Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je soutiens

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

« Espions » : cycle de conférences autour de l’exposition – Les services secrets sortent de l’ombre

6 octobre - 20 octobre

Quelle peut être la réalité quotidienne d’un agent de renseignement français aujourd’hui ? Les bouleversements géopolitiques de notre histoire contemporaine – chute du mur de Berlin, 11 septembre 2001, attentats en Europe – ont contraint les services de renseignement à s’adapter. Quels sont leurs missions et leurs défis ? À quelles techniques recourent-ils ? Comment concilier sécurité nationale, renseignement et liberté des individus ? Les réponses se trouvent les 6, 13 et 20 octobre à la Cité des sciences et de l’industrie, Paris.
Avec la participation exceptionnelle des six services du premier cercle du renseignement français : DGSE, DRSD, DRM, DGSI, DNRED et Tracfin.

La Cité des sciences et de l’industrie présente actuellement l’exposition temporaire « Espions » en co-production avec Le Bureau des Légendes, série télévisée française diffusée par Canal + . « Espions » dévoile l’envers du décor et offre aux visiteurs une intrigue unique qui les placera au cœur de l’action.

Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont les limites de ces histoires peuplées de micros cachés, de caméras miniatures, d’identités troubles et d’opérations clandestines ? Civils ou militaires, tous travaillent pour l’un des six sigles (DGSE, DRSD, DRM, DGSI, DNRED et Tracfin) désignant les services du premier cercle du renseignement français qui ont pour mission principale d’éclairer les autorités, d’anticiper et de parer les menaces qui pèsent sur la sécurité nationale. Pas à pas, tel un agent secret, le public recueille des informations en utilisant les différentes méthodes et outils des services de renseignement. Une expérience inédite faisant dialoguer réalité et fiction, co-produite par Universcience et TOE – The Oligarchs Editions.

La fiction prend vie à la Cité des sciences et de l’industrie. Fermez les yeux et imaginez-vous, soudain, plongé au cœur du monde du renseignement contemporain. Dans la peau d’un officier traitant, vous allez être chargé d’une mission qui vous plongera dans une histoire d’espionnage inédite. Tout commence avec ce qui ressemble à un essai nucléaire de faible intensité à l’étranger. La suite est à vivre à la Cité des sciences et de l’industrie, dans une exposition originale. Pour la première fois, les services nationaux de renseignement, dont la discrétion est une seconde nature, ont accepté de prêter leur concours à une présentation de cette envergure ; grâce à eux, le parcours de visite est au plus près de la réalité que vivent celles et ceux qui exercent les métiers du renseignement d’aujourd’hui. »
Bruno Maquart, président d’Universcience.

L’intrigue / La mission

Tout commence avec le soupçon d’un essai nucléaire souterrain de faible intensité réalisé en République occidentale, un pays (fictif) placé sous surveillance dans le cadre de la lutte contre la prolifération nucléaire. Cette annonce est faite par Marc Lauré, alias Moule à gaufres, le directeur du renseignement dans la série Le Bureau des Légendes. À la suite de cet événement, et à la demande du coordonnateur national du renseignement, une réunion au sommet est organisée avec les représentants des six principaux services de renseignement, dits du premier cercle. Ensemble, ils doivent agir de manière concertée afin de fournir au Président de la République une note de renseignement sous 48h. Ainsi, dès l’entrée de l’exposition, le visiteur passe du statut d’observateur à celui d’acteur et entre dans la peau d’un agent de renseignement. Passant de service en service, il va collecter les informations dont il a besoin, en jouant successivement les rôles d’analyste sonore, de filocheur, d’analyste d’images satellitaires, de cryptographe… Réinterprétant les différents lieux de l’intrigue, la scénographie immerge le public dans l’environnement de l’espionnage, allant de la reconstitution du bureau d’un directeur d’entreprise à l’atelier du Bureau des Légendes.

