Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

alimentation

Le FOOD Studio, accélérateur de l’innovation alimentaire

Commencez

L’Alsace se dote aujourd’hui d’un outil de recherche et de développement inédit au service de l’Industrie alimentaire, 2ème secteur d’activité régional : Le FOOD Studio. Une initiative pionnière en Europe, portée par l’Association Régionale de l’Industrie Alimentaire (ARIA) d’Alsace qui souhaite hisser l’Industrie alimentaire alsacienne dans le Top 5 des régions françaises les plus performantes à horizon 2020.

Les Industries Alimentaires Alsaciennes misent sur l’innovation pour progresser… Forte de ce constat, l’Alsace se dote aujourd’hui d’un outil de recherche et de développement inédit au service de l’Industrie alimentaire, 2ème secteur d’activité régional !
Le FOOD Studio est une initiative pionnière en Europe, portée par l’Association Régionale de l’Industrie Alimentaire (ARIA) d’Alsace. Plateforme de savoirs et de compétences, il a vocation à fédérer et à mutualiser les processus d’innovation des entreprises du secteur. Cet outil facilite l’accès aux connaissances et aux ressources nécessaires aux entreprises engagées dans une démarche de progrès.

Il souhaite répondre à un enjeu majeur pour les professionnels : structurer et optimiser la démarche de création, jusqu’à la mise sur le marché du produit. Il les guide et les oriente, en s’appuyant sur une large palette de services complémentaires. Tous les acteurs de la filière sont concernés et invités à y prendre part : chercheurs, entrepreneurs, chefs, nutritionnistes, designers, professionnels du marketing et de la communication, etc.

FOOD Studio : Pépinière, incubateur et générateur

Principale composante du plan stratégique 2015-2017 de l’ARIAAlsace, ce concept incarne une démarche exclusive, résolument tournée vers l’avenir. Une majeure partie des entreprises alimentaires ne disposent pas d’assez de ressources internes pour conduire un projet R&D efficacement. Aussi, Le FOOD Studio constitue ainsi :
– Une pépinière de savoirs : tous les acteurs de la filière peuvent solliciter le FOOD Studio afin d’identifier, de tester ou d’étoffer les tendances futures. Par le partage de savoirs et d’informations communes, il permet d’anticiper les comportements alimentaires à venir, d’éprouver leur viabilité, de les faire émerger, voire d’envisager leur essor sur le marché. Il intervient dès la phase de réflexion pour appréhender la meilleure approche et optimiser la démarche d’innovation.
– Un incubateur de compétences : une large palette de services seront dispensés par des prestataires homologués. Il met ainsi en relations des experts, offre la garantie d’un niveau de qualité exemplaire et assure une optimisation réelle des coûts.
– Un générateur de projets : accélération de projets de recherche des entreprises. Il les aide à structurer leur démarche et à programmer le développement de leur innovation. Il accompagne les industriels à chaque étape de création pour garantir l’aboutissement du produit répondant aux futures tendances de consommation.

Réseau de compétences multiples

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

Souvent isolées, les PME ou TPE du secteur alimentaire peinent à mener une démarche d’innovation. Un tel concept peut pallier à ce manque de ressources et permettre de disposer de prestations équivalentes de celles des grands acteurs internationaux.
En regroupant divers domaines de compétences, il permet d’accompagner efficacement les industriels, tout au long du processus de recherche. Les entreprises bénéficient d’assistance au développement et à la mise en œuvre de nouvelles recettes, allant des études sensorielles au développement du packaging. Les professionnels partenaires accompagnent ainsi les porteurs de projet dans la réalisation d’études de marché, la sensibilisation à l’environnement économique et l’analyse des nouvelles habitudes de consommation, via un laboratoire de tendances.

