Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Garder l’œil sur ses enfants : ce qu’il faut savoir à propos des logiciels de surveillance

Commencez

Garder l’œil sur ses enfants dès lors qu’ils commencent à grandir est un souci légitime pour tout parent responsable. Une tâche plus difficile que jamais dans un monde en perpétuelle évolution. Pour vous aider à protéger efficacement votre progéniture les logiciels de surveillance font partie des outils les plus efficaces. Vous envisagez de sauter le pas, ou vous hésitez encore ? Voici tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer !

Protéger ses enfants en 2020 : un défi permanent 

Elle est loin, l’époque bénie où l’enfance ressemblait à un long fleuve tranquille. Envolé le temps des petits quartiers où tout le monde se connaît et dans lesquels on sait que chacun veille au grain. Le monde moderne recèle de nombreux dangers inexistants pour les générations précédentes.

Un monde en perpétuelle mutation

Ce qui caractérise le mieux notre époque, c’est sans doute son évolution constante, tant sur le plan technologique que culturel. Internet et le numérique se développe à une vitesse folle, et avec lui son lot de dérives, tandis que de nombreuses pratiques à risques deviennent des modes adoptées même par les plus jeunes.

Il est impossible pour des parents de vouloir répondre aux problèmes d’aujourd’hui en utilisant les solutions d’hier. La protection des mineurs doit impérativement s’adapter au mode de vie actuel, sous peine de devenir aussi obsolète que votre vieux lecteur de VHS.

Des menaces aux multiples visages

Il existe des dangers qui ont toujours guetté les enfants quelle que soit l’époque : alcool, tabac, drogue, ou encore comportements à risque ne datent pas d’hier. Mais avec l’arrivée du web, de nouvelles menaces voient le jour. La confrontation à des images violentes ou pornographiques est maintenant à portée de clic. De nombreux pervers utilisent de faux profils sur les réseaux sociaux pour tenter d’abuser de mineurs sans défense. Réseaux qui sont aussi fréquemment le théâtre de campagnes de harcèlement dont les conséquences peuvent être dramatiques.

Le prosélytisme de tout bord et les dérives sectaires sont aussi de la partie. Le web leur a involontairement offert une tribune, à tel point que même les jeux multi-joueurs en ligne sont devenus le terrain de chasse des idéologies les plus nauséabondes. Sans parler de la promotion de dérives alimentaires comme l’anorexie ou la boulimie. Vous l’aurez compris, les dangers auxquels les plus jeunes sont exposés n’ont jamais été aussi nombreux.

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

Une réponse adaptée au monde actuel

Pour faire face à ces différents risques, il est nécessaire d’utiliser des moyens en adéquations avec l’époque. Les smartphones et les ordinateurs sont aujourd’hui des gadgets incontournables dans la vie de nos enfants. Ce sont eux qui leur servent à la fois de moyen de communiquer et de fenêtre sur le monde. Utiliser un logiciel de surveillance électronique est donc l’un des meilleurs moyens de repérer rapidement une situation de risque pour pouvoir réagir rapidement.

Logiciel espion ou logiciel de contrôle parental : quelles différences ?

On a souvent tendance à confondre les logiciels de contrôle parental et les logiciels de surveillance. Si les deux ont pour vocation de vous aider à protéger votre famille, leur fonctionnement est bien différent.

Le seul but d’un logiciel de contrôle parental est de vous permettre de réguler l’usage qu’un enfant fait de son téléphone ou de son ordinateur. Vous pouvez le configurer pour empêcher l’accès à des contenus que vous jugez inappropriés, ou encore pour rendre l’appareil inutilisable dans certaines plages horaires. Une solution bien utile pour éviter que le petit dernier reste devant l’écran jusqu’à minuit, ou que le plus grand ne joue à des jeux trop violents. Mais son utilisation s’arrête là.

Un logiciel de surveillance va beaucoup plus loin que cela. Il n’a pas vocation à encadrer les activités des enfants, mais à vous avertir lorsqu’ils sont confrontés à des situations potentiellement dangereuses en gardant toujours un œil sur eux.

De tels programmes possèdent un très large éventail de fonctionnalités. Au rang des plus connues, on trouve, par exemple, la géolocalisation, qui vous permet de savoir en direct où se trouve l’appareil sur lequel il est installé, la surveillance des SMS, des posts sur les réseaux sociaux, la consultation de l’historique, et même l’enregistrement des appels. Leur configuration est bien plus agile que celle d’un simple contrôle parental et s’adapte bien mieux à vos différents besoins.

Alors qu’un logiciel de contrôle parental se contente de jouer un rôle préventif en censurant certains contenus, un logiciel de surveillance vous permet d’être réactif lorsqu’un danger se profile. Vous pouvez savoir si votre enfant est victime de cyber harcèlements, a de mauvaises fréquentations, adopte des conduites à risque, ou vous ment sur la nature réelle de ses sorties.

