Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Hack4Nature : Trouver des solutions concrètes à l’érosion de la biodiversité

Commencez

Et si on faisait travailler ensemble intelligence collective et nouvelles technologies pour défendre la biodiversité ? C’est l’idée qu’a développée Olivier Rovelotti, informaticien spécialisé dans le BigData, l’IA et l’IOT au service de la biodiversité, en créant Hack4Nature, un événement inédit organisé afin de rassembler des citoyens de tous horizons (chercheurs, scientifiques, agriculteurs, paysagistes, usagers, développeurs, codeurs, graphistes, datascientists, etc.) autour de défis visant à lutter contre l’érosion de la biodiversité, notamment à travers l’usage des nouvelles technologies.

La diversité biologique diminue à un rythme sans précédent : une espèce animale ou végétale disparaît toutes les 20 minutes, soit 26280 espèces disparues chaque année. Près d’un quart des espèces animales et végétales pourrait disparaître d’ici le milieu du siècle. La biodiversité s’effondre donc littéralement sur notre planète sous l’impact des activités humaines.
Il s’agit tout simplement de la 6ème extinction de masse.

Les nouvelles technologies peuvent porter en elles une partie des solutions si elles travaillent à partir des usages et mobilisent de nouvelles formes d’intelligences collectives. C’est dans cet état d’esprit que l’association Donut Infolab et l’agence web Natural Solutions ont mis leur savoir-faire et leurs réseaux en commun autour d’un événement inédit : Hack4Nature (prononcer « Hack for nature »).
Initialement prévu en marge du Congrès Mondial de la Nature de l’UICN, cet événement a été adapté suite au déclenchement de la crise sanitaire liée au covid-19. Il a donc finalement démarré en septembre 2020 et il va se poursuivre jusqu’au 30 septembre 2021, essentiellement en virtuel.

Le concept : chaque mois, un nouveau challenge fédère une équipe hétérogène (naturalistes, codeurs, citoyens, urbanistes…) qui va alors travailler tout au long de l’année autour de la problématique posée. Chaque équipe est représentée par un porteur de projet et s’organise ensuite comme elle l’entend, mais elle peut aussi s’appuyer sur différents espaces mis à disposition par Hack4Nature. Avec un objectif : trouver des solutions concrètes à l’érosion de la biodiversité.

Après le grand Hackathon #BalanceTonTaudis, le Donut Infolab avait envie de travailler sur le sujet de la biodiversité pour l’année du congrès mondial de la nature à Marseille.

Application nature pour les Parc Naturels Régionaux (PNR) : Natural Solutions a conçu une Ecobalade pour le Parc naturel des Landes de Gascogne et livrera prochainement celle destinée au PNR de Brière. Les deux parcs souhaitent, avec cette application téléchargeable gratuitement, sensibiliser leurs visiteurs à l’environnement.

Objectifs

Appréhender autrement la préservation du vivant à l’heure du tout numérique, et permettre de maintenir ou reconstituer des écosystèmes les plus résilients possible. La diversité biologique diminue à un rythme sans précédent. 

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

Le document de prospective scientifique pour la recherche française sur la biodiversité 2015 de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) a identifié le développement des systèmes d’information comme un axe transversal et fondamental qui doit venir en soutien de tous les autres axes de recherches en écologie. Les six priorités identifiées comme des axes de prospectives forts sont :

  1. Coordonner et pérenniser les dispositifs existants disposant de données de biodiversité
  2. Favoriser une utilisation accrue des données existantes
  3. Évaluer et combler les lacunes d’information et mobiliser de nouvelles techniques d’observation
  4. Articuler ces systèmes avec les autres bases de données environnementales ou socioéconomiques
  5. Relever le défi taxonomique et sémantique, élaborer des référentiels
  6. Développer les liens avec les acteurs de la société

Hack4Nature s’appuie sur l’open data, tant sur le plan technologique que philosophique, et propose d’ouvrir son événement à toutes les personnes et structures qui le souhaitent pour réfléchir ensemble à des solutions numériques concrètes aux problèmes de communication, de connaissance et d’action dans le domaine de la biodiversité, selon les trois axes suivants :

1 : Comment connaître ? KNOW : Il nous faut toujours plus de données sur des taxons complexes, sur des endroits reculés sur des individus, et sur des séries longues.
Compétences tech : Citizen Science, image processing, bio-accoustique, Machine Learning, eDNA, IOT
2 : Comment agir ? ACT :  Il est important de donner du sens à ces données pour élaborer des stratégies cohérentes sur le long terme et mettre en place des plans d’actions pour les années à venir.
Compétences tech : BigData, GIS, AI, Complexity, DataScience
3 : Comment faire connaitre ? SHARE : Le sujet de la biodiversité est un sujet complexe qui a bénéficié d’une presse abondante. Mais il est encore trop éloigné des préoccupations du citoyen.
Compétences tech : Mobile, Gamification, Nudges, Cognitives Science, UX/UI, design thinking.

Hack4Nature ne vise pas à créer de nouvelles startups ou à trouver de nouveau « business model ». Son objectif est radicalement différent : il s’agit de fédérer les talents et les idées de chacun pour trouver des solutions concrètes à l’érosion de la biodiversité.

