Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je soutiens

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Une révolutionnaire déformation du Smartphone qui ondule lors d’un appel

Commencez

La Queen’s University basée en Ontario dévoile son MorePhone à Paris

Les chercheurs de l’Human Media Lab de la Queen’s University, basée en Ontario au Canada, ont développé un nouveau smartphone, appelé MorePhone, qui peut se déformer prévenant ainsi silencieusement mais visuellement l’utilisateur d’un appel, message ou email.

« Il s’agit là d’une nouvelle étape des nouvelles interactions techniques que permettent les smartphones utilisant des films flexibles », précise Roel Vertegaal, Directeur de l’Human Media Lab de la Queen’s University qui a développé dernièrement le PaperPhone et la PaperTab.

« Les utilisateurs sont habitués à entendre sonner ou sentir vibrer en mode silence leurs téléphones mobiles. Cependant dans ce cas, il arrive que l’on manque des notifications lorsque le téléphone n’est pas à proximité. Avec le MorePhone, ils pourront visualiser en un instant la déformation et savoir que quelqu’un essaie de les joindre », poursuit Roel Vertegaal.

Le MorePhone n’est pas un smartphone traditionnel. Il est constitué d’une matière électrophorétique souple et très fine fabriquée par Plastic Logic, société britannique et leader mondial des plastiques électroniques. Sous cette couche se trouvent des filaments en alliage qui se contractent afin de déformer la coque lors d’une notification. Cette « mémoire » de forme permet soit de faire onduler tout l’appareil, soit de faire recourber les coins de celui-ci. Chaque coin peut être paramétré pour signifier une notification particulière.
Par exemple, l’utilisateur peut programmer son smartphone de manière à ce que le coin en haut à droite prévienne de l’arrivée d’un SMS et que le coin en bas à droite indique lui l’arrivée d’un email. Les coins peuvent également se tordre sans cesse pour indiquer un message urgent.

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

Le Dr Vertegaal pense que ce type de téléphone mobile flexible comme le MorePhone pourrait être dans les mains des utilisateurs finaux d’ici 5 à 10 ans. Les chercheurs de la Queen’s University ont lancé le prototype à Paris fin avril dernier lors de l’événement ACM CHI 2013, l’unique conférence portant sur les interaction Homme-Machine.

Le MorePhone a été développé par le Dr Vertegaal et ses étudiants de la School of Computing Antonio Gomes et Andrea Nesbitt.

L’Ontario, Canada

L’Ontario est le moteur économique du Canada; il représente 37 % de son PIB, 39 % de sa population et 38 % de ses exportations de biens. Grâce à l’appui financier et aux consultations dont peuvent se prévaloir les entreprises de toutes les tailles, aux programmes de financement visant à stimuler l’innovation et la recherche et développement, et à sa main-d’œuvre qui est la plus scolarisée du G7, l’Ontario a maintenant l’économie la plus importante du Canada et l’une des dix premières en Amérique du Nord.
La province entretient des liens économiques étroits avec la France, qui est son septième partenaire commercial. Dans la province, environ 7 % des investissements étrangers directs et 15 % des dépenses en immobilisations en provenance d’Europe sont français. L’accord économique et commercial global (AECG) qui est proposé stimulera encore davantage les échanges commerciaux entre le Canada et l’Union européenne. www.investinontario.com/fr –  www.ontarioexports.com/fr

L’Ontario, le secteur TIC du Canada

L’Ontario compte environ 18 000 entreprises des technologies de l’information et de la communication novatrices qui emploient plus de 270 000 travailleurs hautement qualifiés. Plus de 80% des employés du domaine des TIC en Ontario sont titulaires de diplômes postsecondaires. Des géants mondiaux comme BlackBerry, Open Text, Christie Digital et ViXS ont débuté en Ontario, et la province a attiré des multinationales étrangères telles que GE, IBM, Siemens, Cisco, Intel et Google. Forte de plusieurs réalisations, dont le BlackBerry, le premier système d’information géographique (SIG) au monde, la technologie cinématographique IMAX, ou encore des percées dans le domaine de l’animation 3D, la province de l’Ontario est un leader parmi les centres d’inventions et d’innovation TIC.

L’Human Media Lab (HML) est l’un des seuls laboratoires multidisciplinaires du Canada. Le HML est déjà à la tête de nombre d’inventions : capteur de mouvement pour smartphone, interface utilisateur Google TechTalk, le premier ordinateur papier, le premier smartphone flexible, la première tablette flexible, etc…Les chercheurs de l’Human Media Lab travaillent actuellement sur le design d’une interface utilisateur organique (projet Oui), ainsi que des ordinateurs des formes diverses (visiter www.organicui.org pour en savoir plus). Le HML est dirigé par le Dr. Roel Vertegaal, Professeur à la Queen’s University’s School of Computing. De nombreux diplômés et étudiants travaillent avec lui, ils ont tous des cursus très variés informatique, design, psychologie, ingénierie.

{jacomment on}

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Article précédent

Des nanoparticules d'or pour vaincre le cancer

Prochain article

RoseAce, un systeme d'affichage innovant utilisant la persistence rétinienne !

Derniers articles de Archives Lab

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Afin de contribuer à l’effort d’information sur la crise actuelle du coronavirus, UP’ propose à ses lecteurs un accès gratuit aux derniers articles publiés relatifs à cette thématique.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print