Scio: A sixth sense in your pocket

Start
Une start-up israélienne a mis au point un mini spectromètre pas plus grand qu’une clé USB, destiné au grand public, qui permet de savoir instantanément de quoi est composé un aliment, une plante, un médicament ou un textile. Un sixième sens à portée de main pour savoir ce qui se cache derrière les objets du quotidien.
 
Dror Sharon, le co-fondateur de Consumer Physics, la start-up qui vient de lancer cette innovation dénommée Scio, pitche son invention dans une formule condensée : « c’est un laboratoire personnel dans la poche ".
Il s’agit en effet d’un spectromètre modèle réduit qui permet de scanner la surface des objets en pointant un faisceau à infrarouge proche (NIRS, pour Near Infrared Spectroscopy). Chaque molécule de l’objet scanné, en réagissant à la lumière, produit une vibration unique, une sorte de signature personnelle. Cette vibration est décryptée par le scanner et l’information est croisée avec d’autres propriétés chimiques comme le taux d’humidité, la teneur en lipides, en sucre, etc. Une fiche d’identification de l’objet est ainsi instantanément générée et comparée à une base de données sur Internet.
 
Scio peut scanner tous types d’objets pour en définir la composition ou l’état de fraîcheur. Utile pour choisir ses tomates au supermarché ou pour connaître la composition d’une matière textile. La technologie ne permet pas de reconnaître des compositions complexes comme par exemple un plat de lasagnes mais les concepteurs de Scio promettent que ce sera pour bientôt.
 
La startup mise sur le collaboratif pour développer son projet. En effet, outre une campagne de financement participatif lancée avec succès sur Kickstarter, Scio mise sur la participation des utilisateurs pour enrichir et améliorer les bases de données de référence. Ils comptent aussi sur la communauté des développeurs et ingénieurs qui seront sans nul doute intéressés à intervenir sur cette innovation pour y apporter des fonctionnalités encore insoupçonnées.
 
Le rêve des fondateurs de la startup est d’intégrer leur technologie dans les smartphones afin d’en généraliser l’usage et d’en faire une passerelle indispensable entre le monde physique et le monde digital.
 
 
 
 

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Previous article

Computers are going to have neurons

Fumiya Iida
Next article

Robots make little

Latest articles from In the Secrecy of Labs

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

In order to contribute to the information effort on the current coronavirus crisis, UP' proposes to its readers a free entry to the latest published articles related to this theme.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
0 Shares
Share
Tweet
Share
WhatsApp
Email
Print