Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

transition énergétique
/

Les abonnements d’énergie : nouveau gisement d’économies

Commencez
A l’heure où la déréglementation des tarifs de l’énergie s’accélère, Yann Leblond, Président de E-nergy, signe ici une tribune libre sur un élément souvent méconnu qui devrait trouver sa place au centre des débats : la part de nos factures consacrée aux abonnements et derrière elle, la possibilité de réaliser des économies substantielles.
 
Aujourd’hui, une grande partie de l’énergie que nous consommons pour éclairer, chauffer et climatiser les bâtiments, est produite de manière centralisée et distribuée grâce à des réseaux. Raccorder un bâtiment à ces réseaux présente au moins deux avantages : d’une part un gain considérable en matière de sécurité (l’énergie n’est plus produite au pied de nos immeubles), d’autre part la possibilité de créer un mix énergétique composé d’énergies renouvelables. Bien sûr, ces raccordements impliquent des investissements tant au niveau des systèmes de production centralisés que des infrastructures de distribution. Installation, maintenance, grands renouvellements, le réseau de transport de l’énergie s’étend sur des milliers de kilomètres principalement financé par nos abonnements (et les taxes qu’ils contiennent). Mais nos factures sont peu transparentes à ce sujet et la part de l’abonnement évolue entre 20 et 80% de la facture totale selon l’énergie concernée !
 
En effet, le prix de l’abonnement n’est pas seulement calculé sur la base des investissements réalisés. Il est surtout calculé en fonction des besoins annuels spécifiques d’un bâtiment en matière d’électricité, de chaleur et/ou de froid. Dans le cas d’un bâtiment en construction, cette puissance est estimée par des bureaux d’étude. Quand il s’agit d’un bâtiment existant, les propriétaires font en général appel à leur chauffagiste ou à leur fournisseur d’énergie. Or on constate un réel problème de surdimensionnement des besoins, avec une conséquence lourde : l’abonnement est immanquablement et durablement surfacturé (certains contrats durent parfois jusqu’à 30 ans !).
 
S’il est bien évidemment nécessaire – et d’usage – de prévoir une légère surpuissance pour anticiper des variations d’usage ou encore des épisodes climatiques exceptionnels, il faut également dénoncer les excès pratiqués. Car sur le terrain, le constat est impressionnant avec des surdimensionnements des besoins de 50% en moyenne et pouvant atteindre 180% ! Ne comptez pas sur les fournisseurs d’énergie pour vous signaler que votre contrat ne correspond pas à vos besoins réels.
 
A l’heure de l’efficacité énergétique, construire des immeubles éco-performants mais mal calibrer son contrat de raccordement pour in fine payer les mêmes factures que dans l’ancien est un paradoxe aberrant.
 
Soyons transparents, les économies d’énergie ne se trouvent pas uniquement dans notre manière de consommer, mais aussi dans l’évaluation des besoins. Avec des contrats qui peuvent courir jusqu’à 30 ans, ces abonnements représentent un gisement d’économie loin d’être négligeable. Par exemple, pour un immeuble de 3 000 m2 de bureaux et commerces restructuré dans Paris, la renégociation du contrat de climatisation en réseau a permis de générer des économies de 10 € / m2.
 
Copropriétés, promoteurs immobiliers, bailleurs sociaux, foncières, collectivités publiques… à tous les acteurs du bâtiment, ne vous focalisez pas que sur vos volumes de consommation, intéressez-vous aussi à vos abonnements.
 
Yann Leblond, Président d’E-nergy
 
 
 

 

partenaire

 

Nous avons un message pour vous…

En octobre dernier nous avons pris l’engagement que UP’ Magazine accordera au dérèglement climatique, à l’extinction des espèces sauvages, à la pollution, à la qualité de notre alimentation et à la transition écologique l’attention et l’importance urgentes que ces défis exigent. Cet engagement s’est traduit par le partenariat de UP’ Magazine avec Covering Climate Now, une collaboration mondiale de 250 médias sélectionnés pour renforcer la couverture journalistique des enjeux climatiques.

Nous promettons de vous tenir informés des mesures que nous prenons pour nous responsabiliser à ce moment décisif de notre vie. La désinformation sur le climat étant monnaie courante, et jamais plus dangereuse qu’aujourd’hui, il est essentiel que UP’ Magazine publie des rapports précis et relaye des informations faisant autorité – et nous ne resterons pas silencieux.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous sommes libres d’enquêter et de contester l’inaction de ceux qui sont au pouvoir. Nous informerons nos lecteurs des menaces qui pèsent sur l’environnement en nous fondant sur des faits scientifiques et non sur des intérêts commerciaux ou politiques. Et nous avons apporté plusieurs modifications importantes à notre expression éditoriale pour que le langage que nous utilisons reflète fidèlement, mais sans catastrophisme, l’urgence environnementale.

UP’ Magazine estime que les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la crise climatique sont systémiques et qu’un changement sociétal fondamental est nécessaire. Nous continuerons à rendre compte des efforts des individus et des communautés du monde entier qui prennent courageusement position pour les générations futures et la préservation de la vie humaine sur terre. Nous voulons que leurs histoires inspirent l’espoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd’hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque abonnement des lecteurs, quelle que soit sa taille, est précieux. Soutenez UP’ Magazine à partir d’1.90 € par semaine seulement – et cela ne prend qu’une minute. Merci de votre soutien.

Je m’abonne →

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
transition énergétique
Article précédent

La feuille de route de la France pour réussir la transition énergétique

transition énergétique
Prochain article

Le double langage des banques françaises en matière d'énergie

Derniers articles de Ressources

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print