Les participants ont l’obligation de travailler en open source et open hardware puis de partager les résultats de leurs travaux en open data. Tout le monde pourra donc en bénéficier afin d’agir ensuite en faveur de l’environnement.

Biodiversité dans la construction de bâtiments : projet ecoTeka, pour faire l’inventaire de votre patrimoine vert. Cette solution est en co-construction et prévoit d’intégrer des outils de conseil pour l’intégration de plus de biodiversité urbaine. Photo Natural Solutions.

Un événement international qui mobilise toutes les forces vives

Hack4Nature est un événement gratuit et ouvert à tous : naturaliste, écologue, chercheur, designer, codeur, graphiste, développeur, agriculteur, paysagiste, urbaniste, étudiant, expert, citoyen et usager du territoire, geek, … Chacun peut participer à cette réflexion commune pour faire émerger des solutions numériques concrètes aux problèmes de communication, de connaissance et d’action dans le domaine de la biodiversité.
Olivier Rovelotti, Directeur du Donut Infolab et de Natural Solutions, souligne : « Nous considérons que l’innovation viendra, non pas de technologies miraculeuses ou d’expertises individuelles, mais des interactions produites par la rencontre de personnes issues de milieux différents, et surtout par un abord des problématiques depuis la base jusqu’au technologie. D’où l’intérêt de ce hackhaton : des profils et des compétences diverses vont se rassembler au sein d’équipes projet, dans une ambiance de travail conviviale, sous le signe de l’intelligence collective, du partage de compétences et de connaissances. »

Un nouveau challenge par mois 

Durant le Hack4Nature, différents challenges seront proposés chaque mois mais chacun est aussi libre d’en porter un nouveau. Voici un aperçu des défis déjà soumis à la communauté :

Food Web Agroecology :  Identifier les réseaux prédateurs/proies en tenant compte du milieu et du climat de la zone concernée, afin de créer un système de recommandations permettant de reconstituer un écosystème favorable sur une parcelle agricole.

Less Light : Permettre un système d’éclairage intelligent qui ne soit plus une barrière à la dispersion des espèces. L’objet devrait pouvoir capter une présence, par ultrasons ou autre, et s’allumer ou s’éteindre lorsqu’une espèce passe.

Pour lutter contre la désinformation et privilégier les analyses qui décryptent l’actualité, rejoignez le cercle des lecteurs abonnés de UP’

Light Trap : Compter les populations d’insectes (sans les tuer) et ainsi évaluer le niveau de biodiversité.

Lychen Go : Déterminer l’espèce et l’état de santé du lichen à partir d’une photographie pour cartographier le niveau de pollution d’une ville. 

Marine Biodiversity : La Détection faciale appliquée au mérou.

Plus d’informations :

https://www.hackfornature.com/
https://www.ledonut-marseille.com/
https://www.natural-solutions.eu/

Pour contribuer : https://www.hackfornature.com/

Nous avons un message pour vous…

En octobre dernier nous avons pris l’engagement que UP’ Magazine accordera au dérèglement climatique, à l’extinction des espèces sauvages, à la pollution, à la qualité de notre alimentation et à la transition écologique l’attention et l’importance urgentes que ces défis exigent. Cet engagement s’est traduit par le partenariat de UP’ Magazine avec Covering Climate Now, une collaboration mondiale de 250 médias sélectionnés pour renforcer la couverture journalistique des enjeux climatiques.

Nous promettons de vous tenir informés des mesures que nous prenons pour nous responsabiliser à ce moment décisif de notre vie. La désinformation sur le climat étant monnaie courante, et jamais plus dangereuse qu’aujourd’hui, il est essentiel que UP’ Magazine publie des rapports précis et relaye des informations faisant autorité – et nous ne resterons pas silencieux.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous sommes libres d’enquêter et de contester l’inaction de ceux qui sont au pouvoir. Nous informerons nos lecteurs des menaces qui pèsent sur l’environnement en nous fondant sur des faits scientifiques et non sur des intérêts commerciaux ou politiques. Et nous avons apporté plusieurs modifications importantes à notre expression éditoriale pour que le langage que nous utilisons reflète fidèlement, mais sans catastrophisme, l’urgence environnementale.

UP’ Magazine estime que les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la crise climatique sont systémiques et qu’un changement sociétal fondamental est nécessaire. Nous continuerons à rendre compte des efforts des individus et des communautés du monde entier qui prennent courageusement position pour les générations futures et la préservation de la vie humaine sur terre. Nous voulons que leurs histoires inspirent l’espoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd’hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque abonnement des lecteurs, quelle que soit sa taille, est précieux. Soutenez UP’ Magazine à partir d’1.90 € par semaine seulement – et cela ne prend qu’une minute. Merci de votre soutien.

Je m’abonne →

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Article précédent

La Mer de Glace au Tribunal

La Nature ne doit plus être l’angle mort de l’économie
Prochain article

La Nature ne doit plus être l’angle mort de l’économie

Derniers articles de Biodiversité

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez13
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print