Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je soutiens

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

grands défis du numérique

Appel à projets pour relever les « Grands défis du numérique »

Commencez
Emmanuel Macron, Axelle Lemaire et Louis Schweitzer tentent d’inviter les entreprises à relever les « Grands défis du numérique », sous forme d’appel à projets, pour la numérisation du monde physique, la nouvelle économie de la donnée et la sécurisation des futurs dispositifs numériques. Rappel : date limite : 17 novembre 2015 !
 
Le Programme d’investissements d’avenir, dans le cadre de sa deuxième phase, lance une nouvelle action destinée à identifier et soutenir des projets visant à apporter des réponses ambitieuses à de grands défis liés au numérique.
Cet appel à projets porte ainsi sur les enjeux associés à trois thèmes : la numérisation croissante du monde physique : objets connectés, sans contact, réalité augmentée, robotique, impression 3D ; la nouvelle économie de la donnée : algorithmes de recommandation, gestion de la relation multicanal, optimisation des processus, simulation cyberphysique, personnalisation…; et la sécurisation des futurs dispositifs numériques : e-paiement, cyber-sécurité, identité numérique. Il a pour objectif d’identifier et de soutenir des projets visant à apporter des réponses ambitieuses à de grands défis liés aux technologies numériques.
 
Ces projets pourront par exemple chercher à développer une solution facilitant les coopérations entre l’homme et le robot en exploitant tout le potentiel des technologies d’intelligence artificielle, développer de nouvelles méthodes de médecine prédictive basées sur le « big data » ou encore créer une solution ergonomique et industrielle de biométrie révocable.
 
L’appel à projets s’adresse à des consortiums de plusieurs partenaires. Les projets doivent avoir des retombées industrielles à court-moyen terme et permettre aux acteurs français du numérique de répondre aux grands défis de demain, dans un contexte de compétition mondiale renforcée. La durée d’un projet est typiquement de 24 à 36 mois, pour un investissement total de l’ordre de 5 à 10 millions d’euros. Une action qui s’inscrit dans une enveloppe de 175 millions d’euros prévue par le Programme d’investissement d’avenir 2 pour développer les « Technologies et usages du numériques », le pendant usages de l’enveloppe « coeur de filière », plus technologique.
 
Les appels à projets seront lancés à un rythme de deux par an, avec une évaluation en deux temps (pré-proposition puis proposition complète). 
Pour la première édition, la date limite de dépôt des pré-propositions est fixée le 17 novembre 2015 à 12h00.
 
 
 
 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire

Edward Snowden
Article précédent

Par 285 voix contre 281, le parlement européen vote la protection du lanceur d’alerte Edward Snowden

république numérique
Prochain article

Projet de loi pour une République numérique: les citoyens au rendez-vous

Derniers articles de Transition numérique

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Afin de contribuer à l’effort d’information sur la crise actuelle du coronavirus, UP’ propose à ses lecteurs un accès gratuit aux derniers articles publiés relatifs à cette thématique.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print