Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

COP 24 climat

COP 24 :Climat & Gilets jaunes, même combat – Episode 3

Commencez

Un Youtubeur à la COP24 : cinq vidéos pour raconter et déborder les négociations climat – Episode 3

Dimanche 2 décembre s’ouvrait la 24e conférence pour le climat (COP24) et avec elle l’espoir que les Etats puissent trouver un accord ambitieux, capable de maintenir le réchauffement en dessous de la barre des +1,5°C. L’équipe de Partager c’est sympa a entendu ce message et a décidé de se rendre sur place pour proposer au plus grand nombre de mieux comprendre les enjeux en reportant ce qu’il s’y trame ! Une vidéo par semaine, au cœur de l’action, relayée par UP’. Episode 3.
Déjà un mois que le mouvement social des gilets jaunes bouleverse l’actualité politique française. Nous pouvons les regarder consternés ou se joindre à leurs revendications. Pour l’équipe de Partager c’est sympa, leur cri est celui de la justice. Cette même justice que tous les pays du monde demandent quand on parle de transition énergétique. Nous ne pouvons pas demander aux plus pauvres de financer cette transition. Alors quelles solutions pour une transition juste ?
La première vidéo de notre saga montrait que peu de choses avaient bougés entre la COP23 et la COP24. De fait, rien qu’en 2017, les émissions liées aux énergies fossiles ont augmenté de 2,7%… Les mesures ne sont pas suffisantes et sont prises le plus souvent au détriment du mode de vie et des besoins des plus précaires. C’est d’ailleurs le message principal porté par la Pologne dans cette COP24. Le charbon est nuisible pour le climat et la population, mais nous ne pouvons pas l’arrêter comme ça.
Nous devons donc créer une transition juste dans le monde qui ne mette personne sur le carreau ni ne pointe systématiquement des populations qui vivent comme elles peuvent. C’est bien ce que le mouvement des Gilets jaunes raconte dans ses revendications :  je ne peux pas m’occuper de la fin du monde, si je suis préoccupé par la fin du mois. L’argent pour la transition existe chez les plus aisés, ne serait-ce que dans les paradis fiscaux, et ce n’est certainement pas aux plus précaires de débourser le leur alors qu’ils ne représentent quasiment rien dans les émissions mondiales.
La dernière marche pour le climat ce samedi 8 décembre a prouvé que des centaines de milliers de personnes étaient prêtes à mettre en place ce projet de société, il n’y a plus qu’à le porter au cœur des décisions politiques et économiques.
Avec le soutien du Centre national du cinéma et de l’image animée – CNC TALENT et la Guerrilla Foundation.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Nous avons un message pour vous…

En octobre dernier nous avons pris l’engagement que UP’ Magazine accordera au dérèglement climatique, à l’extinction des espèces sauvages, à la pollution, à la qualité de notre alimentation et à la transition écologique l’attention et l’importance urgentes que ces défis exigent. Cet engagement s’est traduit par le partenariat de UP’ Magazine avec Covering Climate Now, une collaboration mondiale de 250 médias sélectionnés pour renforcer la couverture journalistique des enjeux climatiques.

Nous promettons de vous tenir informés des mesures que nous prenons pour nous responsabiliser à ce moment décisif de notre vie. La désinformation sur le climat étant monnaie courante, et jamais plus dangereuse qu’aujourd’hui, il est essentiel que UP’ Magazine publie des rapports précis et relaye des informations faisant autorité – et nous ne resterons pas silencieux.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous sommes libres d’enquêter et de contester l’inaction de ceux qui sont au pouvoir. Nous informerons nos lecteurs des menaces qui pèsent sur l’environnement en nous fondant sur des faits scientifiques et non sur des intérêts commerciaux ou politiques. Et nous avons apporté plusieurs modifications importantes à notre expression éditoriale pour que le langage que nous utilisons reflète fidèlement, mais sans catastrophisme, l’urgence environnementale.

UP’ Magazine estime que les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la crise climatique sont systémiques et qu’un changement sociétal fondamental est nécessaire. Nous continuerons à rendre compte des efforts des individus et des communautés du monde entier qui prennent courageusement position pour les générations futures et la préservation de la vie humaine sur terre. Nous voulons que leurs histoires inspirent l’espoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd’hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque abonnement des lecteurs, quelle que soit sa taille, est précieux. Soutenez UP’ Magazine à partir d’1.90 € par semaine seulement – et cela ne prend qu’une minute. Merci de votre soutien.

Je m’abonne →

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
COP 24 climat
Article précédent

COP 24 : Le poids des lobbies - Episode 2

climat
Prochain article

COP 24 non officielle : le lobbying citoyen contre l'inertie des gouvernements

Derniers articles de Climat

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print