Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

marchesurleau3

Son marché au fil de l’eau : retour vers un futur écologique

Commencez

Le Marché sur l’eau : pour faire ses courses autrement !

En Asie du Sud-Est, les marchés sur l’eau attirent les touristes à la recherche d’authenticité et de belles images… Mais pour les consom’acteurs soucieux de leur impact carbone, pas besoin d’aller aussi loin pour goûter aux joies de ces marchés. Depuis mai 2012, le Marché sur l’eau offre aux citadins la possibilité d’acheter des fruits et des légumes produits en Île-de-France et acheminés par voie fluviale à Paris et à Pantin. Idée de Claire-Emmannuelle Hue de fournir des quartiers parisiens avec des aliments produits localement et acheminés exclusivement par voie fluviale. 

Chaque semaine, entre trois et six tonnes de fruits et légumes seront ainsi transportées sur une barge depuis Claye-Souilly en Seine et Marne jusqu’à Paris, place Stalingrad dans le 19ème arrondissement. 

Les canaux parisiens représentent plus d’une centaine de kilomètres de voies : le Canal Saint-Martin, le Canal Saint-Denis, le Canal de l’Ourq… Et sont eux-mêmes des affluents de la Seine, de l’Oise, de la Marne… Pourquoi ne pas utiliser alors le transport fluvial ? Historiquement, c’est pour cette raison que les grandes zones d’implantation maraîchères se trouvent à proximité des voies fluviales : région de Meaux et de Melun, en Seine et Marne, les boucles de Seine dans la vallée de l’Oise… utiliser ces voies fluviales pour livrer sur Paris les fruits et légumes est donc très cohérent !

Un pari qui répond à trois objectifs : soutenir une agriculture maraîchère régionale respectueuse de l’environnement ; sensibiliser à une consommation alimentaire durable ; réduire l’empreinte environnementale du transport de marchandise en Ile-de-France.

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

Cette AMAP fluviale distribue des produits frais et locaux (produits à moins de 40 km de Paris) deux fois par semaine. Les fruits et légumes sont collectés chez les producteurs par des véhicules fonctionnant aux énergies propres, et ensuite chargés sur une barge fluviale. Elle remplace l’équivalent de 10 camions en transport routiers, limitant ainsi les problèmes de pollution et de congestion. Naviguant sur le canal de l’Ourcq, les produits sont distribués à quai, à Paris et à Pantin, les mardi et samedi.

Comment se procurer ces paniers ?

Deux solutions : l’achat en direct sur le stand, ou bien un système d’abonnement à 10 paniers hebdomadaires. Les produits sont également accessibles sur internet, avec la boutique en ligne. En quelques clics, on gère les commandes, les paiements et les plannings de livraison. Et pour faire ses courses dans une ambiance joyeuse et conviviale, différents événements sont organisés à l’occasion des livraisons : ainsi, le 19 mai dernier, le Marché sur l’eau s’est associé à la Food Revolution Day instauré par le chef anglais Jamie Oliver.

marchesurleau2http://www.marchesurleau.com/

(Source : mescoursespourlaplanete.com / aôut 2012)

{jacomment on}

Nous avons un message pour vous…

En octobre dernier nous avons pris l’engagement que UP’ Magazine accordera au dérèglement climatique, à l’extinction des espèces sauvages, à la pollution, à la qualité de notre alimentation et à la transition écologique l’attention et l’importance urgentes que ces défis exigent. Cet engagement s’est traduit par le partenariat de UP’ Magazine avec Covering Climate Now, une collaboration mondiale de 250 médias sélectionnés pour renforcer la couverture journalistique des enjeux climatiques.

Nous promettons de vous tenir informés des mesures que nous prenons pour nous responsabiliser à ce moment décisif de notre vie. La désinformation sur le climat étant monnaie courante, et jamais plus dangereuse qu’aujourd’hui, il est essentiel que UP’ Magazine publie des rapports précis et relaye des informations faisant autorité – et nous ne resterons pas silencieux.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous sommes libres d’enquêter et de contester l’inaction de ceux qui sont au pouvoir. Nous informerons nos lecteurs des menaces qui pèsent sur l’environnement en nous fondant sur des faits scientifiques et non sur des intérêts commerciaux ou politiques. Et nous avons apporté plusieurs modifications importantes à notre expression éditoriale pour que le langage que nous utilisons reflète fidèlement, mais sans catastrophisme, l’urgence environnementale.

UP’ Magazine estime que les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la crise climatique sont systémiques et qu’un changement sociétal fondamental est nécessaire. Nous continuerons à rendre compte des efforts des individus et des communautés du monde entier qui prennent courageusement position pour les générations futures et la préservation de la vie humaine sur terre. Nous voulons que leurs histoires inspirent l’espoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd’hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque abonnement des lecteurs, quelle que soit sa taille, est précieux. Soutenez UP’ Magazine à partir d’1.90 € par semaine seulement – et cela ne prend qu’une minute. Merci de votre soutien.

Je m’abonne →

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
foodrevolutionday
Article précédent

Think positive : la révolution culinaire est en mouvement

chefcui
Prochain article

Une armée de robots-nouilles envahit les restaurants en Chine

Derniers articles de Sécurité alimentaire et agrostratégies

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print