper.

Dans l’étude publiée dans Nature Microbiology, l’équipe a réorienté le MK-4482/EIDD-2801 contre le SRAS-CoV-2 et a utilisé un modèle de furet pour tester l’effet du médicament sur l’arrêt de la propagation du virus. « Nous pensons que les furets sont un modèle de transmission pertinent car ils propagent facilement le SRAS-CoV-2, mais ne développent généralement pas de maladie grave, qui ressemble beaucoup à la propagation du SRAS-CoV-2 chez les jeunes adultes », rapporte le Dr Robert Cox, co-auteur principal de l’étude.

Les chercheurs ont infecté des furets avec le CoV-2 du SRAS et ont commencé le traitement avec le MK-4482/EIDD-2801 lorsque les animaux ont commencé à excréter le virus par le nez. « Lorsque nous avons placé ces animaux infectés puis traités avec des furets non-traités dans la même cage, aucun des contacts n’a été infecté ». Ces données doivent maintenant être confirmées chez les hommes. Si c’est le cas, ce médicament permettrait aux patients de devenir non-infectieux 24 heures après le début du traitement.

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

 

Le Molnupiravir fait actuellement l’objet de plusieurs essais cliniques multicentriques avancés :

Essai clinique de phase 2a randomisé, contrôlé par placebo et en double aveugle de l’EIDD-2801 chez des hommes et des femmes adultes qui ont été testés positifs pour le syndrome respiratoire aigu sévère-coronavirus-2 (SRAS-CoV-2) dans les 48 heures suivant la confirmation de l’amplification en chaîne par polymérase (PCR) et sont hospitalisés avec un diagnostic de COVID-19.

Essai de phase IIa, en double aveugle, contrôlé par placebo et randomisé, conçu pour comparer la sécurité, la tolérabilité et l’activité antivirale de l’EIDD-2801 par rapport au placebo, telles que mesurées par la détection de virus infectieux chez des patients adultes symptomatiques en consultation externe avec COVID-19. Dans cette étude, jusqu’à environ 108 participants seront randomisés pour recevoir l’EIDD-2801 ou le placebo par voie orale deux fois par jour (BID) pendant 5 jours. L’étude peut comporter jusqu’à 5 parties, les doses ultérieures pouvant être supérieures ou inférieures aux doses étudiées dans les cohortes précédentes et seront des doses dont la sécurité a été étudiée dans le cadre d’une étude de phase 1. Les doses seront choisies en fonction des nouvelles données de virologie et de sécurité issues de cette étude et des études en cours.

Essai clinique sur l’efficacité et innocuité du molnupiravir (MK-4482) chez des participants adultes hospitalisés ayant reçu COVID-19 (MK-4482-001). Cette étude vise à évaluer l’innocuité, la tolérabilité et l’efficacité du molnupiravir (MK-4482) par rapport à un placebo. L’hypothèse principale est que le molnupiravir est supérieur au placebo, comme l’indique le taux de récupération soutenue jusqu’au jour 29.

Essai clinique sur l’innocuité, la tolérabilité et l’efficacité du molnupiravir (MK-4482) par rapport à un placebo. L’hypothèse principale est que le molnupiravir est supérieur au placebo, comme l’indique le pourcentage de participants qui sont hospitalisés et/ou meurent avant le 29e jour.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
L’hésitation vaccinale : une dérive française
Article précédent

L’hésitation vaccinale, une dérive française

Un test Covid-19 sur smartphone, mis au point avec Jennifer Doudna, prix Nobel, inventrice de CRISPR
Prochain article

Un test Covid-19 sur smartphone, mis au point avec Jennifer Doudna, prix Nobel, inventrice de CRISPR

Derniers articles de Santé -Médecine

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez290
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print