Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Quelle énergie à l’horizon 2050 ?

Commencez

Transition énergétique : Quelle énergie à l’horizon 2050 ?  En ces temps de crise économique et sociale, et alors que de nombreux Etats membres peinent à retrouver des niveaux de production et d’emploi durables, le débat sur la production et l’utilisation d’énergie refait surface au Parlement européen. Principaux objectifs :la coordination des politiques énergétiques nationales et le réajustement régulier des objectifs énergétiques chiffrés.

Après la publication en 2011 par la Commission européenne de la « feuille de route pour l’énergie à l’horizon 2050″, les députés européens ont approuvé mercredi 13 mars le rapport présenté par l’eurodéputée libérale Niki Tzavela (377 députés pour, 195 contre et 37 abstentions), « Communauté européenne de l’énergie », nucléaire, énergies renouvelables, efficacité énergétique… le rapport étudiant l’ensemble des champs d’action de l’UE dans un domaine de compétences important.

Le rapport parlementaire présenté par Niki Tzavela ne fait aucun doute. L’article 1 de celui-ci y fait d’ailleurs explicitement référence : les Etats membres ont intérêt à « œuvrer ensemble en vue d’une transformation du système énergétique » européen. Dans ce cadre, l’UE doit jouer un rôle fondamental de coordination des politiques énergétiques de l’ensemble des 27, en créant « un cadre règlementaire et juridique commun », permettant la réalisation des objectifs ambitieux visés dans la feuille de route de la Commission.

Garantir la stabilité et la poursuite d’intérêts et de politiques communes en matière énergétique, c’est le rôle que devra jouer l’UE dans les prochaines années. 

La création d’une « Communauté européenne de l’énergie », évoquée dès les premières lignes du rapport parlementaire, serait dans ce cadre l’aboutissement d’un projet économiquement et écologiquement fondamental qui serait, selon Yannick Jadot, chargé du dossier pour le groupe parlementaire EELV, « le levier d’une nouvelle révolution apportant des réponses concrètes aux besoins d’emploi et de pouvoir d’achat des citoyens ».

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

Pour Catherine Trautmann, présidente de la délégation socialiste française au Parlement européen, la transition vers une « Communauté européenne de l’énergie » permettrait un déplacement indispensable des compétences en matière de fiscalité et de mix énergétique des Etats aux institutions européennes. Dans sa « feuille de route », la Commission européenne évalue à 25% les économies potentielles que pourraient réaliser certains Etats membres avec la formation de cette nouvelle « CEE ».

Lire la suite de l’article 

{jacomment on}

Nous avons un message pour vous…

En octobre 2020 nous avons pris l’engagement que UP’ Magazine accordera au dérèglement climatique, à l’extinction des espèces sauvages, à la pollution, à la qualité de notre alimentation et à la transition écologique l’attention et l’importance urgentes que ces défis exigent. Cet engagement s’est traduit par le partenariat de UP’ Magazine avec Covering Climate Now, une collaboration mondiale de 300 médias sélectionnés pour renforcer la couverture journalistique des enjeux climatiques.

Nous promettons de vous tenir informés des mesures que nous prenons pour nous responsabiliser à ce moment décisif de notre vie. La désinformation sur le climat étant monnaie courante, et jamais plus dangereuse qu’aujourd’hui, il est essentiel que UP’ Magazine publie des rapports précis et relaye des informations faisant autorité – et nous ne resterons pas silencieux.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous sommes libres d’enquêter et de contester l’inaction de ceux qui sont au pouvoir. Nous informerons nos lecteurs des menaces qui pèsent sur l’environnement en nous fondant sur des faits scientifiques et non sur des intérêts commerciaux ou politiques. Et nous avons apporté plusieurs modifications importantes à notre expression éditoriale pour que le langage que nous utilisons reflète fidèlement, mais sans catastrophisme, l’urgence environnementale.

UP’ Magazine estime que les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la crise climatique sont systémiques et qu’un changement sociétal fondamental est nécessaire. Nous continuerons à rendre compte des efforts des individus et des communautés du monde entier qui prennent courageusement position pour les générations futures et la préservation de la vie humaine sur terre. Nous voulons que leurs histoires inspirent l’espoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd’hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque abonnement des lecteurs, quelle que soit sa taille, est précieux. Soutenez UP’ Magazine à partir d’1.90 € par semaine seulement – et cela ne prend qu’une minute. Merci de votre soutien.

Je m’abonne →

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Article précédent

Repenser l'énergie éolienne ?

Prochain article

CitéGreen récompense le tri grâce à un dispositif connecté inédit en France

Derniers articles de Transition écologique et énergétique

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email