Autre apport : un support à l’industrialisation, d’aide à la gestion des aspects réglementaires et des risques, mais aussi à la maîtrise des coûts de production… Les entreprises gagnent alors en efficacité, en temps et en ressources dans le développement d’innovation. Des outils numériques et de webdiffusions sont aussi mis à leur disposition.
En marge de cet outil performant, les entreprises peuvent en outre bénéficier d’une formation interne et d’un accompagnement avec les programmes NOVIAA et FUTURIAA.

Alimenter l’avenir !

La création du FOOD Studio, intitulé à l’origine « FoodLab », a été initiée en mars 2014, avec le soutien des principales instances de la filière alimentaire. Une étude de faisabilité a été réalisée de septembre à décembre 2014, sous le contrôle d’un comité de pilotage indépendant (COPIL), composé notamment de six membres (représentants de structures institutionnelles et de l’ARIA).
Plusieurs paramètres ont été analysés : l’intérêt d’une telle plateforme, ses utilisateurs potentiels, le modèle économique adéquate, la probabilité de succès, etc. Les résultats de cette première phase ont été rendus publics en mars 2015, à l’occasion du premier Alsace Food Meeting.

A présent, le projet entre dans sa phase opérationnelle et expérimentale. Au fil des mois, ce nouvel outil sera perfectionné et complété, selon les besoins détectés ou exprimés par ses utilisateurs. Porté par l’ARIAAlsace dans sa phase d’exploitation, le FOOD Studio au terme de sa première année et avec l’exploitation d’un business model vertueux, deviendra autonome et sera installé dans un lieu fixe. Il abritera tous les équipements nécessaires aux industriels et sera doté d’un « restaurant d’étonnement ».

Depuis son lancement, le concept a profité du soutien de nombreux acteurs institutionnels : la Région Alsace, la DRAAF, la DIRECCTE, Alsace Innovation, l’Université de Strasbourg, l’Adira, Aerial, Conectus, Sémia, Alsace Capital, Alsace Qualité, Cifhor, CCI RA Export et industrie…

Nous avons un message pour vous…

En octobre dernier nous avons pris l’engagement que UP’ Magazine accordera au dérèglement climatique, à l’extinction des espèces sauvages, à la pollution, à la qualité de notre alimentation et à la transition écologique l’attention et l’importance urgentes que ces défis exigent. Cet engagement s’est traduit par le partenariat de UP’ Magazine avec Covering Climate Now, une collaboration mondiale de 250 médias sélectionnés pour renforcer la couverture journalistique des enjeux climatiques.

Nous promettons de vous tenir informés des mesures que nous prenons pour nous responsabiliser à ce moment décisif de notre vie. La désinformation sur le climat étant monnaie courante, et jamais plus dangereuse qu’aujourd’hui, il est essentiel que UP’ Magazine publie des rapports précis et relaye des informations faisant autorité – et nous ne resterons pas silencieux.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous sommes libres d’enquêter et de contester l’inaction de ceux qui sont au pouvoir. Nous informerons nos lecteurs des menaces qui pèsent sur l’environnement en nous fondant sur des faits scientifiques et non sur des intérêts commerciaux ou politiques. Et nous avons apporté plusieurs modifications importantes à notre expression éditoriale pour que le langage que nous utilisons reflète fidèlement, mais sans catastrophisme, l’urgence environnementale.

UP’ Magazine estime que les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la crise climatique sont systémiques et qu’un changement sociétal fondamental est nécessaire. Nous continuerons à rendre compte des efforts des individus et des communautés du monde entier qui prennent courageusement position pour les générations futures et la préservation de la vie humaine sur terre. Nous voulons que leurs histoires inspirent l’espoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd’hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque abonnement des lecteurs, quelle que soit sa taille, est précieux. Soutenez UP’ Magazine à partir d’1.90 € par semaine seulement – et cela ne prend qu’une minute. Merci de votre soutien.

Je m’abonne →

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
alimentation
Article précédent

TAFTA : bœuf aux hormones et OGM bientôt dans nos assiettes ?

Prochain article

Craft beers : l’innovation là où l’on ne l’attendait pas

Derniers articles de Sécurité alimentaire et agrostratégies

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print