Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Macron : pas un mot sur le climat et le vivant
/

Macron : pas un mot sur le climat et le vivant

Commencez

Silence éloquent. Pendant deux heures d’intervention sur TF1 ce 15 décembre, le président de la République a abordé tous les événements qui ont marqué son quinquennat et donné les grandes lignes de sa « vision » pour la France. Mais durant toute cette interview, pas un mot sur le climat, sur les risques que font peser les événements extrêmes, la perte de la biodiversité, les risques migratoires induits par les dérèglements climatiques. Rien de tout cela n’existe. Dormez en paix, bonnes gens, le président vit sur une autre planète…

De la crise sanitaire à celle des Gilets jaunes, en passant par ses relations avec les grands de ce monde et les multiples façons dont sa personnalité intime a été changée par l’exercice présidentiel, Emmanuel Macron a brossé le portrait d’une France tout à son avantage. Dans ce panaroma en forme de plaidoyer pro domo, un silence assourdissant retentissait : la crise climatique, celle du vivant, l’urgence devant laquelle nous devons tous faire face n’existe pas pour le président.

Les glaciers de l’Antarctique fondent au point d’accélérer une montée des eaux catastrophique, les incendies et les événements climatiques extrêmes, les vagues de chaleur meurtrières battent chaque jour des records, la biodiversité s’effondre, des communes du littoral partout sur le globe, et en France aussi, sont obligées de se claquemurer ou de reculer face aux événements, l’Etat français est condamné pour son inaction climatique, la jeunesse du monde s’angoisse pour son avenir et gronde, partout.  Les émissions de gaz à effet de serre continuent de plus belle grâce à la voracité de nos sociétés addictives aux combustibles fossiles, tout comme l’usage intensif de produits toxiques pour la nature et la santé humaine. Tout cela se passe sous nos yeux et s’emballe.

Mais aux yeux du président de la République, interrogé par une paire de journalistes à la fois complaisants et bloqués sur des logiciels d’interprétation du monde d’un autre temps, la crise de la planète n’existe pas. Circulez, il n’y a rien à voir.  « Où va la France ? » arborait le plateau de cette émission étrange. Sur le sujet du climat, du vivant et de l’avenir de nos enfants, nous ne le saurons pas. Le dérèglement de la planète semble n’avoir aucune incidence sur notre économie, sur notre sécurité, sur notre agriculture, notre alimentation, sur notre urbanisme, notre santé, sans compter sur la survie de centaines de millions d’êtres vivants. Comment préparer la France aux chocs climatiques, comment nous adapter, comment nous équiper, construire de nouvelles infrastructures, changer nos modes de consommation, préserver les plus démunis et anticiper, tout simplement, sur tout ce que nous savons qui nous attend ?  Nous ne le saurons jamais.

Un silence qui en dit long sur l’incapacité de nos dirigeants de tous bords, qu’ils soient en exercice ou candidats, à avoir le courage d’aborder de front la question majeure du siècle, source de toutes les autres crises. Triste et tragique défection.  

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

Nous avons un message pour vous…

En octobre 2020 nous avons pris l’engagement que UP’ Magazine accordera au dérèglement climatique, à l’extinction des espèces sauvages, à la pollution, à la qualité de notre alimentation et à la transition écologique l’attention et l’importance urgentes que ces défis exigent. Cet engagement s’est traduit par le partenariat de UP’ Magazine avec Covering Climate Now, une collaboration mondiale de 300 médias sélectionnés pour renforcer la couverture journalistique des enjeux climatiques.

Nous promettons de vous tenir informés des mesures que nous prenons pour nous responsabiliser à ce moment décisif de notre vie. La désinformation sur le climat étant monnaie courante, et jamais plus dangereuse qu’aujourd’hui, il est essentiel que UP’ Magazine publie des rapports précis et relaye des informations faisant autorité – et nous ne resterons pas silencieux.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous sommes libres d’enquêter et de contester l’inaction de ceux qui sont au pouvoir. Nous informerons nos lecteurs des menaces qui pèsent sur l’environnement en nous fondant sur des faits scientifiques et non sur des intérêts commerciaux ou politiques. Et nous avons apporté plusieurs modifications importantes à notre expression éditoriale pour que le langage que nous utilisons reflète fidèlement, mais sans catastrophisme, l’urgence environnementale.

UP’ Magazine estime que les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la crise climatique sont systémiques et qu’un changement sociétal fondamental est nécessaire. Nous continuerons à rendre compte des efforts des individus et des communautés du monde entier qui prennent courageusement position pour les générations futures et la préservation de la vie humaine sur terre. Nous voulons que leurs histoires inspirent l’espoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd’hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque abonnement des lecteurs, quelle que soit sa taille, est précieux. Soutenez UP’ Magazine à partir d’1.90 € par semaine seulement – et cela ne prend qu’une minute. Merci de votre soutien.

Je m’abonne →

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Article précédent

New-York construit un mur contre la montée des eaux

Même des réductions drastiques de CO2 ne ramèneront pas le climat que nous avons perdu
Prochain article

Même des réductions drastiques de CO2 ne ramèneront pas le climat que nous avons perdu

Derniers articles de Climat

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez50
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email