Logiciels de contrôle parental : une solution qui a ses limites

En dehors de la palette de possibilités beaucoup plus vaste dont ils disposent, les logiciels de surveillance ont un autre avantage sur un simple programme de contrôle parental : il n’est pas possible de contourner leur surveillance.

Les plus jeunes ont une maîtrise de la technologie qui dépasse bien souvent celle des parents inquiets. Sur la toile les méthodes pour contourner les logiciels de protection sans que cela se voie ne manquent pas, et il y a fort à parier que vos chères têtes blondes, si obéissantes soient-elles, ne s’en priveront pas. Ce qui pose un problème majeur, puisque vous les penserez en sécurité sur la toile, alors qu’ils ne le seront pas. Avec un programme de surveillance, les choses sont différentes. La seule manière de se soustraire à la vigilance d’un traceur consiste à le désinstaller, ce qui n’est normalement possible que pour le titulaire de l’abonnement au service en question. Pas de risque de voir vos efforts pour protéger votre progéniture réduits à néant à votre insu.

Quelques cas concrets d’utilisation d’un logiciel espion : Spygate

Voici quelques exemples concrets de la protection que peuvent offrir les logiciels Spygate dans la vie de tous les jours.

La géolocalisation

Votre adolescent tarde à rentrer du collège et vous vous inquiétez. Quand vous lui téléphonez, il vous parle d’un cours qui se termine plus tard que prévu, mais vous avez des doutes. Avec la fonction de géolocalisation, vous pouvez savoir immédiatement où votre enfant se trouve en réalité.

Pour lutter contre la désinformation et privilégier les analyses qui décryptent l’actualité, rejoignez le cercle des lecteurs abonnés de UP’

La pornographie en ligne

Vous avez un doute sur la nature des sites Internet que votre enfant consulte ? Vous pouvez être prévenu lorsqu’il accède à du contenu pornographique, ou tape au clavier des propos sexuellement explicites.

La surveillance de mots-clés

Pour être alerté des conduites à risque de votre enfant, certains logiciels espions proposent des alertes basées sur un système de mots-clés. Vous entrez vous-même la liste des termes que vous jugez sensible (sexe, alcool, drogue, violence, etc.) Lorsque l’un d’entre eux est détecté, vous êtes automatiquement prévenu par e-mail ou par SMS avec une copie de l’échange.

Surveiller ses enfants avec un logiciel espion, est-ce légal ?

Il est important de se pencher sur le caractère légal de l’utilisation d’un logiciel de surveillance sur l’ordinateur ou le téléphone de votre enfant. Contrairement à une croyance erronée très répandue, un mineur bénéficie du droit au respect de sa vie privée. Que vous déteniez l’autorité parentale n’y change rien. Il est donc formellement interdit d’espionner votre enfant à son insu, même si vos craintes s’avèrent fondées.

En revanche, cela devient parfaitement légal si vous informez votre enfant de vos intentions et recueillez son consentement éclairé (attention, il ne doit pas être obtenu par la contrainte). La meilleure solution pour ce faire consiste à expliquer calmement votre démarche et vos inquiétudes. Prenez le temps de la discussion et définissez avec votre enfant les données qui feront, ou non, l’objet d’une surveillance. À titre d’exemple, utiliser un système d’alerte qui vous transmet le contenu d’un message uniquement si un mot-clé précis est détecté est un procédé moins intrusif que de lire chacun de ses SMS. De même, certains logiciels proposent d’activer ou de désactiver la surveillance de certaines applications : cela peut contribuer à aider l’enfant à accepter cette protection s’il sait que vous n’irez pas vérifier dans certains éléments qui lui sont chers. A titre d’exemple, il peut être possible de désactiver la surveillance d’applications comme Instagram ou Tik Tok, où le risque est en théorie moins élevé du fait de la présence de modérateurs sur ces réseaux sociaux.

Vos chères têtes blondes sont parfaitement capables de comprendre que vous agissez dans leur intérêt. N’hésitez pas à échanger avec eux en prenant à titre d’exemple des faits divers d’actualité. Il est rassurant pour un enfant de savoir que ses parents se préoccupent de sa sécurité et sont capables d’intervenir rapidement si besoin est.

Pour garder l’œil sur ses enfants dans un monde où le numérique rend les menaces plus nombreuses et plus proches, utiliser un logiciel espion est la solution la plus efficace. Grâce à cet outil puissant et impossible à contourner, vous pouvez surveiller l’ensemble des activités de votre enfant et le géolocaliser en cas de besoin. À condition, toutefois, de l’en informer et d’obtenir son accord si vous voulez rester dans la légalité. D’où l’importance d’un dialogue franc et posé. 

Article précédent

C'est décidé, je passe au zéro déchet !

Covid-19 : la vente d’emballages atteint des records
Prochain article

Covid-19 : la vente d’emballages atteint des records

Derniers articles de Conseils

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print