Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je soutiens

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

ville de demain architecture

Comment inventer la ville intelligente de demain

Commencez

Avec le premier Challenge Entrepreneuriat de l’Institut Mines-Télécom, les élèves-ingénieurs des écoles Mines et Télécom planchent pour inventer la ville intelligente de demain : carte blanche à l’innovation technologique !

Du 26 au 28 juin derniers, l’Institut Mines-Télécom organisait à Mines Alès son premier challenge Entrepreneuriat étudiant, réunissant ses écoles Mines et Télécom. Des équipes, venues des écoles du réseau Mines-Télécom, ont relevé le défi d’imaginer et construire la ville intelligente du futur.
Les treize équipes participantes, chacune porteuse d’un projet de création de produits, de services et /ou d’entreprises innovants, avaient été pré-selectionnées dans les différentes écoles : Mines Albi, Mines Alès, Mines Douai, Mines Nantes, Télécom Bretagne, Télécom ParisTech, Télécom SudParis et Télécom École de Management.

Dès leur arrivée sur le campus de Mines Alès, les équipes ont été mixées afin de profiter de la complémentarité des cursus des élèves-ingénieurs présents. Rôdés aux techniques de l’innovation et de la créativité, ces futurs ingénieurs ont eu ensuite carte blanche pour imaginer les technologies innovantes qui permettront aux villes d’aujourd’hui de fournir, demain, des services plus performants et plus écologiques.

Les 4 projets de la sélection finale

– Energie Cloud, un dispositif de recharge par simple contact pour smartphones, tablettes ou autres appareils nomades (projet porté par Télécom Paris Tech)
– Sentimy, la création et la réponse aux sondages faciles et efficaces (projet porté par Télécom Bretagne)
– Etalieu, une application mobile pour faire des états des lieux précis, fun et sécurisés (projet porté par Télécom Ecole de Management)
– Meebike, un vélo 3 en 1 (projet porté par Mines Douai).

 

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

Les étudiants lauréats 2015

Rendez-vous pour la finale en octobre à Bercy

Cette première édition du Challenge Entrepreneuriat étudiant de l’Institut Mines-Télécom a été une réussite du fait de la richesse des échanges entre les étudiants venus d’écoles différentes. Mais aussi parce qu’elle a intéressé de nombreux partenaires entreprises comme Legrand, le Crédit Agricole Languedoc et La Poste ainsi que la fondation Norbert Ségard qui offrira le prix de l’innovation technologique.

Pour Michel Ferlut, directeur du développement économique de Mines Alès et coordinateur de cette première édition : « Le challenge Entrepreneuriat étudiant de  l’Institut  Mines-Télécom est un projet pédagogique original. Nous avons souhaité que les étudiants profitent des complémentarités de formation dans les écoles mais aussi qu’ils développent leur capacité d’adaptation en intégrant une nouvelle équipe ».    
Les étudiants lauréats 2015

Suite de ce challenge à la rentrée prochaine, Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’industrie et du numérique, a d’ores et déjà donné un accord de principe pour présider la future remise des prix à Bercy en octobre prochain.

À propos de l’Institut Mines-Télécom www.mines-telecom.fr
L’Institut Mines-Télécom est un établissement public dédié à l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation dans les  domaines de l’ingénierie et du numérique. Il est composé des 10 grandes écoles Mines et Télécom sous tutelle du ministre en charge de l’industrie et des communications électroniques, de 2 écoles filiales, de 2 partenaires stratégiques et d’un réseau de 13 écoles associées. L’Institut Mines-Télécom est reconnu au niveau national et international pour l’excellence de ses formations d’ingénieurs, managers et docteurs, ses travaux de recherche et son activité en matière d’innovation.
L’Institut Mines-Télécom est membre des alliances nationales de programmation de la recherche Allistene, Aviesan et Athena. Il entretient des relations étroites avec le monde économique et dispose de deux Instituts Carnot. Chaque année une centaine de start-up sortent de ses incubateurs.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire

repérages
Article précédent

EIT Digital : répondre aux besoins des citoyens des villes intelligentes

habitat écologique
Prochain article

Que pensent les Français des maisons éco-responsables ?

Derniers articles de URBANISME - ARCHITECTURE - PAYSAGES

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Afin de contribuer à l’effort d’information sur la crise actuelle du coronavirus, UP’ propose à ses lecteurs un accès gratuit aux derniers articles publiés relatifs à cette thématique.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print