Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

frigidaire ground fridge

Soyez écolos: conservez au frais vos victuailles… sous terre !

Commencez
Un réfrigérateur qui fonctionne sans électricité, voilà une alternative à notre bon vieux frigo traditionnel ! Comment est-ce possible ? A condition d’avoir un petit bout de jardin et de pouvoir l’enterrer…. Explications.
 
Ce réfrigérateur souterrain a été conçu par le designer Floris Schoonderbeek, de l’entreprise Weltevree en Hollande. Construit en creusant un simple trou, il peut être installé dans n’importe quel sol et ne nécessite aucun permis de construire spécifique et être utilisé comme cave ou réfrigérateur.
 
 
Comment ça marche ?
 
Le Ground Fridge fait appel à l’effet isolant de la terre et l’effet réfrigérant de la nappe phréatique. Qu’il gèle ou qu’il fasse très chaud à l’extérieur, la température dans le frigo reste stable tout au long de l’année entre 10 et 12°C, soit la température idéale pour stocker des fruits, des légumes, du vin et du fromage. On peut y entreposer jusqu’à 3000 litres d’aliments. 
 
 
De forme sphérique, il est enterré et recouvert de la terre excavée. Cette couche de terre d’un mètre d’épaisseur et isolante permet à la température à l’intérieur du réfrigérateur de varier à peine. 
 
On peut le voir aussi comme une version innovante du garde-manger de nos grand-mères ou de la cave traditionnelle… écologique puisque fonctionnant sans électricité. Prix de vente : 7 450€ à ce jour.
 
 
Cette innovation a été nominée au Dutch Design Award qui récompense les innovations des designers néerlandais.
 
Il existait déjà un frigidaire entérré spécifique pour distribuer les bières : le « eCool »créé par une start-up danoise fondée par quatre amoureux de la bière qui ont inventé un refroidisseur respectueux de l’environnement, maintenant les bières fraîches toute l’année sans un seul volt d’électricité. Laissant la nature faire tout le travail…
Une bonne idée reprise des traditions anciennes où autrefois, les gens de la campagne ou les paysans enterrraient les denrées périssables pour les conserver au frais. Le système utilisait la fraîcheur naturelle et l’humidité constante du monde souterrain pour garder les aliments contre le gel ou contre la chaleur. Les idées les plus simples…
 
 

 
 
 

Nous avons un message pour vous…

En octobre dernier nous avons pris l’engagement que UP’ Magazine accordera au dérèglement climatique, à l’extinction des espèces sauvages, à la pollution, à la qualité de notre alimentation et à la transition écologique l’attention et l’importance urgentes que ces défis exigent. Cet engagement s’est traduit par le partenariat de UP’ Magazine avec Covering Climate Now, une collaboration mondiale de 250 médias sélectionnés pour renforcer la couverture journalistique des enjeux climatiques.

Nous promettons de vous tenir informés des mesures que nous prenons pour nous responsabiliser à ce moment décisif de notre vie. La désinformation sur le climat étant monnaie courante, et jamais plus dangereuse qu’aujourd’hui, il est essentiel que UP’ Magazine publie des rapports précis et relaye des informations faisant autorité – et nous ne resterons pas silencieux.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous sommes libres d’enquêter et de contester l’inaction de ceux qui sont au pouvoir. Nous informerons nos lecteurs des menaces qui pèsent sur l’environnement en nous fondant sur des faits scientifiques et non sur des intérêts commerciaux ou politiques. Et nous avons apporté plusieurs modifications importantes à notre expression éditoriale pour que le langage que nous utilisons reflète fidèlement, mais sans catastrophisme, l’urgence environnementale.

UP’ Magazine estime que les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la crise climatique sont systémiques et qu’un changement sociétal fondamental est nécessaire. Nous continuerons à rendre compte des efforts des individus et des communautés du monde entier qui prennent courageusement position pour les générations futures et la préservation de la vie humaine sur terre. Nous voulons que leurs histoires inspirent l’espoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd’hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque abonnement des lecteurs, quelle que soit sa taille, est précieux. Soutenez UP’ Magazine à partir d’1.90 € par semaine seulement – et cela ne prend qu’une minute. Merci de votre soutien.

Je m’abonne →

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Manger des insectes
Article précédent

Mangez des insectes ! C’est plus nourrissant que la viande… et plus écologique

OGM
Prochain article

Débat sur les OGM: un dialogue de sourds

Derniers articles de Sécurité alimentaire et agrostratégies

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
1 Partages
Partagez1
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print