Observer, écouter, manipuler… quelques vingt-cinq dispositifs se succèdent, mobilisant les capacités du visiteur pour mieux appréhender les protocoles, les méthodes scientifiques et l’éthique de ce monde si singulier. Contribution rarissime à l’exposition, quatorze agents de renseignement en activité sont interviewés et une sélection d’objets prêtée en exclusivité par les services lèvent discrètement le voile sur ce monde par essence secret.

Analyse et affaires spéciales

Il est temps de rédiger la note de renseignement demandée en début de mission. Les visiteurs pénètrent dans la salle de crise, identique à celle du bureau des légendes, et assistent à la réunion des membres des six services. Les informations collectées par les canaux humain et technique sont analysées, recoupées ; le puzzle est complet, la note de renseignement va pouvoir être transmise au Président de la République… et la mission accomplie ! La fiction s’arrête ici. Mais, dans la réalité, le travail des services de renseignement se poursuit. Toute information utile déclenche une action. Cette démarche est illustrée par une revue de presse analytique révélant les dessous de six affaires d’espionnage contemporain comme l’assassinat de Mahmoud al-Mabhouh à Dubaï, le 20 janvier 2010, la cyberattaque contre TV5 Monde, le 10 avril 2015, ou l’empoisonnement de Sergueï Skripal, le 4 mars 2018… Un retour au réel qui conclut le parcours de l’exposition, conclusions d’une expérience immersive dans l’univers mystérieux et souvent fantasmé du renseignement.

Programme des conférences

 Cyberwars : les États contre-attaquent – Mardi 6 octobre, 19h

Vol de données, paralysie de services, espionnage, campagnes de désinformation… les cyber-menaces sont protéiformes et intenses. De quels outils disposent les États pour se prémunir de ces attaques ? Existe-t-il une gouvernance internationale pour réguler ce nouvel espace de conflits ?
Avec : Adeline C., cheffe de service cyber à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ; Éric Filiol, expert en cryptologie et virologie informatique ; Julien Nocetti, enseignant-chercheur, Écoles de St Cyr Coetquidan, Rennes, chercheur associé à l’Institut français des relations internationales (LFRI) et un expert cyber de la direction du Renseignement et de la sécurité de la défense (DRSD).

Antiterrorisme : la priorité des services de renseignement – Mardi 13 octobre, 19h

Quelles sont les conséquences des attentats de Charlie Hebdo et du 13 novembre 2015 sur l’organisation du renseignement en France ? Comment la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) mènent la lutte contre le terrorisme depuis ? De quels outils législatifs l’État s’est-il doté pour faire face à ces menaces ?
Avec : Bernard Emié, directeur général, DGSE ; Nicolas Lerner, directeur général, DGSI ; Floran Vadillo, chercheur associé à l’Institut de recherche Montesquieu, Université de Bordeaux.

Espionnage et démocratie : un couple sous tension – Mardi 20 octobre, 19h

Certains États excellent dans l’art d’espionner. D’autres développent sur leur territoire des systèmes inédits de surveillance de leur population. Qu’en est-il en France ? Comment concilier sécurité nationale, renseignement et liberté des individus ? Qui contrôle ceux qui nous surveillent ? Quel encadrement juridique et éthique ?
Avec : Didier Bigo, professeur de sociologie politique internationale (IPS) à Sciences Po Paris et au King’s College de Londres ; Olivier Chopin, docteur en science politique, chercheur associé à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), maître de conférences à Sciences Po Paris et à l’Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne (sous réserve) ; Bertrand Warusfel, avocat, professeur de droit à l’Université Paris 8, spécialiste des questions de défense et de sécurité dans la société de l’information.

Exposition « Espions » est prolongée jusqu’au 21 juillet 2021 à la Cité des sciences et de l’industrie, Paris 19e

Détails

Début :
6 octobre
Fin :
20 octobre
Catégorie d’Évènement:
Étiquettes Évènement :
, , , ,

Organisateur

Cité des Sciences et de l’industrie

Lieu

Cité des sciences et de l’industrie
30 Avenue Corentin Cariou
Paris, 75019 France
+ Google Map
Site Web :
https://biomimexpo.com

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print